Un gosse de 11 ans s'est tapé une course-poursuite avec les flics à cause de GTA

Normalement, c'est minimum trois étoiles sur l'indice de recherche.
30.11.16

Les gosses sont tarés, parfois. En général, une fois passé 20 ans, on se débrouille pour oublier les conneries qu'on a faites dans notre (très) jeune âge, mais croyez-moi, on a tous fait des trucs incroyablement stupides et absurdes qui nous avaient pourtant semblé être une bonne idée au départ, souvent à cause d'un film ou d'un jeu vidéo pris un peu trop au sérieux.

Entendons-nous bien : je ne reproche rien aux jeux violents ou aux films ; mais les gosses peuvent être de gros débiles, c'est un fait.

Publicité

Ce qui m'amène à cette belle info qui nous vient du Canada : samedi soir à Vaughan, dans l'Ontario, un garçon de 11 ans a pris une voiture et embarqué la police dans une course-poursuite effrénée sur l'autoroute, dépassant allègrement les 120 km/h. Selon les forces de l'ordre, le gamin en question jouait à GTA et voulait voir ce que ça ferait de conduire une vraie caisse. Il a finalement été stoppé et remis à ses parents sain et sauf, comme le rapporte la presse canadienne.

Étonnamment, ce résumé de l'affaire ne reflète pas la folie totale de ce qu'il s'est passé. Selon le porte-parole de la police de l'Ontario Kerry Schmidt, qui a raconté l'incident dimanche sur Periscope, la police a arrêté la voiture à deux reprises.

La première fois, la voiture s'est arrêtée d'elle-même et la police s'en est approchée. Personnellement, si j'étais un gosse de 11 ans, les mains crispées sur le volant de terreur, et que la police m'arrêtait sur la route, je le prendrais comme un signe clair et j'arrêterais mes conneries. Mais pas ce gosse. Non, lui a préféré redémarrer et repartir de plus belle, espérant semer la police avant de se faire choper.

"Nous avons demandé des renforts et nous avons finalement réussi à arrêter ce véhicule sans causer d'accident, a déclaré Schmidt. Nous avons fait descendre le conducteur du véhicule, et nous avons été choqués de voir qu'il s'agissait d'un garçon de 11 ans qui venait de jouer à Grand Theft Auto chez lui et voulait voir ce que cela faisait de conduire une voiture."

"Nous sommes face à un exemple de jeu vidéo faisant faire des choses regrettables à des enfants sans que leurs parents en soient informés, et une tragédie est vite arrivée", a-t-il poursuivi.

Il est assez évident (et confirmé par la recherche) que les films et - oui - les jeux vidéo peuvent influencer les enfants. Mais il y a énormément de facteurs qui peuvent pousser un enfant à voler une voiture, bien au-delà du simple fait de jouer à un jeu. Il est important de souligner que les jeux vidéo ne font pas "faire" quoi que ce soit aux gens dans la vraie vie, à part sans doute Pokemon GO.

Et au vu du talent de ce gosse pour la mongolerie, on devrait peut-être se réjouir qu'il n'ait pas eu la brillante idée d'essayer d'attraper des pokémon en conduisant.