FYI.

This story is over 5 years old.

Chris Everhart veut réunir 6 millions de dollars pour détruire l'unique exemplaire du nouveau Wu-Tang

Nous avons rencontré l'homme qui déteste le plus RZA au monde.

Il y a des fans qu'il vaut mieux ne pas énerver. Les Beliebers, par exemple. Toujours prêts à défendre leur idole et capables d'aller jusqu'à menacer de mort toute personne qui oserait s'approcher de lui à moins de trois mètres. Il y a aussi les fans de trucs plus en marge, qui passent leur vie dans leur chambre, n'emmerdent personne et ne veulent pas non plus se faire emmerder mais qui peuvent parfois atteindre un niveau de colère et de haine égal à celui que les gens réservent en général pour les pédophiles ou François Hollande. Les fans de hip-hop font clairement partie des plus cramés, n'hésitant jamais à humilier publiquement quiconque oserait baver sur DOOM, ou pire, oublieraient d'écrire son nom en majuscules. De nombreux groupes de rap ont des fan bases pétées, mais aucune ne peut égaler celle du Wu-Tang Clan. Vous pensiez que le Wu était assez true pour ne jamais faire fait un sale coup à sa légion de fans dévoués ? Et bien non, ils l'ont fait quand même, en décidant de ne sortir qu'un seul et unique exemplaire de leur nouvel album, gravé dans le nickel et scellé dans un écrin d'argent. The Wu - Once Upon A Time In Shaolin sera ainsi vendu aux enchères pour plusieurs millions de dollars. Avant ça, l'album fera le tour des galeries et des festivals – les visiteurs pourront se voir extorquer 50 euros pour une simple écoute. Pour contrer ce stratagème marketing, les fans du Wu se sont unis et ont mis en place une campagne Kickstarter afin de lever des fonds et remporter l'enchère, et pouvoir ainsi diffuser le disque à travers le monde, au nom de la démocratie culturelle. Chris Everhart – de toute évidence le fan le plus fou du Wu-Tang– a, lui, lancé une collecte de fonds alternative sur Kickstarter, pour rassembler les 6 millions de dollars nécessaires à l'achat du disque et pouvoir ensuite le détruire « dans un geste à la fois artistique et grandiloquant ». La collecte de fonds « officielle » est aujourd'hui terminée et a rassemblé près de 15 400 $, avec plus de 700 contributeurs. Mais Everhart n'est pas loin derrière, avec plus de 10 400 $, pour seulement 25 contributeurs. Il lui reste encore 48 jours. On l'a rencontré pour savoir ce qui se passait dans la tête d'un fan cherchant à réunir autant d'argent dans le seul but de détruire un disque. Noisey : Tu penses vraiment que tu vas réussir à réunir 6 millions de dollars ?
Chris Everhart : Je pense que c'est tout à fait possible. J'ai foi en mon combat. Si j'arrive à atteindre le public à l'échelle mondiale, je crois qu'il y aura suffisament de gens prêts à contribuer au projet. Après, j'ai dû revoir mes prétentions à la baisse, Kickstarter limitant les projets de financement à une durée de 60 jours. Mais si je n'atteins pas mon but, j'ai un plan B. Je veux vraiment cet album. C'est quoi ton plan B ?
Relancer une nouvelle campagne de financement, cette fois sans cette limite de 60 jours, de façon à rembourser chaque personne qui a contribué via Kickstarter. C'est sympa. Tu as dit que tu diffuserais la destruction de l’objet en direct, à la manière d’un « rituel ». Tu as prévu de faire quoi exactement ?
C'est encore en discussion. Je ne peux donc pas te donner de réponse précise pour l'instant. Si tous les fonds sont utilisés pour l'achat de l'album, il ne me restera pas grand chose pour ma performance. Mais s'il m'en reste assez, crois-moi, ce sera spectaculaire. En fait, j'envisage une liquéfaction et/ou un retour de l'objet à la terre. Il ne s’agira en aucun cas d’un autodafé au rabais. Tu comparerais ça à quel genre de rituel?
À la crucifixion du Christ ou peut-être à l'Hégire de Mahomet. Je connais assez peu de choses au sujet des Cinq Pour Cents, mais je sais que le Wu y adhère. Donc peut-être que je reproduirai l'une de ces traditions, dans le respect. Qu'est-ce que tu veux prouver en le détruisant ce disque ?
