climat

Les photos apocalyptiques des feux de forêt en Australie

Ciel rouge, fumée brune et terre brûlée sont devenus le quotidien des Australiens, en proie à la pire catastrophe climatique qu'ils aient jamais connue.

par Gavin Butler; traduit par Sandra Proutry-Skrzypek
09 January 2020, 10:16am

Un hélicoptère lutte contre un feu de brousse près de Bairnsdale, une ville du Gippsland, dans l’État de Victoria, le 31 décembre 2019. Des milliers de vacanciers et d'habitants ont été contraints de fuir vers les plages du sud-est de l'Australie ravagées par le feu à la veille du nouvel an, alors que les flammes s'abattaient sur les zones touristiques populaires sans laisser d'issue par voie terrestre. GOUVERNEMENT DE L'ÉTAT DE VICTORIA/AFP

L'Australie est en feu. Au cours des derniers mois, plus de 12 millions d'hectares de terre ont été réduits en cendres. Au moins 26 personnes sont mortes, tandis qu'environ un milliard d'animaux auraient été tués dans les feux de brousse de la Nouvelle-Galles du Sud. Plus de 2 000 maisons ont été détruites.

D'immenses pans du pays sont enveloppés de fumée et de vapeurs toxiques, un voile qui s'est étendu jusqu'en Nouvelle-Zélande, tandis que Canberra, la capitale, a récemment revendiqué le titre de ville où la qualité de l'air est la plus mauvaise au monde. Dans de nombreux endroits, le ciel est teinté de rouge sang ; dans d'autres, il est noir comme dans un four. Le front de combustion pousse des townships entiers vers la côte et sur les plages, où l’Australian Defence Force (ADF) attend de les évacuer sur des zodiacs et des cuirassés dans ce qui représente la plus grande opération de sauvetage maritime en temps de paix dans l'histoire du pays.

Au-delà de ces faits et chiffres, la situation en Australie défie toute description. Le mot « apocalyptique » revient constamment à l'esprit. Mais le pire reste à venir. Les autorités avertissent que les flammes infernales, provoquées par les vagues de chaleur et les vents secs, pourraient se poursuivre pendant des mois.

Chaque jour, de nouvelles images de la ligne de front révèlent l'étendue de la dévastation – de l'Armageddon et de l’après – alors que les communautés du pays sont balayées par l'une des plus grandes catastrophes climatiques que l'Australie ait jamais connues.

Les photos ci-dessous :

australia bushfire
Les pompiers s'attaquent à un feu de brousse dans la ville de Moruya, au sud de Batemans Bay, en Nouvelle-Galles du Sud, le 4 janvier 2020. Jusqu'à 3 000 réservistes militaires ont été appelés pour lutter contre les incendies qui ravagent l’Australie, alors que des dizaines de milliers d'habitants ont fui leurs maisons dans des conditions catastrophiques. PETER PARKS/AFP
australia bushfire
Un véhicule brûlé sur Quinlans Street après un feu de brousse qui a duré toute la nuit à Quaama, dans l'État de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, le 6 janvier 2020. Des troupes de réserve ont été déployées dans trois états australiens après un week-end qui a transformé des pans de terre en vision d'enfer. SAEED KHAN/AFP
australia bushfire
Des résidents défendent une propriété contre un feu de brousse à Hillsville près de Taree, à 350 km au nord de Sydney, le 12 novembre 2019. L'état d'urgence a été déclaré le 11 novembre et les habitants de la région de Sydney ont été avertis d'un danger d'incendie « catastrophique », alors que l'Australie se préparait à une nouvelle vague de feux de brousse meurtriers qui ont ravagé l'est du pays frappé par la sécheresse. PETER PARKS/AFP
australia bushfire
Une vue aérienne du feu de brousse qui ravage la vallée de Richmond, en Nouvelle-Galles du Sud, le 26 novembre 2019. L'Australie, qui est sujette aux feux de brousse, a connu un début de saison des feux horrible qui, selon les scientifiques, commence plus tôt et devient plus extrême en raison des changements climatiques, qui font monter les températures et privent l'environnement d'humidité. SAEED KHAN/AFP
australia bushfire
Cette photo prise le 7 décembre 2019 montre des pompiers prenant des mesures de protection contre la reprise de feu afin de protéger les zones résidentielles de la région de Mangrove, à quelque 90-110 kilomètres au nord de Sydney. Les feux de brousse sont courants dans le pays mais, selon les scientifiques, la saison de cette année est arrivée plus tôt et avec plus d'intensité en raison d'une sécheresse prolongée et des conditions climatiques alimentées par le réchauffement planétaire. SAEED KHAN/AFP
australia bushfire
Cette photo prise le 3 janvier 2020 et diffusée par la Royal Australian Navy montre des personnes évacuées de Mallacoota, dans l'État du Victoria, à bord d'une péniche de débarquement à destination du MV Sycamore, pendant les opérations de secours aux victimes des feux de brousse. SHANE CAMERON/ROYAL AUSTRALIAN NAVY/AFP
australia bushfire
Le 18 décembre 2019, les pompiers contiennent un feu de brousse à Dargan, à quelque 130 kilomètres au nord-ouest de Sydney. L'Australie a connu cette semaine-là sa journée la plus chaude jamais enregistrée et la canicule devrait s'aggraver, exacerbant une saison de feux de brousse déjà sans précédent, ont déclaré les autorités. SAEED KHAN/AFP
australia bushfire
Le ciel devient rouge à cause de la fumée du feu de brousse de Snowy Valley, dans la banlieue de Cooma, le 4 janvier 2020. Jusqu'à 3 000 réservistes militaires ont été appelés pour faire face à la crise des feux de brousse incessants en Australie, alors que des dizaines de milliers d'habitants ont fui leurs maisons dans des conditions catastrophiques. SAEED KHAN/AFP
australia bushfire
Les habitants observent un grand feu de brousse depuis Bargo, à 150 km au sud-ouest de Sydney, le 19 décembre 2019. L'état d'urgence a été déclaré dans la région la plus peuplée d'Australie alors qu'une vague de chaleur sans précédent a attisé des feux de brousse incontrôlables, détruisant des maisons et étouffant d'énormes zones avec une fumée toxique. Peter PARKS/AFP

Suivez VICE Belgique sur Instagram.

Cet article a été publié sur VICE AU.

Tagged:
Photo
australie
catastrophe naturelle
incendies