FYI.

This story is over 5 years old.

LE NUMÉRO MODE 2008

Bam la paire de Taylor

On commençait à trouver le milieu du « crunk français de bonne humeur » tout pourri, quand des mecs du 91 sont arrivés sans prévenir juste pour nous faire peur. Ils sont genre 20.000, ils font une espèce de rap sudiste en français, ils rappent tous...
15.5.08

Photo : Maciek Pozoga

On commençait à trouver le milieu du « crunk français de bonne humeur » tout pourri, quand des mecs du 91 sont arrivés sans prévenir juste pour nous faire peur. Ils sont genre 20.000, ils font une espèce de rap sudiste en français, ils rappent tous hyper vite comme des sauvages et ils ont tout le temps une actu, genre toutes les semaines, ils foutent des vidéos sur Youtube, c’est débile. Et il faut lire leurs bios sur Myspace aussi, c’est complètement con, ça tue. Zeblai (DGC Records) : C’est quoi comme magazine ça Vice, c’est un magazine de pédés ou quoi ? On répond à tous les magazines, sauf aux magazines pédés, c’est comme ça. Vice : Non ça va, on peut y aller. Vous multipliez les trucs en ce moment, vous êtes sur plein de projets, c’est surprenant cette envie boulimique de se faire remarquer… Juicy P (LMC Click) : Plus tu sors de trucs, plus on te voit, tu comprends ou quoi ? Internet, Myspace, les clips, la télé, n’importe quoi pour que ça puisse péter et qu’on prenne du biff dans ce putain de game. Moi-même, Juicy P, mais je veux dire les autres aussi. Tous. C’est les bails. C’est quoi les bails, c’est du slang de Grigny? Juicy P : Ouais, ça veut dire les choses à faire, tu vois ou quoi, les affaires. Vous faites des thunes un peu ? Juicy P : Hum, ta question elle reste personnelle mon frère. C’est personnel ça, c’est les bails. Vous avez été un des premiers groupes à faire des trucs South en France. Ça vous ennuie cette espèce de mode crunk ici, vingt-huit ans après les États-Unis ? LMC Click : Exactement que ça nous saoule. T’as vu les mecs qui font les bails, ils veulent faire du down-South frère, alors ils prennent les trucs les plus pétés. Les mecs, ils font semblant de connaître les bails depuis longtemps mais ils reprennent les trucs les plus vulgaires et c’est de la copie conforme, laisse tomber, même si ces trucs nuls ça ouvre les gens à un nouveau son tu vois, même si on n’est pas des rageux et qu’on s’en bat les couilles, tu vois ? C’est fou votre délire hyperrégionaliste à l’américaine, là. On dirait que Grigny c’est Memphis… Juicy P : Ouais, chez nous tout le monde kiffe les mêmes trucs. T’as vu la casquette ? Ici, c’est ce que tout le monde porte, tous les mecs sont dans les trucs de l’ouest et du sud. Va voir les petits c’est la même. Nubi, Ol’ Kainry, même chose. C’est 9.1 quoi, t’vois le délire. D’ailleurs, Taro, tu te sapes exactement comme les mecs de Three6 Mafia, c’est flippant. Taro OG (Code 147) : Bah ouais, attends. Atteeeeeends. Obligé. Je mets des chemises Dickies depuis tout le temps là, bam le Dickies, bam la paire de Taylor, bam le bonnet, je suis de l’ancienne école mon frère. T’as jamais froid avec ça, tu te mets bien avec ta meuf, t’écoutes du son dans ton ride, ce genre de trucs. On écoute Bone Thugs-N-Harmony depuis du temps là poto, oublie pas. Trop parler peut dead, l’album de la LMC Click, devrait sortir à la rentrée 2008, sur LMC Muzik-DGC Records