FYI.

This story is over 5 years old.

Culture

Le guide YouTube de A à Z

Une odyssée dans les méandres du Styx de l'ère digitale.
21.6.14
Illustrations : Apollo Thomas

Comme à peu près 99% des gens de mon entourage, YouTube m'a fait perdre des milliers d'heures de vie. Aujourd'hui, la plate-forme d'hébergement de vidéos en ligne représente plus de 40 millions d'utilisateurs par jours, six milliards d'heures de vidéos visionnées par mois, 5,6 milliards de dollars de revenus publicitaires en 2013 pour 2 milliards de dollars de bénéfice net – soit tout un tas de chiffres difficilement compréhensibles pour nous Français, pas habitués à une telle réussite entrepreneuriale. En gros, YouTube est devenu l'enfer, le paradis et l'univers tout en un, disponible à tous, à tout moment. Et, au cas ou vous ne le sauriez pas, Gangnam Style vient de dépasser les deux milliards de vues.

Publicité

Au-delà du simple aspect quantitatif qui colle à la multinationale californienne, YouTube est une mythologie complexe, abstraite et omnipotente qui représente la plus parfaite définition du monde en 2014. J'ai essayé de résumer toutes ces conneries en 26 questions, soit toutes les lettres de l'alphabet latin.

ALÉATOIRE
Nous sommes des enfants gâtés. En effet, nous sommes les premiers  à pouvoir successivement écouter Enola Gay sur fond de destructions nucléaires généralisées, observer des volcans de dichromate d'ammonium en éruption, apprendre à cuisiner des tacos au miel en apesanteur et assister à la touchante rencontre entre Big Boi et un pingouin. Certains diront que nous sommes voués aux flammes de l'Enfer face à une telle multitude de choix. Personnellement, je suis du genre à voir YouTube comme la réincarnation du divin sur Terre, l'avènement d'une période de 1 000 ans durant laquelle nous chanterons tous à moitié nus dans nos appartements miteux en mâchouillant des feuilles de coca devant notre écran d'ordinateur.

BOILER ROOM
Une vidéo du Boiler Room est l'équivalent 2.0 du livre audio des Fables de La Fontaine racontées par Jean Rochefort. Vous aurez beau apprécier les personnes impliquées, le résultat sera systématiquement catastrophique et vous donnera envie de vous jeter par la fenêtre dès la deuxième minute. Pour ma part, j'ai toujours détesté ce type de concert, sauf la fois où mon collègue Loïg a demandé à un DJ de passer son morceau préféré avant de se faire renvoyer sans ménagement, créant ainsi le meilleur film muet du XXIème siècle.

COMMENTAIRES
Étape incontournable de toute analyse sociologique de l'Internet, la partie commentaires de YouTube recèle de nombreux trésors inviolés qui seront à jamais inscrits dans le granit numérique. Que vous soyez en recherche désespérée de Klout ou simple fan de Nicki Minaj à la sexualité aussi volatile que le marché des matières premières, la partie commentaire vous permet de recueillir le soutien et l'amour de vos semblables. Quant aux inconditionnels de l'orthographe, ils peuvent déverser leur frustration sexuelle accumulée durant leurs études d'arts appliqués en s'offusquant violemment à la vue de bénignes fautes de français.

DÉCADENCE
Si l'assertion « une grande partie des êtes humains ont des goûts de merde » ne vous convainc toujours pas, jetez un œil au top 30 des vidéos les plus vues sur YouTube. Si mes visites récurrentes sur The Pirate Bay devaient me faire atterrir dans une geôle à Guantanamo, je pense qu'une torture efficace serait de me passer en boucle ces 30 tubes. Quand on sait que les Américains se contentent actuellement de balancer du Queen et du Metallica à des prisonniers pakistanais, on se dit que les terroristes ont de la chance de ne pas avoir terminé leur course dans une prison française.

Publicité

EPIC SAX GUY
Figure légendaire de YouTube, ce Moldave a connu la gloire lors du concours de l'Eurovision 2010 – pour l'anecdote, la France avait envoyé Jessy Matador, qui avait terminé à une honorable douzième place. Il est désormais la star d'une vidéo de plus de 10 heures.

