FYI.

This story is over 5 years old.

Drogue

Je suis allé en Colombie pour apprendre à fabriquer ma propre coke

Tout ce que vous devez savoir si vous avez choisi d'embrasser la carrière de dealer.
24.11.12
fabrication cocaine colombie

Personne ne sera surpris d'apprendre que la Colombie est le premier pays producteur de cocaïne, à l'origine de 80 % de la coke qui circule dans le monde. Qu'il s'agisse de grosses entreprises, de commerces de quartiers ou de laboratoires, la Colombie a produit 345 tonnes de poudre blanche l'année dernière. À l'image d'un commercial bien rôdé qui connaîtrait tout des pièges de la société de consommation et de l'importance de la production, j'ai décidé de m'initier le temps d'une journée à la fabrication de cocaïne dans le petit village colombien qu'est San Augustin.

Publicité

Bien que San Augustin ne se situe qu'à 300 km de l'Équateur – où je vis –, il m'a fallu deux jours entiers pour m'y rendre. Mon trajet a été parsemé d'embûches, comme la boue, les trois heures de queue à la frontière, les routes de montagne imaginaires et les autocars délabrés sans sièges ni suspensions qui ont failli avoir raison de ma colonne vertébrale.

Une fois sur place cependant, toutes ces mésaventures m'ont semblé accessoires. J'allais apprendre à fabriquer de la came artisanale.

52c28ef41558e5e347490bb243760a06

Le propriétaire des lieux s'appelait Pedro. Il m'a chaleureusement accueilli dans une partie de sa propriété qui faisait jadis office de plantation de café, et m'a dit que le cours durerait environ deux heures.

J'ai jeté un coup d'œil furtif à l'ancienne plantation de café, puis il m'a conduit à l'intérieur de sa maison délabrée, dans sa cocina.

d8347a723e62171e1b3b996c96baef8e

Un tas de feuilles vertes gisait dans un sac en toile, sur la table. Elles avaient l'air si fraîches qu'elles devaient avoir été cueillies dans un champ à proximité. Sans perdre de temps, Pedro m'a confié une lame aiguisée et m'a demandé de les hacher menu.

Pedroa appris les ficelles du métier au cours des huit années passées dans un labo de cocaïne – labo qui a d'ailleurs reçu Pablo Escobar en personne, venu chercher quelque 70 kilos de coke pure fraîchement fabriquée par ses propres producteurs.

Après avoir émincé les feuilles, j'ai dû y ajouter un liant. Si on m'avait demandé d'imaginer ce que pouvait être ce liant, j'aurais sûrement répondu « un œuf » ou un truc un peu gluant et bénin dans le genre. Mais j'aurais eu tout faux. Pedro a en réalité déversé un sac de ciment sur nos petites feuilles finement émincées et s'est mis à malaxer le tout à la main.

Publicité
c5760483a27a6ede70c718568c6d6bc6

Puis ça a été le tour de l'ammoniac. Pedro a trouvé amusant de placer le bol sous mon nez. C'était comme si quelqu'un avait vidé une bouteille d'acide dans mon cerveau.

Quand mon cœur s'est remis en marche, Pedro m'a expliqué qu'il fut un temps où ils utilisaient de l'eau. Malheureusement la cocaïne bio n'a pas connu un franc succès, vu qu'avec ce procédé, les feuilles devaient mariner plus de quinze jours. C'était beaucoup trop long. Les producteurs ont donc cherché à accélérer le processus et il s'est avéré que l'essence faisait l'affaire, réduisant de façon considérable le temps de préparation. Pedro a déversé toute une bouteille de super sans plomb dans notre mélange.

754bbd41e85242f14a9cb90a6a89fbfa

En attendant que la magie de l'essence opère, on a ajouté un peu d'acide hydrochlorique et du bicarbonate de sodium. L'acide sert à faire émerger l'hydrochlorate de cocaïne sous forme solide. Le bicarbonate de sodium, lui, accroît le pH. Après une courte pause, on a ôté la taie d'oreiller qui recouvrait la mixture ; des petits cailloux blancs étaient miraculeusement apparus dans le liquide puant.

04a6b752a91b094e8dcbc5411ba803ad
c7c095fcd24506ad3029fd216d05d7be

Pedro les a récupérés, rincés et entourés de papier alu qu'il a tenu près d'une ampoule de 60 W, afin que les dernières substances toxiques s'évaporent.

ddf8891fd8df82cbe2f16d893e127234

Pour finir, Pedro a sorti son couteau suisse et a, d'un geste expert, réduit sa création en une poudre blanche virginale, 100 % pure.

395fa0104792ecaf1f0bc8afce436b40

Une fois terminé, j'ai reniflé le fruit de mon travail. La réplique de Bobcat Goldthwait dans Blow illustrait à merveille le moment : « Je ne sens plus mon visage… Enfin, je peux le toucher, mais je sens rien à l'intérieur. »

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.