Google Maps propose des randonnées « potentiellement mortelles »

Que diriez-vous de vous lancer sur le versant le plus dangereux de cette montagne par temps de pluie ?
21.7.21
Google Maps
Photo d'illustration d'une femme lors d'une randonnée. Universal Images Group North America LLC / Alamy Banque D'Images

Ohayou les gaijin. Bienvenue dans cette nouvelle édition de Scroll, notre revue de presse des dernières news tech, tous les lundis (normalement) dans notre story Instagram et dans les colonnes de notre site. Au programme : des sentiers pour mourir et des enceintes connectées qui se souviennent de vous pour toujours. Bonne chance.


Prenez à droite dans le ravin

Une association écossaise accuse Google Maps de lancer les randonneurs sur des sentiers potentiellement mortels dans les Îles Britanniques. Vérification faite, le service de Google vous propose en effet d’escalader les montagnes par leur versant le plus dangereux. Rappelons que les GPS et autres systèmes de guidage font régulièrement des morts chez les gens qui leur font trop confiance. Moralité : ne vous fiez à la géolocalisation.

[Rire gras]

La dernière version d’iOS refuse d’afficher certaines températures en degrés Fahrenheit : 65 degrés, 71 degrés, mais surtout 69 degrés. Nice. Reste à savoir s’il s’agit d’une décision consciente pour limiter les blagues graveleuses ou d’un simple bug : iOS obtient ses températures Fahrenheit en convertissant et arrondissant des températures en degrés. C’est moins drôle mais le 69 a pu sauter comme ça.

You’ll walk home alone

Après la défaite de leur équipe en finale de la coupe d’Europe, de nombreux racistes anglais se sont déchaînés sur les réseaux sociaux contre les trois joueurs noirs qui ont raté leur pénalty. Résultat : sur décision du gouvernement britannique, les gens qui font ce genre de chose pourront bientôt être interdits de stade. Le premier ministre britannique Boris Johnson a été on ne peut plus clair : « Pas de si, pas de mais, pas d’exceptions, pas d’excuses.

Pitié monsieur Zuckerberg

En 2017, Facebook a annoncé le développement d’un casque qui lit les pensées de son utilisateur. La semaine dernière, il a annoncé la fin de ce développement. De nombreux scientifiques ont toujours estimé qu’un tel dispositif était impossible : même avec la puissance du machine learning, transformer les signaux cérébraux en signaux intelligibles pour les êtres humains est encore hors de portée. Et puis, qui voudrait que Facebook lise ses pensées ?

Comment vous avez payé le voyage spatial de Bezos

Si vous possédez une enceinte connectée Alexa au plus grand mépris de votre privée, sachez que des chercheurs viennent de découvrir que cet engin ne supprimait pas toutes vos données personnelles même après un retour aux paramètres d'usine. Est-ce un choix de la part d’Amazon, une entreprise réputée pour fourrer son nez partout dans les données de ses clients ? En tout cas, c’est encore une preuve que les objets connectés sont essentiellement des objets espions.

VICE France est sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook.