Publicité
Tech by VICE

La reconnaissance faciale est une terrible menace pour les professionnels du X

Pornhub vient de déployer une technologie d'identification des acteurs porno qui pourrait bien être utilisée à des fins malveillantes.

par Samantha Cole
13 Octobre 2017, 7:00am

Image : Pornhub. Montage : Samantha Cole

Les robots regardent du porno. Pour les acteurs amateurs, il est temps de s'inquiéter.

Pornhub a décidé de faire appel au machine learning et à la reconnaissance faciale pour identifier plus de 10 000 performeurs sur l'ensemble de ses vidéos. L'objectif : rendre les recherches plus faciles pour les internautes, tant par nom que par kink.

Le projet est encore en phase de beta testing, mais il a déjà filtré quelque 50 000 vidéos au cours du dernier mois. Pornhub prédit que les 5 millions de vidéos qu'il héberge actuellement seront toutes scannées pour le début de l'année prochaine. Il affirme aussi que les algorithmes pourraient être formés à reconnaître les couleurs de cheveux, les positions sexuelles et les fantasmes en tout genre. Il suffirait que les internautes acceptent de voter pour ou contre l'avis de l'intelligence artificielle.

Pornhub a refusé de me révéler le nom de l'entreprise de vision par ordinateur qui a créé leur intelligence artificielle en citant un accord de non-divulgation. Cela signifie que nous ne saurons pas si l'entreprise en question a accès aux informations récoltées par sa création, entre autres.

À première vue, cette technologie est une bonne idée. Pour les redditors qui se confondent en "sauce" à la vue du moindre gif pour adulte, c'est même une bénédiction. Malheureusement, deux choses nous inquiètent : le piratage et la vie privée des acteurs amateurs.

Copyright et piratage

Commes les vidéos tout public, les vidéos porno restent rarement au même endroit. Un clip peut être posté sur YouTube, Vimeo et une floppée d'autres sites similaires. Pour le X, c'est pareil : une scène peut se trouver tout à la fois sur Pornhub, YouPorn, Xvideos, xHamster… Bien souvent, les responsables de cette ubiquité ne détiennent pas les droits des images qu'ils uploadent.

La vidéo likée par Ted Cruz, par exemple, a été diffusée par un compte Twitter d'agrégation d'images pornographiques en dépit du fait qu'elle appartient à Reality King. Signalons que le célèbre studio dépend de la même société-mère que Pornhub, Mindgeek.

Vous l'avez sans doute compris, cela signifie que l'industrie du X a un problème de piratage. Telle est l'industrie du divertissement à l'époque d'Internet. En théorie, Pornhub pourrait utiliser le machine learning pour repérer et supprimer tout upload de contenu protégé par le droit d'auteur. Sur YouTube, cette mission appartient au système "ContentID".

Pour les acteurs et entreprises pornographiques, une intelligence artificielle conçue pour lutter contre la violation de propriété intellectuelle serait d'une aide précieuse. À l'heure actuelle, ils n'ont d'autre choix que lutter contre le piratage à la main en distribuant des avis de retrait aux sites qui hébergent des contenus copyrightés. Les artistes indépendants connaissent bien cette tâche ingrate, perpétuelle et écrasante.

En août dernier, au détour d'une discussion consacrée à un programme qui parcourt les sites de streaming pour en extraire les vidéos, la cameuse Charley Hart m'a affirmé que le piratage entamait la liberté de création des pornographes, mais aussi leurs moyens de subsistance. Les internautes se mettent souvent en quête d'un nouvel acteur fétiche. Lorsqu'ils "essayent d'exaucer leurs fantasmes gratuitement", ils blessent les créateurs et l'industrie toute entière.

Pour Pornhub, cependant, ses algorithmes n'ont rien à voir avec la lutte pour les droits des créateurs. "Nous utilisons déjà un système d'empreinte numérique similaire au ContentID de YouTube pour scanner nos vidéos", m'a expliqué un porte-parole du tube. Grâce à la reconnaissance des visages et des positions, cette technique pourrait sans doute devenir plus efficace. De quoi intéresser les entreprises et les performeurs, mais peut-être pas les acteurs amateurs. Pour certains experts, l'intimité de ces derniers est menacée par le système de Pornhub.

Vie privée et revenge porn

Charley Hart affirme que la sécurité et l'intimité sont les deux trésors des acteurs de moindre notoriété, qui souhaitent souvent rester anonymes. Pas de problème du côté de Pornhub, qui assure qu'il n'utilisera la reconnaissance faciale que sur des acteurs professionnels déjà présents dans sa base de données.

Même si le tube déploie sa nouvelle technologie de manière éthique, sa simple existence est inquiétante. Ce genre de système ne reste jamais privé bien longtemps et les passionnés d'identification d'acteurs amateurs courent les allées sombres d'Internet. Grâce à Pornhub, ils risquent de devenir beaucoup plus efficaces.

Des services comme Pornstar.id et Megacam permettent déjà de trouver des acteurs X à l'aide d'une simple recherche inversée. En dépit du fait qu'ils se présentent comme des moyens de trouver des performeurs conformes à vos fantasmes, ils pourraient très bien être utilisés par des internautes mal intentionnés.

Neil Brown, un avocat spécialiste d'Internet et des nouvelles technologies, m'a expliqué que la distinction entre amateurs et professionnels devait être claire dans la base de données de Pornhub.

"Si ce système était utilisé sur des contenus (authentiquement) non-professionnels, les dégâts pourraient être terribles", m'a-t-il déclaré dans un message privé sur Twitter.

"Cela serait particulièrement vrai si d'autres identifiants étaient ajoutés à l'équation, des photographies publiées sur les réseaux sociaux par exemple, a-t-il affirmé. Imaginez qu'une vidéo de vous ait été mise en ligne sans votre permission par un ancien partenaire, et qu'une intelligence artificielle la trouve et la relie à toutes les autres vidéos de vous, mais aussi à votre nom, votre profil Facebook, Twitter, et ainsi de suite."

On imagine sans peine un futur dans lequel une entité tierce utilise le machine learning, la reconnaissance faciale et les réseaux sociaux pour identifier les personnes représentées dans une énorme base de données de nudes. Même si Pornhub prend toutes les précautions du monde, ce n'est pas une bonne nouvelle pour tout le monde.

Tagged:
porn
Tech
Motherboard
copyright
xvideos
pornhub
XHamster
youporn
intelligence artificielle
machine learning