Food by VICE

Le plaisir sadique à voir son chat flipper devant un concombre

Pour un chat, il n'existe pas pire coup de pression que de se retrouver nez à nez face à une cucurbitacée.

par Alex Swerdloff
23 Novembre 2015, 11:00am

Photo via Flickr user kpaulus

Est-ce qu'il existe une peur plus nulle et irrationnelle que la cucurbitophobie ? Qui flippe à la vue d'un concombre, sérieux ? Avec ses 95 % d'eau et ses 10 calories aux 100 grammes, le concombre boxe dans la catégorie des légumes fragiles et inoffensifs – ces aliments fades qui ne sont bons qu'à finir dans un verre de mauvais Gin ou pire, en rondelles sur les cernes de votre belle-mère.

Sauf si vous êtes un chat, auquel cas il ne semble pas exister pire coup de pression que de se retrouver nez à nez face à une cucurbitacée.

Un peu merdeux, les félins avaient essayé de nous cacher cette phobie pendant des siècles – aujourd'hui, grâce à Internet, le monde sait. Pour preuve, les centaines de vidéos dans lesquelles des gens laissent volontairement traîner des concombres à proximité de leurs chats, histoire de leur foutre la peur de leur vie.

Est-ce là une réaction instinctive ? Une odeur imperceptible que seuls les félins d'appartement arriveraient à détecter ? Un réflexe viscéral qui leur ferait croire qu'il s'agit peut-être d'un serpent ?

Tout comme on ne peut pas savoir ce que ça fait d'être une chauve-souris, on ne peut pas savoir ce que les chats ressentent à la vue d'un concombre. Mais ça ne nous empêche pas d'émettre au moins quelques hypothèses. Tout ce que l'on sait, jusqu'à présent, c'est que c'est le meilleur moyen de voir un chat faire un jump de ouf sans raison particulière.

Dans les vidéos qui mettent en scène la rencontre entre un matou et un concombre, le scénario est toujours le même : un chat ou deux sont en train de manger leur pâtée du soir au calme pendant que leur propriétaire indigne place un concombre derrière eux en embuscade. Dès que la cucurbitacée en question entre dans le champ de vision du chat, la scène devient vraiment mongole.

Franchement, on avoue : c'est poilant. Mais comme on est quand même en 2015 et que l'homme est civilisé, les experts en comportement animal sont tous un peu consternés à la vue du spectacle.

Voici ce que Jill Goldman, une éthologue américaine reconnue, a confié dans un article de National Geographic : « Il est évident que l'on ne tire rien de bon à stresser un animal. Donc les gens qui font ça simplement pour s'amuser devraient commencer par se poser quelques questions sur leur rapport à la cruauté animale. »

Jill Goldman explique par ailleurs que cette réaction bizarre qui nous fait tant rire n'est rien de plus que le mouvement physique causé par la peur ressentie par le chat – voilà, c'est ça : un sursaut. « Quand il est surpris, le chat va chercher à s'éloigner le plus vite possible, et ensuite il jugera à distance s'il veut s'approcher », explique-t-elle.

Ces experts sont très sérieux. Ils n'ont vraiment pas envie que les gens continuent à faire flipper leurs chats avec des concombres.

John Bradshaw, un comportementaliste expert en chats, enseignant à l'Université de Bristol, écrit dans Cat Sens que cette vidéo compilant les séquences de chats effrayés était tout ce qu'il y a de plus « méprisable ». Pam Johnson-Bennet, auteur de « Think Like a Cat » (« Pensez comme un chat », en français), qualifie quant à elle ces vidéos « d'acte cruel ».

Bon si la pression est trop forte, peut-être qu'il faudrait arrêter de traumatiser les chats avec des concombres dans le simple but d'amuser le peuple. Donc s'il vous plait, n'essayez pas ça chez vous ! Par contre, en ce qui concerne les vidéos déjà publiées, étant donné que les chats à l'image ont déjà été traumatisés et qu'on ne peut plus rien pour eux, il y a prescripion. N'hésitez pas à rentabiliser ces quelques moments de frayeur.

Regardez-les comme s'il s'agissait d'un film d'horreur : avec un chat inconnu en guise de victime innocente et un concombre en guise de psychopathe.

Tagged:
Munchies
Food
Internet
Chat
cruauté animale
Penser
phobie alimentaire
chat concombre
cucurbitacée
peur alimentaire
peur irrationnelle