Sports

En Nouvelle-Zélande, un haka électrique s'achève sur un tête contre tête

On n'avait rarement vu un si beau haka.
25 octobre 2016, 11:16am

Dans le sport, partout dans le monde, il y a des rituels d'avant-match qui électrisent, motivent ou terrifient, c'est selon. Le haka appartient bien entendu à cette catégorie. Historiquement, cette danse était réalisée sur le champ de bataille par les guerriers et était considérée comme un défi lancé aux adversaires. Depuis 1920, les All Blacks font un haka avant chaque rencontre qu'ils disputent : le célèbre ''Ka Mate'', puis le ''Kapa O Pongo''.

Mais si vous voulez voir un autre haka, différent de celui des stars du rugby néo-zélandais, il faut se rendre dans les petites villes des régions isolées de Nouvelle-Zélande.

La perf du week-end.

Avant son match contre Waikato, l'équipe de Ngati Tuhoe a effectué un haka. Le peuple de cette région isolée de l'île du Nord est connu pour résister aux Pakeha, les Néo-Zélandais d'origine anglo-saxonne, qui tentent, ou ont tenté, de changer leur culture.

C'est une partie du patrimoine culturel des joueurs de Ngati Tuhoe qui rejaillit dans ce haka qui, quand on regarde ces images, semble être une arme de revendication afin de préserver leurs us et coutumes ancestraux. Bon ça reste aussi une manière d'apporter un surplus de motivation avant un match. Et ça lance les hostilités avant le coup d'envoi. La preuve : les joueurs des deux équipes terminent si proches les uns des autres qu'on se dit que ça peut partir en baston à tout moment.

Waikato a remporté le match 12-4 (un score bien chelou), mais dans le fond, personne ne retiendra le résultat.