FYI.

This story is over 5 years old.

LE NUMÉRO MODE 2012

Tendance : les animaux écrasés

Gerry Armsworthy,
 73 ans, est un « spécialiste des animaux écrasés » qui transforme les cadavres trouvés sur le bord de la route en vêtements d’hiver pratiques et tendance.
29.3.12

Gerry Armsworthy, 73 ans, est un « spécialiste des animaux écrasés » qui transforme les cadavres trouvés sur le bord de la route en vêtements d’hiver pratiques et tendance. Sa maison de Regina, dans la province de Saskatchewan, lui sert également d’atelier dans lequel il a disposé sept machines à coudre et un congélateur géant pour stocker sa collection de carcasses. Il crée plus de 100 pièces par an et les vend sur les marchés locaux et via son commerce à la demande.

VICE : Comment vous êtes-vous lancé là-dedans ?
Gerry Armsworthy : À l’époque où je voyageais aux quatre coins de la province, je voyais toutes ces bêtes adorables écrasées au bord de la route. J’avais une passion pour la couture du cuir et j’avais besoin de garnir mes chaussons, donc j’ai acheté quelques bouquins sur le dépeçage et le tannage des peaux.

Les cadavres utilisables sont-ils faciles à trouver ? J’imagine que la plupart sont très abîmés.
Pas dans le Saskatchewan. Sur les autoroutes d’ici, on trouve beaucoup de coyotes sauvages, de renards, de blaireaux et de ratons laveurs à la recherche de nourriture. La plupart du temps, ils sont percutés de nuit.

Mais les animaux n’explosent pas ?
Non, c’est seulement le cas lorsque le véhicule leur roule dessus mais même dans ce cas-là, ils ne sont pas déchiquetés. Ils deviennent inutilisables quand ils se font aplatir par un camion énorme. Mais de toute façon, je ne récupère pas ceux qui gisent sur le goudron. J’utilise uniquement ceux qui sont sur le bord de la route, dans les fossés.

Le prix de vos fourrures dépend de leur rareté ?
Absolument. Ma pièce la plus chère est un chapeau en fourrure de blaireau. Cet animal est l’un des plus méchants de la famille des belettes et possède un très beau pelage, mais il hiberne en hiver. Du coup, ils ne se font écraser que quand ils se réveillent.

Vous êtes déjà tombé sur un cadavre de chat ou de chien en vous disant : « Hé, ça pourrait faire un joli chapeau ! »
Oh non, jamais, mais j’ai eu des demandes bizarres. Un type a voulu que je fasse un truc avec son chien. Je lui ai dit qu’il ferait mieux d’aller voir ailleurs. Et un jour, un mec m’a appelé pour me dire qu’il voulait des crânes. Il y a vraiment des cinglés.

Avez-vous un conseil à donner à ceux qui souhaiteraient faire la même chose que vous ?
La plupart des gens n’y pensent pas, mais quand un animal se fait écraser par une voiture, ses entrailles s’ouvrent immédiatement. Ça pue et c’est un peu crado, du coup, c’est assez désagréable à dépecer. Aussi, quand vous nettoyez le sang et les tripes, utilisez simplement de l’eau – mais pas de l’eau chaude parce qu’elle risquerait de cuire le sang et vous n’arriverez jamais à l’enlever.