L'Homme qui prenait des photos depuis l'espace
The largest aircraft storage and preservation facility in the world is located at Davis-Monthan Air Force Base in Tucson, Arizona, USA.

L'Homme qui prenait des photos depuis l'espace

Le dernier livre de Benjamin Grant a pour but de vous faire réaliser à quel point vous êtes ridicules et insignifiants dans l'immensité de l'univers.
12.10.16

Le plus grand parking d'avions au monde est situé sur la base américaine de Davis-Monthan à Tucson, dans l'Arizona. Ce terrain – dirigé par le 309e groupe de maintenance aérospatiale – contient plus de 4 000 avions désarmés de l'armée américaine.

Comme beaucoup d'autres enfants de son âge, Benjamin Grant a toujours été fasciné par l'espace et l'immensité de l'univers. Il a fini par lancer un « club de l'espace » lors de son premier travail à New York – un job où tout le monde « déjeunait à son bureau, tous les jours » – dans le simple but de faire interagir ses collègues. Mais avant de transformer sa passion en un livre de photos incroyables de la Terre prise d'un satellite, Grant a découvert sa vocation grâce à un film qu'il a vu à l'école.

« Cette vidéo s'appelle Powers of Ten. Elle commence avec un couple dans un parc, puis la vidéo dézoome de plus en plus jusqu'à ce que l'on se retrouve dans l'espace. Puis ils reviennent sur le couple et zooment jusqu'à ce que l'on voie un truc microbiologique. Encore aujourd'hui, j'ai la triste impression que l'espace est associé à un truc un peu nerd, ou trop éloigné des problématiques de la vie quotidienne. »

À partir de ce constat, Grant a fait tout son possible pour remettre cette idée au goût du jour dans l'esprit des gens, avec le livre, Overview : A New Perspective. Il a tiré ce nom de l'« overview effect », un terme utilisé dans les années 1980 par le professeur Frank White pour décrire la façon dont on perçoit notre existence une fois qu'on est dans l'espace et que l'on voit la planète comme un point bleu pâle. C'est un peu ce que ressentent les gens lorsqu'ils regardent Earthrise, la photo de l'astronaute William Anders prise en 1968, qui se résume plus ou moins au constat suivant : « Merde, nous sommes vraiment insignifiants et petits. »

« Je crois qu'officiellement, 552 personnes qui sont allées dans l'espace – j'aime l'idée de donner la même perspective au plus grand nombre », explique Grant. Une grande partie du livre se résume à des photos prises par une flotte de quatre satellites d'une compagnie appelée Digital Globe, et généralement prise avec un angle si large qu'il est impossible de distinguer la moindre personne. « Il n'y a personne de visible sur les photos, mais le livre est structuré de manière à montrer la présence de l'homme, mais seulement dans le dernier chapitre. C'est une manière de comprendre le monde que nous façonnons, sans forcément porter de jugement sur quoi que ce soit. »

Si vous avez la drôle d'idée de feuiller ce livre pendant votre café du matin, vous aurez de grandes chances de plonger dans une crise existentielle. Des images magnifiques – de l'exploration d'un volcan sur une île japonaise aux conséquences de l'irrigation moderne des hommes – remplissent ses pages. « Il est souvent difficile de prendre du recul face à de telles images », reconnaît Grant. « L'échelle va au-delà de la compréhension humaine, et même si vous voulez mettre des chiffres sur une feuille, la plupart des photos représentent une zone de près de 200 000 mètres carrés, ce qui ne signifie pas grand-chose pour la plupart des gens. Les photos sont délibérément faites autour de lieux que l'on connaît pour avoir une sorte d'échelle, comme par exemple un terrain de foot. »

Sun Lakes, Arizona, États-Unis, est une communauté d'environ 14 000 résidents, dont une partie considérable de retraités. Selon le US census data, seulement 0,1 % des 6 683 propriétaires de cette communauté ont des enfants de moins de 18 ans.

Vous n'allez probablement pas tirer grand-chose de ces photos en les regardant tous les jours, mais il y a clairement quelque chose de fort dans ces images. Pour être clair, Grant n'a pas pris les photos lui-même, mais il a été autorisé à les poster tous les jours sur un compte Instagram après un accord passé avec Digital Globe. Grant a réussi à leur faire signer ce projet après les avoir convaincus qu'il n'y avait aucun complot derrière.

« Je ne pense pas qu'ils y aient déjà pensé avant. Ce sont des ingénieurs pour la plupart, dont la pensée peut-être résumée comme telle : "Nous créons des images et les gens peuvent les acheter s'ils le désirent." Je suis sûr que leur meilleur client est le gouvernement américain. La première fois que je les ai approchés, ils étaient très méfiants, ils m'ont demandé qui j'étais et précisé qu'ils allaient enquêter sur moi », s'amuse Grant.

