FYI.

This story is over 5 years old.

LE NUMÉRO TROMPE-LA-MORT

Les chrétiens aiment les pétards

Avec toutes ces interviews de ­satanistes et de débauchés, c’est important d’avoir un peu de douceur et de sensibilité dans ce magazine. Et quoi de plus mignon que des gentils chrétiens...
09 juillet 2009, 11:00pm

Photo : Grégoire Orio

Avec toutes ces interviews de ­satanistes et de débauchés, c’est important d’avoir un peu de douceur et de sensibilité dans ce magazine. Et quoi de plus mignon que des gentils chrétiens dans un groupe de hardcore ultra-violent ? On a donc rencontré Josh Scogin, le chanteur charismatique de ce groupe d’Atlanta, assis comme un adorable petit enfant rondouillard, jambes croisées sur un petit muret en face du Batofar. Il souriait tout le temps, et c’était très agréable, mais il lâchait aussi des petites larmes toutes les 8 secondes, et ça, ça m’a fendu le cœur.

Vice : Bah, les autres mecs du groupe t’ont abandonné là et t’ont laissé tout seul ?
Josh Scogin : Ouais, ils sont partis se balader, comme d’hab’. Je sais jamais quand ils reviennent, on n’a pas de portables.

Oh... Mais t’as l’air d’en chier, pourquoi tu pleures ?
Bah je suis bien malade depuis quelques jours, et je sais pas, j’arrête pas de chialer. Du coup je me gave de médocs.

J’hésite à partir. T’as une bonne histoire ?
Si, il y a quelques jours, on devait traverser la France pour aller en Angleterre. On allait passer la frontière quand on s’est fait arrêter par la douane de manière bien vénère, genre commando. En fait, un mec s’était caché dans notre van, on ne sait vraiment pas comment, on a commencé à bien flipper mais les flics nous ont dit que ça arrivait tout le temps. Bon par contre on a dû jeter une boîte de tee-shirts où le type avait fait sa grosse commission.

En parlant de trucs crades, à force de vous accrocher partout dans des caves pleines de rouille, vous avez pas l’impression de diminuer votre espérance de vie ?
Si. C’est pour ça qu’on ne boit pas et qu’on ne fume pas, sinon on ne serait plus là.

Oh, c’est mignon ! Et vous mangez bio ?
Euh, bah pas vraiment, on mange vraiment mal, euh, bah, regarde-moi...

Ah, oui... Bref. La presse de merde vous a classés dans la catégorie du metalcore chrétien. Vous le vivez bien ?
J’ai jamais vraiment compris ce truc, comment une musique pouvait être chrétienne ou non. Comme s’il y avait vraiment des notes de guitare chrétiennes, genre « tiens je vais faire un Do chrétien ». Alors, oui, je suis dans un groupe, je suis chrétien, mais on n’est pas du tout sectaires. Notre musique c’est une invitation à se réunir et à s’éclater. Mais bon, si les médias américains veulent nous appeler comme ça, on s’en fout un peu.

Et les intégristes chrétiens ne vous ont jamais emmerdés à cause de votre musique de tarés ?
Au début ouais, ça nous est arrivé que des connards viennent nous voir et nous disent : « Vous ne pouvez pas vous dire chrétiens et faire ce genre de trucs. » On se foutait de leur gueule. Mais on ne joue pas dans des églises ou des lieux saints, on est juste un groupe normal, et on est considéré comme tel. Nos fans ne sont pas forcément croyants, et d’ailleurs on s’en fout. C’est stupide d’être sectaire.

En parlant de stupidité, c’est quoi cette fascination que vous avez pour les pétards ? Dans toutes vos vidéos vous en faites exploser, on dirait des putains de mioches...
Je sais pas, on aime bien. On veut juste se marrer, et comme on ne boit pas, bah, on a trouvé autre chose pour rire. Et c’est génial pour moi d’être dans un groupe comme ça, on n’a pas à poser, à se faire passer pour des durs, des intellos, on est juste des idiots.

JÉRÔME LOISY.
Wars and Rumors of Wars_, le dernier album de The Chariot, est sorti en mai sur Solid State Records_