Des grands-mères et des bières

Des grands-mères et des bières

On a bu l'apéro avec d'adorables petites mamies belges qui en connaissent plus sur la binouze que n'importe quel pilier de bar.
17.2.17

Si vous demandez la carte des boissons dans un rade aux Pays-Bas, vous serez surpris du large choix en bières artisanales. Au comptoir, c'est souvent le même spectacle : des vieux messieurs barbus en pantalons à velours côtelé accompagnés de femmes dégustent tranquillement ces mêmes bières dans de jolis petits verres ronds et dorés. À côté du buveur de binouze lambda, qui s'en tient à commander toujours la même blonde, les amateurs de bières artisanales passent parfois pour de drôles d'oiseaux. Malgré tout, la bière artisanale occupe aujourd'hui une place de choix dans le régime liquide des jeunes Néerlandais.

Publicité

En Belgique, dans le pays qui m'a vu naître, cela fait peu de temps que l'on parle de « bières artisanales ». Beaucoup de jeunes brasseurs se montrent très créatifs quand il s'agit de mélanger le houblon avec certaines épices – je pense notamment à ce jeune de 15 ans qui n'est même pas encore en âge de boire ses propres créations. Il faut dire que les Belges ont toujours été de grands brasseurs.

Et la meilleure façon de le prouver, c'est d'aller fouiller dans les placards et les frigos des grands-mères du Plat Pays. Car en Belgique, on sait tous que ce sont elles qui détiennent les meilleures bouteilles – normal, vu qu'elles en boivent quotidiennement. Je suis donc allé rendre visite à quelques mamies buveuses de bière pour qu'elles me donnent leurs astuces pour bien profiter de la bière – et accessoirement, de la vie.

Denise (83 ans)

Bierdrinkende oma's-Denise-1-(c)-Liz-Dvorkina-web

Toutes les photos sont de l'auteur.

MUNCHIES : Salut Denise. Quelles sont les bières qu'on trouvera toujours chez toi ?
Denise : J'ai toujours de la Leffe blonde et de la brune. J'ai aussi de la St. Bernard à la cave. Je garde de la Rodenbach pour quand je fais un lapin ou un ragoût. J'ai toujours quelques pilsners, mais personne n'en boit. C'est plus pour les jeunes.

LIRE AUSSI : Bong Appétit : Secrets de grand-mère et cuisine à la marijuana

Tu n'aimes pas les pilsners ?
Non, ça n'a pas de goût et ça manque de malt. Je ne comprends pas ce que mes petits-enfants aiment là-dedans. Mais bon, ils boivent aussi leurs bières en canette au lieu d'acheter des bouteilles. Je ne sais pas pourquoi – peut-être parce qu'avant les étudiants balançaient n'importe où leurs bouteilles en verre ? Je suis contre cette tendance. Si les jeunes veulent boire quelque chose dans ma maison, ils doivent se le verser dans un beau verre !

Bierdrinkende oma's-Denise-2-(c)-Liz-Dvorkina-web

C'est quoi ta bière préférée ?
Je les aime toutes, mais je dois dire que je n'ai rien contre une St Bernard brune à 6% d'alcool. Avant, je buvais plutôt des bières d'abbaye qui titrent à 12%. Mon fils se moque de moi, il me dit : « Maman, maintenant tu dois boire deux fois plus ! Deux bouteilles de 6, c'est comme une bouteille de 12 ! »

Est-ce qu'il existe un meilleur moment pour déguster une bonne bière ?
Le soir, avec un petit sandwich et un morceau de bon fromage.

Bierdrinkende oma's-Denise-3-(c)-Liz-Dvorkina-web

Notre génération a tendance à penser que les hommes boivent de la bière et les femmes du vin. Mais ce n'était pas du tout vrai à ton époque, si ?
Quand j'étais jeune – juste après la guerre –, il n'y avait pas beaucoup de vins. On a tous été élevés avec de grands pichets de bières sur la table, on buvait ça comme de l'eau. La bière rend fort. Regarde-moi : je ne prends aucun médicament et je vais nager et faire de la gym toutes les semaines. La bière, c'est bon pour la santé ! Mais il ne faut pas trop en boire comme le font les jeunes. Ils boivent pour se bourrer et non pour déguster – alors qu'une bière chaque soir, ça ne fait pas de mal. Quand je vais à la maison de retraite, je rapporte quelques bières parce que ça fait plus d'effet sur les vieux qu'un bol de porridge avec du lait, crois-moi !

LIRE AUSSI : Dans les petits plats de la grand-mère d'un autre

En ce moment, les jeunes se mettent à produire plein de bières artisanales.
Oui, quand je vais au magasin, je vois des étagères remplies avec des centaines de bières différentes. Mais je teste rarement la nouveauté. Mes fils en boivent, mais ce n'est plus de mon âge.

Bierdrinkende oma's - bierbakken

Des conseils pour les jeunes amateurs de bières ?
Il ne faut pas conserver les bières brunes au réfrigérateur, elles en perdent tout leur goût. Je vois souvent ça dans les bars et ça m'horripile. Aussi, une bonne bière doit avoir une belle mousse. Si la mousse disparaît tout de suite, c'est que le verre n'est pas propre. Quand je sers de la bière chez moi, j'ai toujours une serviette à côté pour passer un coup sur les verres.

Maria (82 ans)

Bierdrinkende oma's-Maria-1-web

Quand est-ce que tu t'es mise à apprécier la bière ?
Mary : Quand j'étais jeune maman, je devais parfois passer la journée à faire du repassage, comme quand on a une famille nombreuse, tu vois. Je buvais toujours une bière parce que c'est plus frais et meilleur qu'un café.

