FYI.

This story is over 5 years old.

Crime

En images: Les manifestations pour les étudiants mexicains disparus

La semaine dernière, 50 000 personnes ont marché dans la ville de Mexico en hommage aux 43 étudiants toujours disparus.
27.10.14
Photo par Andalusia Knoll

Des dizaines de milliers de personnes ont participé mercredi dernier à des rassemblements dans presque toutes les grandes villes mexicaines, en hommage aux 43 étudiants et professeurs disparus depuis le 26 septembre.

À Mexico, le cortège était constitué d'une foule majoritairement silencieuse, qui a défilé pendant des heures sur la place centrale de Mexico, El Zócalo, jusque tard dans la soirée.

On a également rapporté des manifestations devant des ambassades et consulats mexicains du monde entier, notamment aux États-Unis et en Amérique latine.

Publicité

Ces manifestations exprimaient aussi un rejet plus large de la corruption et de la collusion au Mexique, phénomènes qui lient le crime organisé et des représentants de l'État. Les manifestations rappellent les images de celles de 2011, lorsque les Mexicains appelaient à cesser la guerre contre la drogue soutenue par les États-Unis.

La violence au Mexique a causé un nombre de morts indéterminé depuis que le gouvernement du président Felipe Calderón a déclaré la guerre aux cartels en décembre 2006. Le carnage ne montre aucun signe de faiblesse, deux ans après le début du mandat de l'actuel président Enrique Peña Nieto. Pire, pratiquement aucun de ces crimes violents n'a débouché sur une condamnation dans le pays.

La manifestation de Mexico a pris pour point de départ le monument de l'Ange de l'Indépendance, le même que celui qui avait vu se rassembler des milliers de personnes plus tôt dans le mois au cours des premières grandes manifestations nationales contre le meurtre et l'enlèvement des étudiants d'Iguala.

À lire : Sur le campus des étudiants mexicains disparus

Photo par Tierra Radio, via Flickr.

Les étudiants de l'école normale Ayotzinapa et les parents des jeunes gens disparus ont une fois de plus fait le chemin jusqu'à la capitale et conduit la marche sur l'imposant Paseo de la Reforma, le boulevard central de Mexico. Selon les représentants du gouvernement, 50 000 personnes ont participé à la manifestation.

FOTOGALERÍA: Miles claman justicia por los 43 normalistas de — REFORMACOM (@REFORMACOM)October 23, 2014

(Photo par Brett Gundlock)

(Photo par Brett Gundlock)

(Photo par Brett Gundlock)

(Photo par Brett Gundlock)

La manifestation a commencé à 18h. À 23h, des manifestants arrivaient encore à Zócalo.

(Photo par Brett Gundlock)

(Photo par Andalusia Knoll)

Ci-dessus, des parents tiennent les portraits des étudiants disparus d'Ayotzinapa, pendant la manifestation de Mexico. Une fois arrivés au Zócalo, les manifestants posent des bougies à même les dalles de la place, pour former un slogan de protestation.

(Photo par Andalusia Knoll)

(Photo par Andalusia Knoll)

RT — peperivera (@peperivera)October 23, 2014

Dans cette séquence en time-lapse, on peut voir la police de la ville de Mexico et les travailleurs municipaux enlever un message des manifestants : « Fue el Estado » - ce qui peut se traduire par « Il y avait un État » - sur le Zócalo après que les manifestants ont quitté la place.

Mercredi en Espagne, des manifestants devant l'ambassade mexicaine de Madrid ont été dispersés par la police.

Le procureur général mexicain Jesús Murillo Karam a confirmé cette semaine les informations qui désignent le maire d'Iguala, José Luis Abarca, en fuite avec sa femme Maria de los Angeles Pineda, comme celui qui a ordonné les attaques sur les étudiants la nuit du 26 septembre. Abarca et Pineda sont toujours en cavale.

Ci-dessus, des manifestants se rassemblent à Oaxaca, une des nombreuses villes mexicaines à avoir organisé des manifestations ce mercredi.

Photo by Andalusia Knoll.

Dans la ville d'Hermosillo, les étudiants de l'université de Sonora ont réalisé une performance qui fait froid dans le dos, en « rejouant » les événements d'Iguala sur une place publique. « On est étudiants, ne tirez pas ! » crient à l'unisson les manifestants.

La vidéo suivante montre une vue d'ensemble du Paseo de la Reforma lors des manifestations de mercredi à Mexico.

Des manifestations se sont tenues dans une douzaine de villes dans le reste du monde, dont Paris.

En — Olmeca Diario (@OlmecaDiario)October 20, 2014

Publicité

Los Ángeles, presente — Ana Colchero (@nacemosmuertos)October 9, 2014

— Edith Soledad (@edysolfa)October 22, 2014

Está, la movilización en — Iblin Linarez (@iblincita)October 23, 2014

— Los Ingrávidos (@zonaingravida)October 9, 2014

La movilización Chicago CTU Caucus Latino en el consulado mexicano — Dante Bello (@dante_bello)October 9, 2014

— #Anonymous Grijze (@AnonGrijze)October 23, 2014