Sports

Grigor Dimitrov offre la victoire à son adversaire en pétant sa raquette

Trois raquettes cassées et une défaite en finale de l'Open d'Istanbul pour le Bulgare.
02 mai 2016, 1:01pm

Grigor Dimitrov devrait peut-être faire une thérapie pour maitriser sa colère. Dimanche, en finale de l'Open d'Istanbul face à Diego Schwartzman, le Bulgare menait 7-6, 5-2, avant de commencer à craquer complètement mentalement et physiquement. Après avoir perdu le deuxième set 7-6, Dimitrov a commencé à péter ses raquettes les unes après les autres.

Il s'est donc pris un point de pénalité après la deuxième raquette cassée. A 0-5, sachant pertinemment qu'il n'allait pas gagner ce tournoi, le Bulgare a donc offert la victoire à son adversaire de la manière la plus couillue qu'il soit. En retournant vers le banc, on peut ainsi voir Dimitrov fixer sa raquette en sachant bien que, s'il en casse une autre, il offrira un jeu à son adversaire. Ni une ni deux, il défonce donc l'une de ses raquettes, serre la main de l'arbitre, félicite Schwartzman et basta.