Les fails sont à YouTube ce que le confit de canard est à la gastronomie française. Qu'il s'agisse d'exploration en jetpack ratée ou de premiers pas hésitants, ces vidéos constituent une valeur sûre qui ne vous décevra que très rarement, un divertissement agréable qui saura plaire à l'intégralité de votre cercle social.

GOOGLE
Synonyme pour les Européens : Satan, Belzébuth, Géhenne, Capitalisme. Synonyme pour les Américains : Réussite, Fierté, Puissance, Capitalisme. Quand Google a décidé de racheter YouTube en 2006 pour 1,65 milliards de dollars, l'entreprise n'était pas encore rentable. En 2013, YouTube a une marge nette de 1,96 milliard de dollars. Mais nous, on en a rien à foutre – on a Dailymotion.

HONTE ÉTERNELLE
YouTube ne pardonne rien. Cette boîte de Pandore compile une quantité impressionnante de hontes en tous genres, du lipdub de l'UMP aux prestations télévisuelles de Passe Partout. Une fois que vous êtes pris dans les griffes de YouTube, la solution est sans doute de courber l'échine et d'attendre quelques années afin de vous créer une nouvelle image. C'est possible, regardez Justin Timberlake.

IASOS
Résultat de l'accouplement quadripartite de Bob Marley, Jean-Michel Jarre, Tangerine Dream et Carlos, Iasos est le mec à l'origine des compilations que vous trouvez chez Cultura au rayon « Détente et bien-être ».  YouTube constitue une tribune incroyable pour ce sexagénaire à la dégaine folle, dont les albums devaient sûrement être écoutés par les mecs de la secte Aum lors de leurs trips sanguinaires dans le métro de Tokyo. Iasos est le Nietzsche du XXe siècle, un type que tous les plus grands salauds de la Terre ont mésinterprété alors que c'est juste un putain de génie.

JAWED KARIM
Le Taig Khris américain n'est sans doute pas le mec de la Silicon Valley le plus connu mais il restera à jamais dans l'Histoire de l'humanité. Lorsque des anthropologues étudieront notre société dans 10 000 ans – et même si la tâche s'annonce complexe – ils écriront : 1. malgré nos outils scientifiques hautement perfectionnés, nous ne sommes pas en mesure de comprendre pourquoi Patrick Balkany et Serge Dassault n'ont jamais été en prison, 2. la télé-réalité n'était pas si stupide que cela en comparaison de nos divertissements sanguinaires ayant pris Rollerball pour modèle – soit la Bible des années 3000, et 3. Jawed Karim, est un héros, le créateur de YouTube et le protagoniste de la toute première vidéo du site, même si celle-ci donne l'impression d'avoir été tournée par une famille d'Allemands en visite en zoo de Vincennes.

Publicité

KONY 2012
Avant #bringbackourgirls, il y eu Kony 2012, une vidéo virale partagée dans le monde entier, vue par près de 100 millions de personnes et au message aussi subtil que le dernier livre de Katherine Pancol. Partager Kony 2012 sur Facebook vous donnera simplement bonne conscience et n'améliorera la vie de personne. D'après cette vidéo, « Rien n'est plus puissant qu'une idée sur le point d'aboutir. » J'aurais tendance à dire que c'est totalement faux, vu que Joseph Kony court toujours et qu'il n'est plus en Ouganda depuis des années.

LAG
Aussi appelé latence par les fascistes de la langue française, le lag est la définition même de la frustration. Pire que deux mois d'abstinence sexuelle ou deux semaines sans épisode de True Detective, le lag vous dévore émotionnellement. Et que dire du moment où vous vous plongez langoureusement dans votre bain, votre laptop en équilibre sur le lavabo pour regarder une énième fois Les Yeux dans les bleus et que la vidéo se bloque toutes les 10 secondes. Votre connexion Wi-Fi est trop loin de votre salle de bain. Vous êtes trempé. Vous avez envie de finir comme ce personnage de Destination Finale qui meurt étouffé par une corde à linge dans sa salle de bain.

MULTICULTURALISME
Oubliez le programme Erasmus, censé rapprocher les étudiants-citoyens du monde. Le seul vrai vecteur de partage entre les peuples est YouTube. En deux clics, vous pouvez accéder à un film d'horreur malaisien qui vous rappellera The Ring en nul, mais aussi à un contest de trottinette organisé à Saint-Germain en Laye. Sauf qu'en fait, personne ne s'intéresse vraiment à autre chose que le bout de son nez. Finalement, YouTube est le Qu'est ce qu'on a fait au Bon Dieu à l'ère 2.0.

