FYI.

This story is over 5 years old.

L'IA de Google remporte son deuxième match de Go face au grand maître Lee Sedol

2-0 pour la machine.
10.3.16

AlphaGo, le programme d'intelligence artificielle de Google DeepMind, a remporté son deuxième match de Go contre le joueur professionnel Lee Sedol. Cette nouvelle victoire, qui survient après un premier match remporté la veille, donne un avantage significatif à l'IA dans cette confrontation historique entre un homme et un ordinateur, qui se déroulera sur un total de cinq matches.

« Hier, j'étais surpris. Mais aujourd'hui, ce que j'éprouve va bien au-delà de la surprise ; je suis sans voix », a déclaré Lee Sedol lors de la conférence de presse d'après-match. Il a admis que sa défaite était incontestable, et qu'il n'avait jamais eu le sentiment de dominer au cours de la partie.

Publicité

« Aujourd'hui, j'ai vraiment l'impression qu'AlphaGo a joué le match quasi-parfait ; il n'y a pas eu un seul moment où l'un de ses choix m'a paru discutable », a-t-il ajouté.

Le match a commencé à 13h, heure de Séoul le 10 mars, soit à 4h du matin heure de Paris. AlphaGo et Lee Sedol ont tous deux utilisé les deux heures qui leur étaient imparties pour le match, qui s'est terminé au « bio-yomi », c'est-à-dire l'ultime phase du temps imparti aux joueurs. Dans les arrêts de jeu, en somme.

Demis Hassabis, fondateur et président de DeepMind, a estimé que le match avait été « incroyablement excitant et extrêmement tendu. » « Je pense que cela témoigne avant tout du talent extraordinaire de Lee Sedol, et le match a été passionnant, riche en coups magnifiques et très surprenants si l'on en croit les commentateurs », a-t-il ajouté.

#AlphaGo wins match 2, to take a 2-0 lead!! Hard for us to believe. AlphaGo played some beautiful creative moves in this game. Mega-tense…
— Demis Hassabis (@demishassabis) March 10, 2016

Bien qu'AlphaGo ait déjà remporté le premier match plus tôt dans la semaine, cette deuxième victoire reste tout de même surprenante. Beaucoup s'attendaient à ce que Sedol, un joueur de 9ème dan (le rang le plus élevé au jeu de Go), remporte le tournoi. Juste avant le début du deuxième match, le commentateur Michael Redmond – lui-même un joueur de 9ème dan – déclarait que Sedol avait peut-être sous-estimé l'intelligence artificielle de son adversaire lors de la première partie.

D'après tous les observateurs, ce deuxième match a été particulièrement serré. Redmond a noté que les coups d'ouverture d'AlphaGo avaient été plus judicieux que lors de ses matches précédents, alors que le commentateur coréen Yoo Changyuk estime pour sa part que Sedol a commis quelques erreurs en fin de partie.

Le Go est un jeu où la stratégie est capitale, ce qui en fait un défi de choix pour l'IA – plus, par exemple, que les échecs, où le programme Deep Blue d'IBM s'était imposé il y a 20 ans en battant le grand maître Garry Kasparov.

Alors qu'il ne reste désormais plus que trois matches, Lee Sedol doit absolument remporter le prochain s'il veut conserver une chance de remporter le tournoi et de sauver l'honneur de la race humaine. Le troisième match aura lieu à Séoul le 12 mars à 13h (heure locale), et sera diffusé en livestream sur la chaîne YouTube de DeepMind.