Life

Avec ceux qui ont subi un « wokefishing »

Si un mec se décrit sur les applications de rencontres comme étant « féministe », méfiez-vous de la façon dont il traite vraiment les femmes.
19 août 2020, 7:29am
wokefishing
Image via Getty 

Quand j'avais environ 17 ans, j'ai décidé de devenir vegan. Quoi qu'il en soit, j'ai parlé de mon nouveau véganisme au type que je voyais à l'époque, et à ma grande surprise, il semblait vraiment ennuyé. Il m'a répondu en me faisant une leçon de morale, affirmant qu’il était important de soutenir les agriculteurs. Je me souviens encore d'un de ses textos consternants et condescendants : « Mon Dieu, tu ne vas pas devenir une de ces féministes vegan, rassure-moi ? » J'étais perplexe. Il n'avait pas l'air de quelqu'un qui déteste les « féministes vegan ». Alors, d'où cela lui venait ?

J'ai mis fin à la relation un peu plus tard, ce qui a provoqué une avalanche de messages désobligeants de sa part. Cela confirmait ce que je commençais à soupçonner : même s'il se disait « woke », en réalité, nous n'allions jamais nous entendre. Je venais de subir un « wokefishing ».

Le « wokefishing », pour faire simple, consiste à se faire passer pour quelqu’un ayant des opinions politiques et sociales progressistes afin de piéger des partenaires potentiels. Un wokefish peut d'abord se présenter comme une personne militante, sexuellement ouverte, antiraciste et féministe, qui boit du lait d'avoine d'origine éthique, mais en réalité, il n'en a rien à foutre. Ou, comme c'est souvent le cas, il est radicalement à l'opposé dans sa vie personnelle. C'est un peu comme le « catfishing », mais avec des convictions politiques.

« Il m'a présentée à ses amis comme “sa petite arabe cochonne” et a fait passer ça pour une blague. Puis un jour, il m'a demandé de m’asseoir, s'est mis à pleurer et m'a dit qu'il avait fréquenté des groupes nazis » – Hannah

Beaucoup d'entre nous avons fait l’objet d’un wokefishing. Peut-être plus maintenant que jamais. Des crises comme le meurtre tragique de George Floyd et la pandémie de coronavirus ont mis en évidence les injustices sociales de manière encore plus flagrante au cours des derniers mois, et en conséquence, l'accent a été mis davantage sur les actions individuelles lorsqu'il s'agit de démanteler d'urgence les systèmes oppressifs. Il n'est pas surprenant que les célibataires choisissent maintenant consciemment des partenaires qui sont sur la même longueur d'onde qu'eux, tout comme il n'est pas surprenant que d'autres s'adaptent pour contourner ce problème.

Tom*, 23 ans, a beaucoup à dire sur le wokefishing. « Je me souviens que lors de mon premier rendez-vous avec ce type, nous avons parlé du racisme au Royaume-Uni. Dans les semaines qui ont suivi, nous avons beaucoup parlé de la diversification des programmes scolaires et des questions relatives à la monarchie. C'était génial ! Mais ensuite, nous avons passé la phase de lune de miel et, mon Dieu, ce type s'est avéré être quelqu’un de complètement différent », dit-il.

Le type que Tom voyait ne mettait certainement pas ses paroles en pratique. « Autant il parlait d'être progressiste, autant il se moquait des insultes raciales. C'était comme s'il utilisait le fait d'être un défenseur de la justice sociale, comme si c’était un trait de personnalité, mais il faisait exactement le contraire. »

Il n'est pas rare que des relations prennent fin en raison de divergence d’opinions. Des recherches ont montré qu'en 2016, plus de 1,6 million de relations se sont effondrées à cause de querelles sur le Brexit. Une étude plus récente, datant de 2018, a révélé que les gens sont moins susceptibles de s'intéresser à ceux dont les convictions politiques divergent des leurs. Il est clair que les convictions politiques sont un facteur extrêmement valable à prendre en compte lors de l'évaluation d'un partenaire potentiel. Et si vous avez payé pour un compte Bumble ou Hinge premium, deux applications de rencontres, vous pouvez même filtrer les profils selon les points de vue politiques. Mais que se passe-t-il si vous ne le découvrez que des semaines, voire des mois après ?