Publicité

NOUVEL ORDRE MONDIAL 
Politiquement, je me suis toujours considéré comme un partisan du consensus mou. Je ne vais pas au rassemblement en mémoire de Jeanne d'Arc le 1er mai, et je ne passe pas mes journées à Notre-Dame-des-Landes non plus. Mais depuis Youtube, c'est du passé. Je passe désormais ma vie enfermé chez moi à fumer de l'herbe, ma tête entourée d'aluminium pour mater des vidéos passionnantes à propos des élites judéo-mondialisées qui veulent assassiner 90 % de la population, où j'apprends que Michael Jackson et 50 Cent sont des clones de mecs qui vivaient dans l'Égypte des pharaons, et que Barack Obama et Oussama Ben Laden sont une seule et même personne. Je vénère Clint Mansell, Carl Orff et Rockin' Squat. Je suis désormais un digne représentant du politiKement inKorrect.

OMNIPOTENCE 
Si, comme moi, vous étiez un élève admirable à l'école et que vous avez étudié le latin, vous connaissez la racine de ce mot. La toute-puissance de YouTube correspond à la capacité du site à faire des doigts d'honneur à l'ensemble des acteurs indépendants du milieu musical en les menaçant de les déréférencer du site s'ils n'acceptent pas les conditions du géant californien. Si, comme moi, vous étiez un élève admirable à l'école et que vous avez étudié l'économie, vous saisissez aussi ce que veut dire « oligarchie » en observant la domination pécuniaire des réseaux YouTube, Deezer et Spotify.

PINGU
Tout enfant normalement constitué a déjà regardé au moins une fois un épisode de 1. Téléchat et de 2. Pingu. Si vous n'avez pas eu cette chance, sachez que YouTube est là pour défendre notre patrimoine. La vie de ce petit pingouin est la définition même de ce que devrait être la vie dans un monde parfait : pas de problème de communication, pas de tentation sexuelle, pas de discussion politique. Et que dire de cette bataille de boule de neige homérique ? En comparaison, le gouffre de Helm, c'est une dispute d'adolescentes qui portent des sacs en toile sur leurs épaules avant d'aller à la We Love Green.

Publicité

QUI A CHANGÉ LA MUSIQUE ?
Fil d'Ariane de votre soirée en appart, cette question a donné des sueurs froides à tous les fans de C2C qui se sont déjà retrouvés sur le banc des accusés après avoir arrêté un morceau de Cobra pour privilégier une approche de la fête qu'ils jugeaient plus « punchy ». Et c'est normal, puisque vous êtes un parasite doublé d'un connard. En un mot comme en cent, allez vous faire foutre avec vos goûts de merde.

RAY WILLIAM JOHNSON
Le Norman américain – comme le Norman français, par ailleurs – est le symbole de tout ce que je déteste dans YouTube. C'est le genre de mec qui se sent obligé de commenter une vidéo qui est à la base hilarante mais qui devient, à cause de lui, profondément chiante. Qu'est-ce que l'être humain peut bien apporter à une séquence d'une minute durant laquelle un mec en jet-pack se transforme en sous-marin ? RIEN BORDEL.

SEIZE ANS
Soit la durée de l'ensemble des vidéos postées sur YouTube en une journée. Seize ans, c'est beaucoup et peu à la fois, c'est quatre fois l'âge du petit Grégory mais seulement 1/800000000ème fois l'âge du Big-Bang. De manière non-scientifique, je dirais que 70 % de ces vidéos contiennent du cul et/ou des chats. Sachant que YouTube fonctionne à plein régime depuis à peu près 8 ans, j'en déduis que : 1. vous pouvez regarder des petits chatons coïter bruyamment pendant plus de trente millénaires, 2. le monde tourne autour du sexe et des chats, et certains s'en sont indignés à juste titre.

