Dans l'étrange secte féministe et islamique turque

Adnan Oktar et ses « Kittens » – des jeunes femmes refaites de la tête aux pieds – forment probablement le culte le plus bizarre qui soit.

|
11 Mars 2016, 6:00am

Adnan Oktar est le chef religieux le plus connu de Turquie. Au début des années 1980, ce musulman créationniste a présenté au monde son étrange vision de l'islam et s'est vanté d'avoir introduit ses fidèles au féminisme.

Il appelle les femmes qui font partie de ses fidèles les « Kittens ». À sa demande, ses Kittens ont troqué le hijab et autres tenues traditionnelles contre des tenues de designer, du maquillage et des opérations chirurgicales.

Oktar et ses adeptes essayent de dessiner ce qu'ils appellent le nouveau visage de l'islam moderne. Ils ont même leur propre studio de télévision, le studio A9, pour diffuser leurs idées. Le télévangélisme de Oktar est aussi soutenu par ses centaines de livres écrits dans le but de discréditer la théorie de l'évolution.

Broadly a passé trois jours très étranges avec Adnan Oktar et ses « Kittens » afin d'en savoir plus sur le quotidien dans ce culte pour femmes.