FYI.

This story is over 5 years old.

Un jour, les avocats serviront à protéger nos poumons contre la pollution

Au moment même où toute l'industrie de l'avocat est en danger, une étude scientifique prouve que le précieux fruit vert pourrait aider à lutter contre les effets néfastes de la pollution sur le corps humain.

Toute l'industrie de l'avocat est en danger et tout le monde s'en branle. Ces dernières années, les plantations d'avocatiers ont été frappées par plusieurs fléaux : la sécheresse, les mauvais champignons et ces petits scarabées très voraces qui attaquent les plants à la racine. Les conséquences sur le volume des récoltes sont très lourdes et si on ne soucie pas de l'avenir du fruit très rapidement, il se pourrait qu'on ait bientôt de plus en plus de mal à trouver des avocats sur nos étals. Adieu guacamole, publicités Old El Paso et soirées à thèmes mexicaines.

Publicité

Preuve de l'urgence de la situation, certains cartels mexicains prennent la pénurie à venir très au sérieux et en profitent déjà pour racketter les petits producteurs d'avocats et revendre leurs récoltes sous le manteau.

Heureusement, tout n'est pas complètement foutu. Une étude récente réalisée conjointement par l'Université de Nottingham et le King's College de Londres pourrait bien provoquer un regain d'attention pour ce fruit à qui l'on a découvert de nouvelles vertus.

Parmi leurs découvertes, la capacité de l'avocat à fonctionner comme un appareil respiratoire. Une bonne nouvelle, donc, pour tous ceux d'entre nous qui vivent dans des endroits très pollués (comptez les bons trois-quarts de l'humanité).

Selon une autre étude de la même équipe publiée dans l'American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, la Vitamine E, présente dans le fruit, pourrait protéger nos poumons des particules fines.

Les particules fines sont des particules microscopiques, présentes en suspension dans l'air, qui résultent d'une forte pollution. Dans les régions très exposées, elles s'introduisent dans les poumons et provoquent tout un tas de trucs qui font vraiment ramasser : des crises cardiaques, des cancers, en passant par des AVC, du diabète ou de l'hypertension. Pas la peine d'insister sur le fait que la protection contre ces particules devrait être l'une des premières préoccupations de l'homme.

Publicité

Mais apparemment, l'avocat, le plus fripé de tous les fruits, pourrait contribuer à la diminution du stress oxydant (les conséquences de la pollution sur notre corps) grâce à son taux de vitamine E relativement élevé. La vitamine E combat précisément les radicaux libres, ces molécules d'oxygène malignes qui peuvent causer des maladies. Pour repère, la moitié d'un avocat contient environ 1,3 milligramme de vitamine E et une portion de 80 grammes offre plus de 10% de l'apport journalier de vitamine E recommandé.

Les résultats de l'étude n'ont pas vraiment surpris leurs auteurs. Le Docteur Ana Valdes, de l'Université de Nottingham et co-auteur de l'étude, explique : « Notre travail s'appuie sur plusieurs compte-rendus qui cherchaient à savoir si certaines vitamines pouvaient effectivement neutraliser les effets négatifs de la pollution atmosphérique sur nos poumons ou non. »

L'étude se base sur un échantillon de 5 500 personnes sélectionnées à partir d'une base composée exclusivement de jumeaux Anglais, dont 500 d'entre eux habitant à Londres. Résultat des examens : lorsque l'on décelait une forte présence de fines particules dans les poumons le taux de vitamine E dans le sang était toujours très faible, et quant à la santé de l'appareil respiratoire des sujets atteints, elle était peu enviable.

Bien sûr, les auteurs ont pris des grosses pincettes et ont souligné le fait que « des recherches supplémentaires étaient nécessaires pour établir avec certitude les bienfaits des antioxydants contenus dans l'avocat sur les poumons d'un individu lambda. »

Mais ce n'est pas tout, on a d'autres bonnes nouvelles concernant les bienfaits des avocats sur la santé. Il semblerait qu'une étude japonaise réalisée par l'université Shizuoka soit arrivée aux conclusions suivantes : les avocats protègent également votre foie contre les hépatites virales. L'étude, effectuée sur des rats, n'est pas très claire et quelques doutes subsistent quant à la manière dont les scientifiques japonais sont parvenus à de tels résultats et si les mêmes réactions pourraient être observées sur les humains.

Et comme si l'avocat n'en n'avait pas marre de voler au secours des êtres humains, d'autres rapports prouvent qu'il pourrait aussi être une solution envisageable pour l'hypertension et la bonne régulation du taux de glycémie.

Imaginez maintenant un futur dystopique dans lequel l'espèce humaine serait contrainte de commettre des actes innommables pour s'approvisionner en avocat sur le marché noir, tout ça parce qu'elle ne pourra respirer qu'en bouffant de ce truc ?

Dans le doute, il est grand temps de commencer à cultiver notre amour pour les avocats. Et si vous n'aimez pas, forcez-vous un peu, merde : c'est pour votre bien et pour le futur de l'humanité.