TRENTE SECONDES
Soit la durée de la réclame avant le lancement d'un clip de Lady Gaga sur YouTube. Ce laps de temps paraît être une éternité lorsqu'il est comblé par la publicité pour le dernier modèle de 4x4 que votre voisin landais s'empressera d'acheter et de mettre en photo de couverture Facebook. Vous regrettez l'époque de la vraie publicité, celle qui donnait le premier rôle à Aldo Maccione pour une pub Carambar complètement pétée ou celle qui vantait les mérites de la Préparation H sur un air musical qui me hantera jusqu'à ma mort.

UTILE !
YouTube est incroyable outil éducatif qui surpasse déjà l'Education Nationale et ne devrait pas trop tarder à engloutir Sciences Po en prouvant au monde entier qu'Ivan Illitch avait déjà tout prévu il y a plus de quarante ans. L'école, ça ne sert à rien. Le futur pour nos petites têtes blondes, c'est de s'asseoir devant des écrans pour se brûler la rétine 10 heures par jour en regardant des tutoriels diversifiés qui leur permettront de produire plus rapidement, plus efficacement et en se plaignant beaucoup moins que tous ces connards post-68 qui « prennent en otage leurs patrons », comme nous le rappellent régulièrement les penseurs du Point.

VITESSE
Vous ne le savez sans doute pas, mais YouTube propose une option qui fera date dans l'appréhension du clip vidéo et de la musique en général. En cliquant sur une petite molette en bas à droite de votre fenêtre, vous avez la chance de pouvoir accélérer ou ralentir n'importe quelle vidéo. Cette maitrise démiurgique vous poussera à écouter du Moderat accéléré que l'on déconseille fortement aux épileptiques ou à chiller un dimanche après-midi à Châteauroux les « Oies sauvages » de Michel Delpech version screwed.

WEBSÉRIE
Si nous vivions dans un monde idéal, le chancelier Palpatine n'aurait jamais dominé le Sénat galactique, Brian Joubert serait médaillé olympique et Jean-Luc Godard aurait arrêté de faire des films en 1970. Mais Dieu continue de nous punir des conneries d'Eve, et oblige désormais les hommes à porter des pantacourts, supporter les conseils mode de Cristina Cordula et regarder des webséries, aka la dernière manifestation en date de la domination du Mal sur le monde. On ne méritait pas ça, mais peut-être qu'à bien y réfléchir, on ne mérite que ça.

X (CLASSÉ)
Vous vous souvenez de vos samedis soirs passés sur Téva à attendre avec impatience « Chaleurs tropicales » avec vos copains trop grands et trop maigres de 6ème ? De nos jours, YouTube propose à tous les jeunes de vraies émotions érotiques dés qu'ils le souhaitent, satisfaction classieuse de notre concupiscence, bien éloignée de la vulgarité du porno californien de 2014. YouTube préserve cet art du mystère et du sous-entendu sexuel qui semble avoir été abandonné par certains d'entre nous, avec en prime un sentiment de nostalgie bien réel à la vue de films seventies tels que Bananes Mécaniques – époque bénie où sexe et humour cohabitaient dans un grand océan de stupre, de LSD et de sida.

YOUTUBE POOP
Mouvement postmoderne cherchant manifestement à chambouler l'art contemporain, les YouTube Poop rappellent au monde entier que, de nos jours, on peut être considéré comme un artiste en maîtrisant Windows Movie Maker. Désolé les gars, mais même menacé par le Brain Bug de Starship Troopers, je n'admettrai jamais que vous, puceaux texans coupables de montages de Bob l'Éponge, puissiez travailler dans la même branche que Max Ernst ou George W. Bush.

ZÉRO VUE :-(
Ces dernières années, de gros nerds se sont amusés à compiler plein de vidéos qui n'ont jamais été vues par personne. YouTube a fait sa fortune sur toute cette frange de l'humanité qui considère que l'achat d'une caméra Sony lui donne la légitimité pour filmer tout et n'importe quoi – ce qui est par ailleurs très bien. Je vous supplie donc de continuer dans cette voie et de me donner le privilège de regarder un match de basket entre Asiatiques enchaînant les air balls, un clip sépia vantant les mérites du recyclage ou encore une petite fille laotienne qui nous dit des trucs trop mignons qu'on ne comprendra jamais. Merci pour tout, merci Internet et merci d'avoir précipité la fin de la télévision. On se voit après l'apocalypse, à toute.