Publicité
Munchies

Les Chinois se défoncent à un truc qui ressemble à du thé au lait

11 personnes ont été arrêtées avec des curieux sachets de thé au lait qui contenaient en fait une poudre censée cumuler les effets de l’ecstasy avec ceux de la meth.

par Alex Swerdloff
27 Mai 2016, 6:00am

Quand on pense à la consommation de thé dans l'Empire du Milieu, on s'imagine forcément des feuilles de thé récoltées et séchées avec soin avant d'être infusées méticuleusement. Mais c'est tout le contraire qui est en train de se passer depuis qu'en Chine, des gens ont décidé de se défoncer avec des sachets de « thé » d'un genre plutôt suspect.

Le thé au lait est devenu une boisson très populaire en Chine et ailleurs en Asie. Le comble du style étant de le préparer avec un petit sachet de poudre toute prête – un mélange de thé noir et de lait en poudre – sur laquelle il suffit de verser de l'eau bouillante pour obtenir une délicieuse base de bubble tea. Ce thé au lait est tellement populaire qu'à Hong-Kong, on en boit plus de 900 millions de mugs par an.

LIRE AUSSI : Pas de baguettes dans les restaurants du Paris made in China

Problème : certains sachets de poudre de thé au lait ne contiendraient pas de la poudre de thé au lait mais une substance stupéfiante qui cumulerait les effets de l'ecstasy avec ceux de la meth.

Plus tôt dans le mois, 11 personnes ont été arrêtées à Yangjiang dans la province du Guangdong en Chine. Le petit groupe était en train de planer dans une chambre d'hôtel quand la police, mise au courant du trafic, a déboulé pour gâcher la fête. Sur les 11 junkies, 10 carburaient à ce qu'on appelle là-bas « la drogue du thé au lait » – que nous appellerons ici « la T », par souci de street-credibility.

LIRE AUSSI : La recette du chocolat chaud infusé à la weed

Selon le compte Weibo officiel de la police de Guiyang, cette drogue serait un nouveau genre de kétamine (un anesthésique à effet dissociatif). L'illusion est apparemment très poussée car la poudre dissimulée dans les sachets de thé au lait aurait apparemment la même odeur que le thé en question. Le mélange contient aussi de la méthamphétamine pure. Pour la prise, rien de plus simple : il suffit de verser de l'eau chaude. La police prévient que le mélange est hallucinogène et très addictif.

Sur une vidéo, on peut voir la descente de police dans la chambre d'hôtel : les gars sont tellement loin qu'ils ne captent même pas que les flics viennent de débarquer.

Les policiers de la région essayent maintenant de sensibiliser la population, surtout les étudiants encore présents sur les campus universitaires : si un inconnu vous propose des sachets de thé, refusez-les. Le site What's On Weibo rapporte qu'on sent la paranoïa monter chez les internautes chinois : « La police doit vraiment enquêter sur cette nouvelle drogue du thé au lait », lit-on dans un post sur Weibo. « Il faut les empêcher de refourguer ça à tout le monde dans les salons de thé », écrit quelqu'un d'autre. Et à propos de l'arrestation qui a fait parler d'elle, un internaute de conclure sur cette remarque : « Combien de temps en prison pour une heure ou deux de défonce ? »

Chacun fait bien ce qu'il veut avec les limites de sa conscience mais une chose est sûre : dissimuler une drogue dure dans un petit objet si courant risque fort de diffuser une ambiance pas du tout feng shui dans l'Empire du milieu.