Publicité
accident

Un adolescent chute de 15 mètres en prenant un selfie

« Je me suis cassé le bassin, fracturé la côte et perforé un poumon. Je me suis bien cassé la gueule et j'avais des lacérations sur la rate. »

par River Donaghey; traduit par Sandra Proutry-Skrzypek
01 Mars 2019, 8:35am

Photos via Methodist Dallas Medical Center/Facebook

En novembre dernier, un adolescent du Texas a grimpé sur le bord d'un pont pour prendre un selfie devant la skyline de Dallas – et a fini par faire une terrible chute qui l'a presque tué, rapporte KTVT.

Après une partie de hockey des Stars de Dallas l'hiver dernier, Triston Bailey, âgé de 18 ans, et ses amis ont décidé de se faufiler sur le pont Margaret McDermott pour prendre quelques photos, car c'est ce que font les jeunes de nos jours, apparemment. « On voit des selfies pris dans des situations dangereuses partout sur les réseaux sociaux, a déclaré Bailey lors d'une conférence de presse. Nous voulions avoir les nôtres. »

La seule chose dont Bailey se souvient après cela, c’est de son réveil à l'hôpital. « D’après mes amis, nous nous sommes arrêtés sur le pont pour prendre des photos et j’ai escaladé les barrières de béton, poursuit-il. Puis ils m'ont entendu crier et ont pensé que je plaisantais. »

Il ne plaisantait pas, malheureusement. L'adolescent a glissé de la barrière et chuté de 15 mètres alors que ses amis, horrifiés, l'observaient d'en haut. « Je me suis cassé le bassin, fracturé la côte et perforé un poumon, raconte Bailey. Je me suis bien cassé la gueule et j'avais des lacérations sur la rate. »

Il aurait heurté le sol si fort qu'il y a laissé une marque, mais par miracle, Bailey a survécu à la chute. S'il avait atterri différemment, il aurait pu être paralysé ou mort même.

« C’est incroyable qu’il ne se soit pas brisé le cou », a déclaré à KTVT J Darryl Amos, médecin à l’hôpital de Dallas. « Il aurait pu devenir paraplégique. C’est vraiment miraculeux. »

Miracle ou non, Bailey ne s’est pas raté. Il a passé quatre mois à se remettre de ses blessures mais, heureusement, il est sur le point de se rétablir complètement. « J'aurais facilement pu y passer cette nuit-là », dit-il.

On ne sait pas si Bailey a réussi à prendre son selfie ce jour-là, mais au moins a-t-il eu la chance de survivre. Cela devrait aller de soi, mais il semble nécessaire de remettre les pendules à l’heure : arrêtez de vous suspendre en haut des bâtiments, de grimper sur des trains et de nager avec des putains de requins pour une simple photo. La seule chose qui craint encore plus qu'Internet, c’est de mourir pour Internet.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.