Publicité
Cet article a été publié il y a plus de 5 ans
News

L’armée russe préfère les dauphins aux drones

Méfiez-vous des nouvelles recrues de Vladimir Poutine.

par Grant Pardee
08 Avril 2014, 10:10am


Des vétérans américains rencontrent un dauphin. Photo de James Brooks

Quand on pense aux dauphins, les premières images qui nous viennent à l'esprit sont celles d'une espèce intelligente, sexuellement douée et incroyablement mignonne. Les dauphins sont adorables, et personne n’a envie de les voir se battre. Et pourtant, certains de ces mammifères enjoués ont été transformés en armes équipées de harpons, et sont entraînés quotidiennement pour tuer des humains – tout ça pour le bien de la Russie.

Vous savez sans doute déjà que la Russie a récemment annexé la Crimée. Vladimir Poutine en a profité pour s'octroyer l'ensemble de la flotte de cette province ukrainienne. Dans le lot, il y avait ces fameux dauphins-soldats.

Ce bataillon de dauphins est une relique de la Guerre froide, plus précisément des années 1960, époque durant laquelle l'URSS et les États-Unis entraînaient des dauphins au combat, abandonnant la surenchère nucléaire des années 1950 pendant quelques temps.


Un dauphin militaire américain à l'entraînement avec son dresseur. Photo : Wikipedia Commons

Vous vous demandez sûrement comment on peut devenir un dauphin de combat – surtout si vous êtes vous-même un dauphin sur le déclin, en quête d'une nouvelle mission. Pour devenir des soldats, les dauphins doivent être capables d'utiliser leur sonar naturel afin de détecter des navires ennemis, de livrer des équipements aux plongeurs et de détecter des mines sous-marines.

Les États-Unis ont utilisé des dauphins pendant la guerre du Vietnam, afin de défendre leurs propres navires, voire de tuer des plongeurs ennemis. Bien entendu, la Navy a nié en bloc. Des dauphins ont également été utilisés en Irak pour guider les pétroliers à travers les eaux dangereuses du golfe Persique.


Des dauphins nagent en compagnie d'un navire de guerre américain. Photo : Wikipedia Commons

Toujours actif de nos jours, le programme de mammifères marins de l'U.S. Navy rassemble un bataillon de 70 dauphins. Il n'existe aucun autre exemple de projet similaire, hormis celui que la Russie vient d'acquérir aux dépens de l'Ukraine.

Après l'effondrement de l'URSS, le bataillon de dauphins des Soviétiques est passé entre les mains de l'Ukraine, la Crimée étant alors un territoire ukrainien. Mais en l'absence d'ennemi réel, son utilité n'était que très relative. Selon la BBC, l'Ukraine a même fini par vendre certains de ses dauphins à l'Iran - avec des morses et des lions de mer qu'ils ne pouvaient plus se permettre de nourrir.

Ce bataillon de dauphins ukrainiens s'est transformé en un programme civil dédié à la thérapie des jeunes autistes. C'est un fait : les dauphins-soldats ont aussi un cœur en or.


Un Marine américain entraîne son dauphin. Photo : Wikipedia Commons

Mais la Russie a récemment mis fin à ces programmes philanthropiques, et ces dauphins sont redevenus des instruments de combat.

« La marine ukrainienne a dû abandonner ce programme militaire à cause du manque de moyens »  a confié une source militaire bien placée à l'agence russe RIA Novosti. « Nos experts ont développé de nouvelles technologies permettant la transmission du sonar des dauphins jusqu'à nos terminaux informatiques. »

Bien entendu, les Ukrainiens ne l'entendent pas de cette oreille. Vladislav Seleznev, porte-parole de l'armée ukrainienne, a déclaré au Washington Post que les dauphins ne devaient pas être nécessairement utilisés en tant qu'armes. « Selon moi, les dauphins ne constituent pas un atout stratégique» a-t-il déclaré.

D'autres animaux ont déjà été utilisés de manière étrange au cours du XXème siècle. L'exemple le plus connu est celui de l'armée soviétique utilisant des chiens kamikazes pour détruire les tanks allemands durant la seconde guerre mondiale.

Durant le même conflit, des chauves-souris furent entraînées par les États-Unis à lâcher des bombes sur le sol japonais. L'idée fut émise par le dentiste de la femme de Franklin Roosevelt, lorsqu'il réalisa le potentiel d'une attaque de napalm par l'intermédiaire de chauves-souris, qui pourrait facilement détruire les maisons en bois caractéristiques du Japon de l'époque. Il s'est avéré qu'il avait raison. Selon lui, la popularisation de cette technique aurait pu permettre d'éviter le largage des deux bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki. Il avait de nouveau raison, mais tout le monde commençait à en avoir marre d'écouter les conseils d'un dentiste préconisant une attaque de chauves-souris à grande échelle.


Un Marine et son dauphin à bord d'un avion militaire. Photo : Wikipedia Commons

Des dauphins munis de harpons, des chiens kamikazes, des chauves-souris lâchant du napalm : ces animaux ont, d'une certaine manière, préparé le terrain à l'utilisation actuelle des drones. Actuellement, personne ne semble vouloir défendre les drones, mais si on devait établir un parallèle entre ces mêmes drones et les dauphins, comment ne pas y voir une opportunité ? Après tout, qui peut bien dénoncer les drones si les dauphins ont inventé ce type d'assassinat impitoyable ? Essayez de détester les dauphins. C'est impossible. Ça fait de vous un défenseur de drones.

Suivez Grant Pardee sur Twitter.