Au cœur de la fan-zone du Champ-de-Mars
Le Guide VICE de la France

Au cœur de la fan-zone du Champ-de-Mars

Tenues patriotiques et hurlements en faveur du massacre : vendredi soir, les supporters des Bleus étaient bourrés.
13.6.16

Paris, 7ème arrondissement. Dans la fan-zone du Champ-de-Mars, près de la Tour Eiffel, les supporters peuvent regarder les matchs de l'Euro sur des écrans géants. Match d'ouverture France-Roumanie, 2016. Toutes les photos sont de Richard Kalvar/Magnum Photos

Vendredi 10 juin, à 21h, s'ouvrait l'Euro de football 2016 organisé en France avec le match France-Roumanie. Au Stade de France de Saint-Denis, quelque 81 000 personnes étaient rassemblées afin de hurler leur soutien inconditionnel à l'Équipe de France ; sachant que les places coûtaient minimum 200 euros l'unité, on peut légitimement dire que les personnes présentes au stade étaient plus ou moins « privilégiées ». Les supporters fauchés, fainéants, ou simplement les gens normaux intéressées à l'idée de boire de la vraie bière (celle vendue au stade étant un ersatz contenant 0,5° d'alcool) et de crier leur amour des Bleus devant un écran géant étaient, pour leur part, regroupés dans les fan-zones. Celles-ci sont réparties dans les dix villes hôtes et seront ouvertes durant toute la compétition. Le photographe Richard Kavlar de l'agence Magnum a passé toute la soirée dans la fan-zone de Paris, au Champ-de-Mars, à proximité immédiate de la Tour Eiffel. Tandis que la France emportait, bon an mal an, la rencontre sur le score de 2 buts à 1 au terme de 90 minutes relativement chiantes, les joyeux drilles venus au Trocadéro s'amusaient comme on le fait dans ces moments-là : en s'oubliant dans l'alcool servi en gobelets. Au contraire du match du lendemain Angleterre-Russie à Marseille, aucun débordement ne fut à signaler. Les Français ont fait preuve d'une maîtrise de la fête exemplaire, comme en témoignent leur consommation inquiétante d'anxiolytiques et les photos ci-dessous.