Les Maisons à moitié achevées des Polonais
All photos are from the series 'It Is All America' by Natalia Dołgowska
Photo

Les Maisons à moitié achevées des Polonais

En Pologne, de nombreux villageois partis vivre aux États-Unis se sont fait construire de grandes demeures dont les travaux n'ont jamais été terminés.
2.12.16

Toutes les photos sont extraites de la série «It Is All America» de Natalia Dołgowska

On compte actuellement 9,5 millions de Polonais aux États-Unis. Beaucoup d'entre eux sont originaires de la région pauvre et montagneuse de Podhale, dans le sud du pays. Suite à la chute de l'empire communiste, un certain nombre de villageois polonais ont émigré en Amérique. À leur arrivée, ils avaient pour idée de rentrer au pays au bout de quelques années et de profiter du taux de change favorable pour y construire de spacieuses bâtisses. Néanmoins, diverses circonstances – que ce soit le meilleur système de soin proposé en Amérique ou la volonté de leurs enfants de ne pas quitter le pays où ils sont nés – ont fait que beaucoup d'entre eux sont finalement restés aux États-Unis. Ainsi, de nombreuses demeures ont commencé à être construites dans l'arrière pays polonais, sans que jamais les travaux ne viennent à leur terme.

Publicité

La photographe Natalia Dołgowska, basée à Varsovie, est née à Zakopane, la plus grande ville de Podhale. L'année dernière, elle a voyagé jusqu'à sa région natale afin d'y capturer les maisons vides construites par les émigrants de Podhale partis en Amérique. Elle a aussi rassemblé des photos de la nouvelle vie de leurs propriétaires, envoyées à des proches restés au pays. « J'ai réalisé que, durant toute mon enfance, j'avais été proche des États-Unis, explique Natalia. En grandissant, j'enviais beaucoup mes amis qui avaient de la famille là-bas, leurs sapins de Noël en plastique, leur bubble gum et leurs sneakers flashy. »