Lorgner sur les Olympiades de Sotchi

FYI.

This story is over 5 years old.

Lorgner sur les Olympiades de Sotchi

Derrière les JO, la ville.
17.2.14

Toutes les photos : Arthur Bondar et Oksana Yushko

En survolant Sotchi, on peut avoir un magnifique panorama de la région. Depuis que la ville a été choisie pour les Olympiades, Vladimir Poutine en a fait son dada – le gouvernement russe a tout fait pour que les JO de Sotchi revêtent une importance historique.

La transformation radicale de Sotchi n’a pas eu lieu sans controverse. L’affluence de policiers, pour sécuriser le périmètre et prévenir les attentats terroristes, était inévitable, mais le nombre exorbitant de postes de contrôle, de patrouilles de police et d’agents des forces spéciales reste quand même surprenant.

Les espaces verts du centre-ville ont été en partie remplacés par des centres commerciaux et des gratte-ciel. Beaucoup de gens se sont battus pour que le gouvernement russe ne transforme pas radicalement Sotchi, pendant que d’autres ont pensé que ces développements permettraient à la région de connaître un essor économique.

Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Les habitants sont optimistes. Pendant quatre ans, ils ont du supporter le bruit des travaux, un trafic automobile accru, et des panneaux avec écrit : « Veuillez nous excusez pour la gêne occasionnée. » Maintenant, ils sont persuadés qu'ils vont enfin tirer profit de tous ces désagréments. Les étrangers qui se rendent à Sotchi décrivent l’endroit comme une « chouette ville », mais les médias racontent la vérité à leur sauce, en fonction des nationalités et de leur public. En visitant des refuges pour chiens errants, en parlant avec des homosexuels et en témoignant de la souffrance qui nous entoure, nous espérons que le gouvernement trouvera des solutions à ces problèmes récurrents qui font les gros titres en ce moment.

La vérité, c’est qu’une ville se définit par ses habitants. En tant qu'invités, nous profitons de l'hospitalité locale et de la gentillesse de ses habitants.

Et même si nous ne sommes pas de grands fans de sport, nous espérons que ceux qui ont assisté à la cérémonie d'ouverture des Jeux se souviendront du magnifique morceau de Sviridov et Tchaïkovski, qu'ils auront envie de lire Tolstoï et de venir un jour en Russie.

Des passants regardent à travers les barrières pour voir le déroulement des épreuves sur les écrans LCD.

Un policier surveille la zone de retransmission en live.

Un homme affiche sa fierté nationale dans le village olympique.

Le bord de plage de Sotchi.

En uniforme de l'équipe olympique russe, un fan prie à la Cathédrale de l’Archange-Saint-Michel la veille de la cérémonie d'ouverture.

Une femme vend des souvenirs et des drapeaux des JO.

Des policiers patrouillent dans la ville avec leur chien.

Fedor et Veronika ont décidé de se marier en uniforme olympique russe, le jour de la cérémonie d'ouverture.

Fedor et Veronika célèbrent leur mariage.

Un groupe de touristes dans un fast-food du centre-ville.

Un groupe de jeunes danseurs russes prennent la pose.

La boîte gay la plus célèbre de Sotchi : le Mayak Café.

Le Mayak Café est le premier club gay de Sotchi.

Les performers se préparent dans les coulisses du Mayak Café.

Un gardien cosaque surveille la station de Rosa Khutor, où ont lieu de nombreuses épreuves de ski.

Une vue du ciel de Sotchi et de la mer Noire.

Dimitri et Kristina regardent avec leur famille la cérémonie d'ouverture dans leur maison à Medovivka, un village voisin.

Un bateau de police arrive au port de Sotchi.

Des voyageurs s'installent sur les quais pour photographier les paquebots qui ont transporté les spectateurs des JO.

Les paquebots stationnés dans le port de Sotchi, sur la mer Noire.

Les ouvriers du bâtiment quittent la montagne pour rentrer à Krasnaïa Poliana après une dure journée de travail.

Les montagnes au-dessus de Krasnaïa Poliana, où ont lieu les épreuves olympiques.

La clôture entourant le poste de police dans le village olympique. Les policiers chargés de veiller sur l’événement viennent de toute la Russie.

Des gens se font photographier avec les anneaux olympiques sur la place principale de Sotchi.

Des personnes se photographient entre elles dans le centre-ville de Sotchi.