FYI.

This story is over 5 years old.

VICE News

La guerre contre le fascisme

Ces derniers mois, la Suède a été le théâtre d’attaques et d’agressions à caractère politique. Les organisations suédoises responsables de ces actes ont pour signe distinctif de ne pas appartenir à l’extrême droite, mais à l’extrême gauche.
20.6.14

POUR ACTIVER LES SOUS-TITRES, CLIQUEZ SUR L'ICÔNEOUSOUS LA VIDÉO.

Les partis nationalistes ont obtenu un score sans précédent lors des dernières élections européennes. Désormais, la montée de l’extrême droite en Europe est devenue impossible à ignorer. Ces groupes - dont certains sont ouvertement néo-nazis - gagnent du pouvoir à travers tout le continent.

Ces derniers mois, la Suède a été le théâtre d’attaques et d’agressions à caractère politique. Plusieurs de ces crimes ont même fait la une des journaux. Contre toute attente, les organisations suédoises responsables de ces actes ont pour signe distinctif de ne pas appartenir à l’extrême droite, mais à l’extrême gauche.

Le Front révolutionnaire est l’un de ces groupes. Créé en 2002, ses militants se retrouvent souvent impliqués dans des agressions ou des saccages. VICE News est allé à leur rencontre afin de comprendre cette soudaine montée de l’extrémisme dans le pays et sur le continent européen.