alcool

Le prix de la bière va encore augmenter au Québec

Mais il y a quand même des chances que nos poches s’en sortent indemnes.
14 mars 2019, 8:33pm
bottle-522480_1280

Le 1er avril prochain, la bière sera l’objet d’un ajustement de prix, selon la Régie des alcools, des courses et des jeux. Selon le degré d’alcool, les hausses se situeront entre 2 % et 2,3 %, d’après la Presse canadienne.

Ainsi, à partir du mois prochain, le litre de bière coûtera au moins 3,04 $, dans le cas des bières de moins de 4,1% d’alcool. Pour la majorité des bières vendues, qui se trouvent environ à 5 % d’alcool par volume, le prix sera de 3,33 $ le litre, une augmentation de 2,3 %.

Cette hausse, qui survient chaque année et qui est indexée à l’inflation, ne touchera pas les bars et clubs, et sera exclusive aux titulaires de permis d’épicerie, comme les supermarchés ou les dépanneurs. Toutefois, selon le site DepQuébec, « l’industrie [des détaillants] gagne donc 0,6 % en augmentation réelle du prix par rapport à l’inflation québécoise ».

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.

Il y a toutefois de bonnes chances que la plupart des consommateurs ne remarquent pas vraiment cette augmentation, tant elle est minime. Qui plus est, ceux qu’elle affectera vraiment, ce sont surtout les dépanneurs à rabais ou les géants comme Costco, qui vendent leurs bières à prix dérisoires, puisque la plupart des dépanneurs et épiciers vendent déjà ces produits bien au-delà du coût minimum.

Il est toutefois toujours possible que des compagnies en profitent pour augmenter une fois de plus leurs prix pour s’en mettre dans les poches. Malgré cela, la Belle Province reste un « paradis » de la bière à bas prix, selon DepQuébec.

Billy Eff est sur internet ici et .