Le wokefishing peut être particulièrement perturbant et préjudiciable lorsque l’on appartient nous-même à des groupes marginalisés. Hannah, 19 ans, a été en relation avec son ex pendant six mois. Comme Tom, elle pensait au départ que son copain et elle partageaient certaines opinions. « Lorsque nous avons commencé à parler, il disait qu’il regrettait son éducation en tant que blanc privilégié et qu'il souhaitait que la région d'où il venait, soit plus diversifiée », dit-elle.

Mais les choses se sont rapidement dégradées et de la manière la plus extrême possible. « Il m'a présentée à ses amis comme “sa petite arabe cochonne” et a fait passer ça pour une blague, se souvient-elle. Puis un jour, il m'a demandé de m’asseoir, s'est mis à pleurer et m'a dit qu'il avait fréquenté des groupes nazis. Il m'a dit qu'avant de me rencontrer, il n’imaginait pas épouser une femme non blanche parce qu'il pensait, je cite, “que les enfants métis étaient impurs” ». Hannah a rompu avec lui peu de temps après.

« Beaucoup de mouvements politiques récents sont basés sur des valeurs morales. Ce sont des choses sur lesquelles vous ne pouvez pas accepter d'être en désaccord, car elles ont un impact direct sur le bien-être d'autres êtres humains » – Layla, une éducatrice spécialisée

Zara, 23 ans, a subi un wokefishing elle aussi. Après un an de relation avec son ex, elle a réalisé que certaines de ses opinions étaient vraiment déplacées. « Au début, il semblait très philosophique, artistique et cultivé. Il était passionné par la défense de l’environnement et s'opposait farouchement aux personnes racistes, homophobes et transphobes  », se souvient Zara. « Pourtant, il voulait débattre de chaque argument et se faisait l'avocat du diable tout le temps. Il n'acceptait pas que certaines choses soient fondamentales pour l'identité des gens et qu'elles ne doivent pas être remises en question, explique Zara. Une fois, il a dit à mon meilleur ami queer que les hétéros étaient aussi opprimés que les gays. J'ai trouvé ce besoin incessant de débattre épuisant et souvent contrariant. Mais lui n'a jamais reconnu son propre privilège. » Zara a fini par mettre un terme à cette relation après s'être rendue compte qu'elle « n'avait pas assez de choses en commun avec lui ».

Layla, une éducatrice spécialisée dans les domaines du sexe et des relations, qui dirige le compte Instagram Lalalaletmeexplain, pense que les relations entre des personnes partageant vraiment les mêmes idées ont beaucoup plus de chances de réussir à long terme. En résumé : il ne sert pas à grand-chose d'essayer de faire des compromis avec un wokefish. « Pour les personnes qui comprennent que les convictions politiques affectent les droits de l'homme, il est peu probable qu'une relation saine puisse être maintenue avec quelqu'un dont les valeurs ne sont pas en accord avec les nôtres, explique-t-elle. Beaucoup de mouvements politiques récents sont basés sur des valeurs morales. Ce sont des choses sur lesquelles vous ne pouvez pas accepter d'être en désaccord, car elles ont un impact direct sur le bien-être d'autres êtres humains. »

Trop petits pour pécho

Selon Layla, une telle tromperie peut être extrêmement dommageable pour ceux qui en font les frais. « Réaliser que vous avez été trompé par un partenaire amoureux peut avoir des effets dévastateurs et durables, dit-elle. La personne qui a été trompée peut être amenée à remettre en question toute sa réalité et à se sentir incapable de juger les gens correctement. »

Toute relation est un processus continu qui consiste à en apprendre toujours plus sur son partenaire, jusqu'à tout savoir : de la quantité de lait qu'il aime dans son thé, au goût spécifique de sa salive et à sa peur profonde des chats. Il est normal d'amplifier ou d'atténuer certaines facettes de votre personnalité dans les premières étapes d'une relation (pourquoi parler à quelqu'un de votre amour secret et obsessionnel pour Simply Red lors d'un premier rendez-vous ?) Mais faire semblant de croire en certaines valeurs alors que ce n'est pas le cas est un comportement bizarre et franchement néfaste.

Et si vous êtes un wokefish, posez-vous la question : pourquoi ai-je des opinions que j'ai trop honte d'exprimer publiquement ?

*Le prénom a été modifié.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.