Morsay veut buter tous les écrivains

On a rencontré Morsay il y a deux mois au cours du tournage de « The Sound of the Suburbs », notre documentaire à paraître sur le rap français.

|
juil. 12 2012, 8:41am

Photo : Hugo Denis-Queinec

On a rencontré Morsay il y a deux mois au cours du tournage de « The Sound of the Suburbs », notre documentaire à paraître sur le rap français. On lui avait demandé pourquoi il avait menacé physiquement l’ensemble de la planète sur YouTube – 90 % des rappeurs français ainsi que le directeur des programmes de Skyrock. Récemment, il s’en est pris à Erik Orsenna, membre de l’Académie française. Dans une récente vidéo, Morsay a répondu à l’essai d’Orsenna La Révolte des accents – une « ode à la grammaire », selon son auteur – en lui intimant d’aller « baiser sa ponctuation, petite salope ». Aussi, il portait un flingue lors de cette vidéo. On est allés le voir aux Puces pour savoir pourquoi la littérature l’énervait à ce point.

VICE : Pourquoi t’as embrouillé ce vieux monsieur de 65 ans ?
Morsay :
C’est un escroc, il achète les gens pour rentrer à l’Académie.

Comment ça, un « escroc » ?
Ils font du trafic entre eux, c’est une bande, des réseaux – j’aime pas ça. Et aussi la façon dont il parle du français ; les virgules et tout, nous on s’en fout. C’est déjà assez compliqué la langue française, s’il nous la complique encore plus, on est mal.

Dans la vidéo qui circule sur Internet, on te voit en compagnie d’un écrivain qui en veut aussi à Orsenna. Qui est-ce ?
C’est Mikaël Korvin, un ami beaucoup plus fort, qui a écrit un livre. C’est un indépendant, et il est vraiment boycotté. Y’avait jamais eu de clash avec un écrivain, donc je me suis dit qu’on allait leur montrer de quoi on est capables.

OK. Tu as déjà lu des livres d’Orsenna ?
Je sais pas trop lire, c’est une meuf qui lit pour moi. J’ai toujours une pute à portée de main pour lire mes livres.

Y’a des écrivains que tu respectes à part ton pote Korvin ?
Au début, quelques-uns, mais depuis cette histoire, je les déteste tous. Ils peuvent tous aller se faire enculer, et si ça continue je vais mettre une bombe. Comme ça tout le monde explose, tout le monde est content. Ici c’est égalité, mon cul, fraternité, mon cul, et je sais plus quoi, mon cul.

Liberté.
Mon cul aussi.

Et si t’écrivais un livre, tu raconterais quoi ?
J’écrirais sur le racisme, la force, l’argent, la prostitution. En CP-CE1, j’ai été traumatisé par mon prof, parce que j’avais peur de lire. Il me frappait sur les doigts. Il m’insultait tout le temps, il me mettait au coin parce que j’avais pas d’ardoise.

Comment t’appellerais ce bouquin ?
La vie est loin d’être une fleur.

Plus de VICE
Chaînes de VICE