Motherboard Homepage

Comment un avion de chasse soviétique nous a donné Google Maps

Après qu'un avion de Korean Air a été abattu par les Soviétiques en 1983, Ronald Reagan a été contraint de partager la technologie GPS avec le monde entier.
18.4.17

En avril 1978, l'attaque du vol 902 de Korean Air Lines par un avion de chasse Su-15 soviétique a causé la mort de deux passagers, en épargnant 107 autres. L'incident a alarmé les Forces de défense aériennes soviétiques, non pas parce qu'elles se sentaient coupables d'avoir abattu un avion civil, mais parce que ce dernier avait pénétré très loin dans l'espace aérien soviétique avant d'être intercepté.

Publicité

Cinq ans plus tard, une deuxième altercation entre un Su-15 et un avion de ligne coréen a entraîné des pertes humaines considérables. Il apparaîtra plus tard que cet événement aura constitué l'un des tournants de la Guerre Froide, et qu'il aura poussé le président américain Ronald Reagan à partager un système de géo-positionnement par satellite avec la société civile en raison des erreurs de navigation ahurissantes qui ont conduit à la tragédie. Ce système, c'est le GPS.

Aujourd'hui, cette technologie est à la disposition de tous, et pas seulement des compagnies aériennes. Toutes les applications de votre smartphone possédant une fonction navigation, de Google Maps à Waze en passant par Uber, doivent leur existence au zèle des forces aériennes soviétiques. Mais avant cela, le GPS était réservé à une utilisation militaire aux États-Unis.

Lire la suite sur Motherboard