Grant parle de Overview avec un certain sérieux, ce qui ne l'empêche pas d'être particulièrement humble. Il n'a aucune envie de changer le monde. Il m'explique être en contact avec deux professeurs aux États-Unis, lesquels utilisent Overview pour enseigner les concepts mathématiques aux primaires. La boucle est bouclée : son amour de l'espace né à l'école se retrouve aujourd'hui dans les salles de classe.

SuivezTshepo et Benjaminsur Twitter.

Plus de photos ci-dessous.

Tous les ans, les champs de tulipes à Lisse, aux Pays-Bas, commencent à fleurir en mars. Les Pays-Bas produisent 4,3 milliards de tulipes chaque année, dont 2,3 milliards sont cultivées dans des vases. Ensuite, 1,3 milliard d’entre elles sont vendues dans le pays et le reste est exporté : 630 millions de bulbes vers l’Europe et 370 millions dans le reste du monde.

Cette photo d’Overview montre le Gemasolar Thermosolar de Séville, en Espagne. Cette installation contient 2 650 panneaux solaires tournés vers le soleil pour chauffer le sel dans une tour centrale de 140 mètres. Le sel fondu circule de la tour jusqu’à un réservoir de stockage, utilisé pour produire de la vapeur et de l’électricité. Au total, cela permet d’éviter près de 30 000 tonnes d’émissions de CO2 tous les ans.

La mine d’Arlit se situe à Arlit, au Nigéria. Le nucléaire français, comme son équivalent militaire, sont tous deux dépendants de l’uranium qui est extrait de cette mine.

Angkor Wat, un gigantesque temple au Cambodge, est le plus grand monument religieux au monde. Construit au XIIe siècle, le site fait plus de 820 000 mètres carrés – il comporte aussi un fossé et une forêt entourant le temple..

Le village de Marabe Al Dhafra à Abu Dhabi, aux Émirats Arabes Unis a une population d’environ 2 000 personnes. Situé dans l’une des régions les plus chaudes du monde, le record de température est de 49,2 degrés.

La plage d'Ipanema se situe au sud de Rio de Janeiro, au Brésil. Reconnue comme l’une des plus belles plages du monde, le sable est divisé en segments par des tours de surveillances, connues sous le nom de « postos ».

Le terminal charbonnier au port de Qinhuangdao en Chine est la plus grande installation de transport de charbon dans le pays. De là, environ 210 millions de tonnes de charbon sont transportés vers les centrales au charbon dans le sud de la Chine tous les ans. En 2015, les nouvelles données du gouvernement chinois ont révélé que le pays brûlait jusqu'à 17 % de plus de charbon chaque année. La forte hausse de ces chiffres officiels signifie que la Chine a émis près d'un milliard de tonnes de plus par an de dioxyde de carbone que lors de la précédente estimation.

Hagadera, à droite, est la plus grande section du camp de réfugiés de Dadaab dans le nord du Kenya et abrite 100 000 réfugiés. Pour faire face au nombre croissant de Somaliens arrivant à Dadaab, l'ONU a commencé à déplacer les gens dans une nouvelle zone appelée « l'extension LFO », sur la gauche. Dadaab est le plus grand camp de réfugiés dans le monde avec une population totale estimée à 400 000 personnes.

Burning Man est un événement annuel d'une semaine qui se déroule dans le désert de Black Rock au Nevada, États-Unis. Le festival accueille 65 000 participants chaque année. Cette image a été prise en août 2014.

Le même lieu photographié après le festival, en octobre 2014.

Un échangeur relie deux autoroutes à Jacksonville, en Floride. Cette structure se compose de rampes sur la gauche tournant autour d'un échangeur central, créant ainsi un motif en spirale grâce à la circulation à droite.

Ces traces de résidus sont les déchets et les sous-produits générés par les opérations minières. Les résidus vus ici ont été pompés dans le bassin de Gribbens, à côté des mines de minerai de fer de l'Empire et Tilden dans le Michigan, aux États-Unis. Une fois que les matériaux sont pompés dans l'étang, ils sont mélangés avec de l'eau pour créer une forme de boue. Pour donner une idée, cet aperçu montre environ 2,5 kilomètres carrés du bassin.

Les systèmes de drainage et « dendritique » sont vus autour du lagon Shadegan, près de Musa Bay en Iran. Le mot « dendritique » se réfère à la ressemblance du bassin aux branches d'un arbre, et cette tendance se développe lorsque les cours d'eau se déplacent à travers des roches relativement plates et uniformes, ou sur une surface qui résiste à l'érosion.

Nishinoshima est une île volcanique située à 940 kilomètres au sud de Tokyo, au Japon. À partir de novembre 2013, le volcan a commencé à entrer en éruption. Au cours de l'éruption qui s'est étalée jusqu'en août 2015, la zone de l'île est passée de 0,06 kilomètres carrés à 2,3 kilomètres carrés.