Les hackers envoient le Swat pour régler leurs comptes

Pour se venger, certains hackers et gamers crient à la prise d'otage ou à la fusillade et envoient le SWAT chez leurs victimes.

|
01 Juillet 2014, 2:10pm

Le « swatting » est un nouveau phénomène connu principalement de la communauté de hackers et de gamers américains. Régulièrement, pour traumatiser leurs ennemis, ces derniers appellent anonymement la police en se faisant passer pour la victime ou le témoin d'une fusillade ou d'une prise d'otages. Cela conduit à l'intervention du SWAT ou de toute autre unité d'élite de la police au domicile de la personne visée. Si ces opérations inutiles sont dangereuses et très onéreuses, leur nombre pourrait facilement être réduit par les autorités.