Je n'ai rien à prouver. Je veux juste faire de cette performance une œuvre d'art, voilà mon souhait. L'art peut être féfini de tout un tas de façons, selon le contexte, ou les motivations de la personne qui cherche à le définir. Pour moi, l'art est quelque chose qui se produit. Création et destruction peuvent toutes deux devenir de l'art. Ma performance pourrait par exemple être décrite comme de l'art contestataire. Je proteste contre cette volonté de limiter une œuvre d'art à la bourgeoisie par l’appât du gain. J’incarne le prolétariat et je m'oppose à ça. Tu accuses le Wu-Tang d'être « égoïste et prétentieux » mais tu n'es pas un peu en train de le devenir toi aussi ?
J'estime que le comportement du Wu-Tang est égoïste et prétentieux pour plusieurs raisons. Tout d'abord, le fait qu'ils puissent penser que leur travail vale 6 millions de dollars est égoïste au possible. Et ça se confirmera si quelqu'un débourse vraiment plusieurs millions de dollars pour l'acheter. J'attends encore de voir ça. Ensuite, RZA a comparé son travail à celui de Mozart. Non mais sérieux ?! C'est du blasphème venant de la bouche d'un musicien. Le travail de Mozart a traversé les époques, il a résisté au temps, et ça fait deux siècles que ça dure. Je m'en balance de savoir à quel point tu te kiffes. Hey RZA, moi aussi j’ai écouté The W et « Gravel Pit ». C'est de la merde. Et je n’ai pas le souvenir que Mozart ait ressenti le besoin à un moment de son existence de faire de la pub pour une marque de liqueur. Laisse l'histoire te comparer à Mozart. Pas toi et ta grande gueule. Cette histoire pue le Kanye West à plein nez. Pourquoi tu ne veux même pas écouter l'album ?
Pour deux raisons : déjà pour protester contre ce coup de pub et aussi parce que leurs deux derniers albums valaient que dalle. Avec ou sans ce CD-R, le monde ne s’en portera pas plus mal. Donc comment tu t'y prends pour faire passer le mot et récolter l'argent ?
Je ne fais rien. Je pense qu'une cause noble n'a pas besoin de publicité pour atteindre les gens. Je suis quelqu'un d'optimiste, je crois -peut-être naïvement- que les ténèbres vont se dissiper et laisser place à un monde plus juste. Tu as aussi dit que l'art se devait d'être partagé avec tout le monde. Si on part de ce principe, c'est tout aussi scandaleux de payer pour une chanson uniquement disponible sur iTunes ?
Des millions de gens dans le monde ont accès à iTunes et peuvent acheter une chanson pour que dalle. Ton pote peut la télécharger et la balancer à tous ses potes. Si des connards pensent que leur merde vaut de l'or, est-ce qu'ils chieraient des millions et les fileraient aux pauvres ? Non, ils chieraient des millions et les vendraient au prix fort pour qu'ils finissent dans le salon d'un énième bourge. Si tu croisais RZA ou d'autres mecs du Wu-Tang dans la rue, qu'est-ce que tu leur dirais?
Ça dépend. Pour U-God, Deck, 'Kwon, Ghost, Method Man : je dirai rien. Si le Wu s’assemblait comme un Transformer, ces mecs seraient les tibias, les coudes, etc. Excepté pour Method Man, qui serait clairement la dent en or. Je ne suis pas sûr que Raekwon apprécierait d'être comparé à un coude. Un dernier mot ?
Je suis un fan du Wu-Tang. Je me souviens être sorti de l'école, avoir sauté sur mon vélo et tracé chez le disquaire pour acheter Wu-Tang Forever quand il est sorti. Les types sont millionnaires aujourd'hui et se croient au dessus de leurs fans. Eh bien non les mecs, vous ne l'êtes pas. Écoutez votre pote Hank Moody, c'est un mec cool. Si vous êtes là, c'est grâce aux fans. Je ne peux pas revenir sur les millions qu'a engendré cette dévotion, mais je peux la stopper. J'aurais voulu dire à mon fils « Hey petit, pas besoin de cahiers de vacances, écoute ce CD du Wu-Tang et tu recevras ta dose d'éducation pour l'année ». Mais je ne pourrai pas le faire. Parce qu'un connard de bourge l'aura dans son lecteur CD super sophistiqué, avec la troisième piste en mode repeat. Le Wu-Tang n’est pas immortel, Motherfuckers ! Lev Harris a grandi du côté crime. Il est sur Twitter - @LevHarris1