Sophie Rodriguez - Cirque-1
Ce terrain privé de Savigny-sur-Orge devient, pour deux semaines, le lieu de vie de la famille Ritz. Photos : Sophie Rodriguez
Photo

Une journée avec des gamins du cirque

Souvent posés entre un McDo et un Bricorama de banlieue au milieu d’une ZAC sans âme, de petits cirques subsistent malgré les galères.
14.6.19

Un chapiteau, quelques camions bariolés, des dromadaires, deux lamas et des gamins aux prénoms qui fleurent bon l’Amérique. Rocky, Chayan, Tennessee, Kellen et Dany ont entre 3 et 14 piges. Ils sont nés dans le cirque et ne comptent pas quitter cette vie remplie de spectacles, d’itinérance et de cours dispensés par le CNED.

Au cirque de la famille Ritz, qui sillonne pendant l’hiver la banlieue parisienne et le sud de la France quand le soleil se pointe, ce sont les petits qui mènent la danse. Mais attention, ici, ce n’est pas le « Cirque du Soleil » rappelle le patriarche Armand, pour qui le cirque c’est avant toute chose « des clowns et des animaux ». Devant une trentaine de personnes, ou parfois moins, les gamins de la famille Ritz enchaînent presque tous les jours des numéros d’équilibristes, de dressage et de clowns – entrecoupés par les tours de magie des mamans, Rachel et Kelly.

Publicité

Mais avant de pouvoir dresser le chapiteau, il faut trouver un emplacement. Et ce n’est pas toujours simple. Chez les Ritz, on se plaint de devoir passer plus de temps à essayer de trouver un coin où poser leur cirque, plutôt que de faire ce qu’ils aiment : faire le spectacle. Les années passent et les municipalités sont de plus en plus réfractaires à l’idée d’accueillir ces petits cirques, sans compter les défenseurs des animaux qui n’hésitent pas à s’opposer à leur venue. Du coup, les gamins sentent bien qu’ils ne pourront peut-être pas mener cette vie ad vitam eternam.

Dany, 8 ans, s’aperçoit que ce n’est pas toujours la fête au cirque. Du coup, il se demande si plus tard il ne se lancera pas dans le « toro piscine » ou sinon il construira des maisons. Pourtant, les gamins Ritz adorent cette vie et leurs animaux. Difficile de comprendre aussi pourquoi on s’oppose à leur mode de vie, puisqu’ils n’ont connu que ça.

Ils sont aussi les héritiers de savoirs présents dans la famille depuis plusieurs générations. Quand on passe en bus devant ces petits chapiteaux, on oublie parfois les heures d’entraînements qui s’y cachent et cette science du spectacle qui risque de disparaitre si les minots sont contraints d'abandonner cette vie qui leur sied tant.

Notre photographe Sophie Rodriguez livre ci-dessous son témoignage du quotidien de la famille Ritz posée sur un emplacement dégoté à Savigny-sur-Orge.

1557157866656-Sophie-Rodriguez-Cirque-2

Les deux ainés de la famille, Rocky, 10 ans et Chayan, 14 ans, plaisantent après avoir reçu un pourboire d’un spectateur.

1557157883426-Sophie-Rodriguez-Cirque-3

Chayan, et Rocky installent un enclos pour les dromadaires. Au cirque, les moments de repos sont rares.

1557157899780-Sophie-Rodriguez-Cirque-4

Armand, le grand-père de 65 ans, pose fièrement avec les enfants. Pour lui, « le cirque contemporain c’est beau, mais ce n’est pas du cirque. »

1557157915619-Sophie-Rodriguez-Cirque-5

Malgré la pression des défenseurs de la cause animale, la famille Ritz n’imagine pas le cirque sans animaux.

1557157930591-Sophie-Rodriguez-Cirque-6

Tennessee, 3 ans, Dany, 8 ans et Kellen, 5 ans sont cousins et partagent leur quotidien au milieu de la dizaine de camions nécessaires au transport du cirque.

1557157951303-Sophie-Rodriguez-Cirque-7

Chayan et Rocky ne sont pas seulement jongleurs. Ils maîtrisent également des numéros d’équilibristes et de clowns.

1557157966927-Sophie-Rodriguez-Cirque-8

« L’année dernière, nous avons passé plus de journées à chercher un emplacement qu’à jouer notre spectacle », s’inquiète Teddy

1557157984801-Sophie-Rodriguez-Cirque-9

À 14 ans, Chayan est le plus âgé des enfants. Il est sur tous les fronts : conduite du tracteur, travaux de bricolage, soins des animaux, spectacles…

1557157996056-Sophie-Rodriguez-Cirque-10

Plus tard, Dany veut : « organiser des toro-piscine comme mon père ou construire des maisons comme mon oncle ». À 8 ans, il est déjà conscient que l’avenir de son cirque est en danger.

1557158011588-Sophie-Rodriguez-Cirque-11

La pluie est annoncée, Chayan tente de mettre Surprise, un des quatre dromadaires du cirque, dans un enclos abrité.

1557158027193-Sophie-Rodriguez-Cirque-12

À quelques minutes du spectacle, Rocky répète un de ses numéros.

1557158045718-Sophie-Rodriguez-Cirque-13

Père et fils dans un numéro d’équilibriste. Les enfants du cirque apprennent dès leur plus jeune âge des acrobaties et tours de magie.

1557158207027-Sophie-Rodriguez-Cirque-14-2

Après 1h30 de spectacle, Dany remercie la trentaine de personnes présentes ce jour-là.

1557158087640-Sophie-Rodriguez-Cirque-15

La marque laissée par le chapiteau restera visible encore quelques semaines puis la nature reprendra ses droits. Deux jours après la dernière représentation, le cirque n’a pas trouvé de nouveau lieu pour l’accueillir.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.