FYI.

This story is over 5 years old.

Londres sera une pionnière de la livraison de pizzas par robots

*Bzz bzz* Quatre. Fromages. Encore. Chaude.

Un robot de livraison traverse un pont à Londres. Image: Starship Technologies

Les Londoniens se promenant du côté de Greenwich pourraient bien croiser un genre de livreur assez inhabituel dans le courant du mois de juillet. En effet, dans le cadre du test d'un nouveau service de livraison, des dizaines de robots autonomes s'apprêtent à parcourir les rues londoniennes pour aider les détaillants à livrer colis et plats à emporter au domicile des particuliers.

Starship Technologies s'est associé au service de livraison de repas Just Eat et à Pronto afin de tester la fiabilité de robots de livraison dans la ville, et surtout afin d'évaluer la réaction du public à leur contact.

Publicité

« Nous aimerions évaluer à quel point les gens sont capables d'accepter ces robots dans leur environnement, » nous a expliqué Henry Harris-Burland de Starship Technologies dans un entretien téléphonique. « Lors des essais précédents, nous avons observé que 60 à 65% des gens se contentaient d'ignorer complètement le robot ; les 35% restant étaient plutôt enthousiastes en les voyant. »

Harris-Burland affirme qu'aucun vandalisme n'a été déploré jusque-là, ce qui est à la fois surprenant et très encourageant.

Lorsque les clients passent une commande, ils peuvent suivre le parcours du robot depuis leur téléphone. Le robot enverra ensuite une notification push quand il sera arrivé devant le domicile du client, qui utilisera un code NIP unique pour déverrouiller le robot et récupérer sa commande. « Ainsi, personne ne peut récupérer votre pizza à votre place, » déclare Harris-Burland, au soulagement de tous.

Les robots autonomes en question, conçu comme de petits paniers en métal, possèdent six roues et une antenne proéminente. Ils peuvent circuler dans un rayon de trois à cinq kilomètres autour de leur magasin ou restaurant de référence, et livrent donc en 15 à 30 minutes. Les robots seront « autonomes à 99% » : il y aura un opérateur humain pour 100 robots, et ce dernier interviendra en cas d'urgence. Les robots utilisent un système hybride utilisant le GPS et la vision par ordinateur afin de cartographier leur environnement et permettre à l'entreprise de suivre leurs allées et venues. Des capteurs embarqués leur permettront également de détecter les obstacles et de réagir en conséquence.

Publicité

« Le robot se déplace à 6,5 km/h et n'emprunte que les chemins piétonniers, » explique Harris Burland. « Il évitera soigneusement les cyclistes et les piétons, comme si le robot était tout en bas de la chaine alimentaire. »

Starship Technologies espère rendre les systèmes de livraison de proximité plus efficaces. Harris-Burland explique que les détaillants perdent souvent de l'argent dans la dernière étape du processus de livraison, c'est-à-dire lorsque leurs fourgons remplis de colis se déplacent de domicile en domicile, avec, bien souvent, des reprogrammations de livraison à la clé.

« Si vous pensez tout le système à partir de la livraison d'un unique colis, alors votre système n'est ni efficace, ni rentable, » ajoute-t-il.

Lors des huit derniers mois, Starship Technologies a déjà effectué plus de 8000 km de tests dans 35 villes et 12 pays.

La société veut transformer la livraison à domicile, réduire les coûts, rendre les opérations plus efficaces et utiliser des robots pour suppléer des livreurs humains.

« Le système à la demande est très important ; les livreurs perdent des heures et des heures à frapper aux portes en vain, à faire des trajets inutiles, à reprogrammer des livraisons, à faire des allers-retours au dépôt, » explique Harris-Burland. « Aujourd'hui, la technologie peut résoudre ce problème. »