Les araignées sauteuses vous écoutent en se servant de leurs pattes

Qui n'a jamais rêvé de creuser un trou dans le cerveau d'une araignée afin d'y placer des électrodes ? Grâce à cette initiative, des chercheurs ont fait une découverte stupéfiante.
19 octobre 2016, 7:00am

Il va falloir vous faire à l'idée : les araignées sauteuses sont capables de vous entendre remuer dans votre lit depuis un coin de votre chambre. Fait mystérieux, elles ne possèdent pourtant pas de structure anatomique similaire à celle de l'oreille. Ce paradoxe étonnant est enfin résolu grâce àun article publié dans le journal Current Biology.

On a longtemps pensé que l'araignée sauteuse, Phidippus audax de son nom savant_,_ ne possédait pas de sensations auditives, et que de ses quatre paires d'yeux globuleux lui suffisaient à collecter des informations utiles sur son environnement. Cette hypothèse ne satisfaisait pourtant pas la curiosité d'une équipe de chercheurs, qui a entrepris de mener des recherches plus approfondies sur l'expérience sensorielle de l'araignée.

« Nous voulions étudier le rôle des différentes cellules nerveuses du cerveau de Phidippus audax, et pour cela, nous avons eu recours à une nouvelle méthode, » explique Ronald Hoy, professeur de neurobiologie du comportement à l'Université Cornell, dans une vidéo postée sur Youtube par Cell Press :

Les chercheurs ont tout d'abord observé la réponse des araignées aux stimuli visuels, après avoir percé un petit trou dans la tête des sujets et implanté des microélectrodes directement dans leur cerveau.

En observant les neurones s'activer en réaction à ce que voyaient les arachnides, les chercheurs ont remarqué un phénomène étrange : lorsqu'ils se déplaçaient dans le laboratoire, raclant des chaises, claquant des portes, les animaux semblaient réagir. En fait, les araignées semblaient entendre distinctement des bruits situés dans un rayon de 3 à 5 mètres, rapporte Research Gate. À cause de cette découverte fortuite, l'étude sur la vision de l'araignée s'est transformée en étude sur ses capacités auditives.

Apparemment, les araignées sont capables de détecter des fréquences de 80 à 130 Hz, un intervalle qui correspond à la fréquence du vol de leur principal prédateur : la guêpe. Ces animaux sont constamment attentifs à ce qui se passe dans leur environnement, et peuvent traiter des informations auditives en se servant des longs poils qui recouvrent leurs pattes, les trichobothries. Cette capacité leur permet de rester à distance de leurs ennemis dans la nature.

Les neurobiologistes notent que cette découverte pourrait contribuer à expliquer le fonctionnement de la parade nuptiale de l'animal, (à base de petits pas extrêmement rapides), et le système d'orientation des autres espèces d'araignées, qui sont capables de suivre une direction précise même lorsqu'elles se trouvent sur une surface qui amortit les vibrations.

Si une araignée sauteuse se situe dans votre environnement immédiat, soyez-en sûr : elle est tout ouïe.