Sports

Quand les matches nuls de MLS se décidaient par des un-contre-un

Never forget.
19 août 2016, 3:23pm

OK, les Américains n'ont jamais eu une grande culture foot. Mais on ne se serait pas imaginé qu'ils puissent aller jusqu'à bafouer les sacro-saintes règles du jeu. C'est pourtant ce qu'il s'est passé aux débuts de la Major League Soccer. A partir de sa création en 1994 et pour les quatre années qui ont suivi, la MLS a mis en place un système de tirs au but à la fin des matches nuls pour départager les deux équipes.

Des tirs au but un peu spéciaux cependant. Au lieu de penalties, le ballon était placé à une trentaine de mètres des buts, et l'attaquant pouvait avancer avec, obligé de tenter un tir dans les 5 secondes. Dans cette vidéo mise en ligne récemment par la MLS, on peut ainsi voir quantité de petits lobs au-dessus de gardiens venus dans les pieds des attaquants. Le comble survient vers les 2m40 : après une faute du gardien sur l'attaquant qui tentait de lui mettre un grand pont, l'arbitre siffle un penalty, un vrai cette fois. Plus rien n'a de sens.

Video: youtube.com

A part les looks bien pétés de l'époque, il semblerait qu'il n'y ait pas grand chose à garder de cette expérimentation. La Major League Soccer, qui tentait d'américaniser le football en lui intégrant ce système de tirs au but qui fait penser aux tirs de fusillade en hockey, abandonnera ces un-contre-un en 1999 : n'ayant pas réussi à amener de nouveaux fans, et s'étant mis à dos les passionnés de football, elle reviendra à des règles du jeu plus classiques. C'est mieux pour tout le monde.