Bierdrinkende oma's-Maria-2-web

Quel genre de bières on peut trouver chez toi ?
J'ai toujours de la Kriek à la cave et j'ai aussi quelques bières artisanales au frigo qu'on m'a offertes pour la Nouvelle Année. Quand je joue aux cartes, je préfère boire une bière trappiste. Je rajoute de la grenadine parce que sinon c'est trop amer. Comme c'est assez fort, je n'en prends qu'une.

Bierdrinkende oma's-Maria-3-web

Des conseils pour les jeunes amateurs de bière ?
Eh bien, si vous buvez une bière assez forte, faites attention à bien manger. Il ne faut jamais boire l'estomac vide, comme on dit ici. Prenez un bon steak ou un truc comme ça, c'est mieux.

Dina (78 ans)

Bierdrinkende oma's-Dina-1-web

Quelles bières on boit chez toi ?
Dina : De la Hoegaarden, de la Leffe et de la Grimbergen. Maintenant que je suis vieille, j'organise moins de fêtes et j'achète moins de bières mais j'ai toujours une réserve de ces marques à la maison. Malheureusement, j'achète la Hoegaarden en canettes maintenant, parce que les bouteilles sont trop lourdes à porter pour moi. Mais je les verse quand même dans un verre pour les boire. Un joli verre pour la bière, c'est le plus important.

Quelle est ta préférée ?
Pendant vingt ans, à 18 heures, j'ai bu une Hoegaarden avec un sandwich au fromage. Une bière blanche, c'est vraiment meilleur qu'un café. Et comme ce n'est pas trop fort, c'est un très bon alcool pour accompagner les repas. Ma mère aussi appréciait un verre de bière avec son dîner. J'ai dû prendre ça d'elle.

Bierdrinkende oma's-Dina-3-web

En ce moment, les jeunes se mettent à produire plein de bières artisanales. Qu'est-ce que tu en penses ?
J'ai compris ça grâce à mes fils. C'est bien qu'il y ait autant de choix : on peut tester différentes choses pour voir ce qu'on préfère. Mais je remarque une vraie différence entre ma génération et les jeunes : nous ne connaissions que quelques sortes de bières et on restait fidèles à celles qu'on préférait, on n'essayait pas souvent de nouvelles bières. Alors que les jeunes expérimentent davantage : s'il y a une nouvelle bière sur le marché, ils veulent la goûter.

Ah, et il y a autre chose qui s'est amélioré : maintenant, les filles boivent plus de bières que les garçons. Quand j'étais jeune, on ne pouvait pas rentrer dans un bar si on n'était pas accompagnée par un garçon. Maintenant, une fille peut aller seule au bar et tester elle-même tout ce qu'elle veut.

Bierdrinkende oma's-Dina-4-web

Des conseils pour les jeunes amateurs de bière ?
J'attends toujours avant de boire ma bière pour que la mousse diminue un peu, mais c'est peut-être un goût personnel. Je conseille toujours à mes petits-enfants de ne pas laisser leur bière sans surveillance quand ils vont aux toilettes parce que j'ai peur que quelqu'un ne mette une drogue dedans.

Mia (83 ans) and Katje (88 ans)

Bierdrinkende oma's-Katje&Mia-1-web

Salut ! J'ai cru comprendre que vous êtes devenues meilleures amies ici, à la maison de retraite. Vous buvez souvent de la bière à deux ?
Mia : De temps en temps.
Katje : On préfère boire de la Kriek. Une seule parce que sinon on est pompette.
Mia : Deux, c'est notre limite. Si on dépasse ça, j'ai la tête qui tourne.

Ça arrive ?
Mia : Oh oui. Avant, j'étais plus souvent bourrée. Mais depuis que je suis mariée, je bois moins. La sagesse doit attendre le nombre des années, finalement. Maintenant, je bois la bière différemment : je la déguste au lieu de l'avaler pour être bourrée.

Bierdrinkende oma's-Katje&Mia-2-web

Aujourd'hui, les nouvelles bières ont souvent des noms bizarres : Pirate, Deugniet, Dikke Nek, Sloeber.
Mia : Haha, je ne savais pas ! Ce sont toutes des bières ? Elles sont vraiment vendues ? La prochaine fois que je sors au pub, je commanderai une Deugniet. Katje : et moi une Dikke Nek. Mia : Quelqu'un a pensé au nom Kivelä ? Ça, c'est une bière que je voudrais bien boire : mélangée à de la limonade et de la grenadine. Génial.

Bierdrinkende oma's-Katje&Mia-3-web

Des conseils pour les jeunes amateurs de bière ?
Mia : Si tu ne bois pas, ton verre restera plein.
Katje : Ça, c'est bien vrai !

Monique (78 ans)

Bierdrinkende oma's-Monique-1-(c)-Liz-Dvorkina-web

Salut Monique. Parle-moi de ta consommation de bière.
Monique : Tous les lundis je vais avec mon mari jusque Westvleteren, à 35 kilomètres d'ici. On va y boire une Westvleteren brune. La Twaalf est notre préférée. On en boit une ou deux avec un sandwich et puis on repart à la maison.

Et chez toi ?
On boit toujours un demi-verre de Rochefort 8 en début d'après-midi. Et vers quatre heures, on boit la seconde moitié du verre. Si on n'en abuse pas, les bières fortes ne font pas de mal.

Santé !