Mongolerie extrême : un gardien de hand prend un but en célébrant un arrêt

Il faut rester concentrer sur le jeu au lieu de frimer face au public.
5.4.17

Vous vous souvenez de Peter Rufai, le gardien du Nigéria de la grande époque avec les Sunday Oliseh, Jay-Jay Okocha et consorts ? Il était capable de faire de putains d'arrêts et de prendre, dans la foulée, un but casquette. A l'époque, certains spécialistes et autres théologiens du ballon rond arguaient le fait que Rufai était complètement déconcentré après une belle parade.

Eh bien figuez-vous que Benjamin Buric, le gardien de l'équipe de hand de Wetzlar, en Allemagne, fait partie de cette catégorie de joueurs qui sont capables du meilleur et du pire en très peu de temps. Vendredi 31 mars face à Minden, l'international bosnien réalise un bel arrêt et, tout heureux, lève les bras au ciel. Sauf que dans l'euphorie, le type se désintéresse complètement du jeu. C'est alors qu'un de ses défenseurs lui fait une passe en retrait. Le gardien, aux fraises, est en train de parader face au public et prend très probablement le pire but de sa carrière.