FYI.

This story is over 5 years old.

Culture

2014 : l'odyssée du tweet peinturluré

Arrêtez vos conneries, vos tweets larmoyants font pleurer de la peinture à ce MONOLITT.
17.9.14

Ce qui est impressionnant avec le monolithe de 2001 : L’odyssée de l’Espace, c’est qu’en plus d’être imposant, mystérieux et stoïque, il est totalement noir. D’un noir absolument pur et absolu. C’est probablement le dernier qui s’épanchera sur vos problèmes sentimentaux. Pas comme MONOLITT, la dernière creation de Syver Lauritzen et Eirik Haugen Murvo de la Oslo School of Architecture and Design. Ce cube va chercher en ligne les tweets les plus chargés en émotion pour se mettre à pleurer de la peinture de toutes les couleurs.

Publicité

Dans la vidéo ci-dessous, on peut voir que les messages comprenant “Annoyed” ou “Feeling Good” déclenche des couleurs différentes qui viennent, couche par couche recouvrir la statue blanche. Meme si le clip ne divulgue pas le fonctionnement de l’oeuvre, il est pas bien compliqué d’imaginer qu’un API twitter va chercher des mots-clés. Pour savoirsi le tout tourne sur un Raspberry Pi ou sur un ordi, il faudra pouvoir jeter un oeil sous le capot. On vous en dit plus lorsqu’on se sera rendu à par chez nous.

En attendant on peut observer ces litres de peinture s’écouler lentement le long de ce MONOLITT aussi mélancolique que chatoyant.

Pour découvrir l’ensemble des travaux de Syver Lauritzen, on vous donne rendez-vous sur son Tumblr. Vous pouvez aussi découvrir ci-dessous des images issues de la vidéo.

Via Prosthetic Knowledge