la façade d'un manoir
Montage : Cathryn Virginia. Photo : Raul Rodriguez/Getty Images.
Life

Le guide VICE pour acheter une maison si vous êtes célèbre

Il existe une industrie de niche qui aide les célébrités à dépenser des millions de dollars en immobilier sans que le public ne le sache jamais.
Drew Schwartz
Brooklyn, US
Sandra  Proutry-Skrzypek
Paris, FR
19.4.21

Bonjour, cher ami riche et célèbre ! Je comprends que vous êtes intéressé par l'achat d'une maison. Vous êtes au bon endroit. Ici, à Realty Solutions for Stars Like You Incorporated, vous aider à trouver le manoir, le domaine de plusieurs hectares, la villa, le château, le chalet ou toute autre résidence de rêve portant un nom fantaisiste n'est pas seulement notre métier, c'est notre passion. Nous savons que votre emploi du temps est chargé et que vous ne pouvez pas vous permettre de parcourir les sites immobiliers ou d'assister à diverses journées portes ouvertes comme un être humain normal. Cela dit, l'achat d'une propriété nécessitera, malheureusement, un minimum de temps et d'efforts de votre part. Mais ne vous inquiétez pas ! Pour que le processus soit aussi indolore et peu exigeant que tout le reste de votre vie, nous avons élaboré un guide d'acquisition de biens immobiliers, étape par étape, à l'intention des personnes très en vue et très fortunées comme vous.

Publicité

La discrétion est, bien entendu, notre principale préoccupation. Vous ne voulez pas qu'un paparazzi, un parent perdu de vue ou un de vos nombreux stalkers se présente à votre porte. Pour éviter ce genre de désagrément, il est essentiel que votre participation à une transaction immobilière reste, idéalement, secrète. En lisant notre guide, vous constaterez que la protection de votre anonymat est au coeur de chaque étape.

Pourquoi devriez-vous nous faire confiance – une société dont vous n'avez jamais entendu parler et qui, à en juger par une recherche rapide sur Google, ne semble pas exister – pour vous donner des conseils en matière d'immobilier ? Excellente question. Il est important de noter que notre guide a été élaboré avec l'aide de deux experts bien réels et très réputés dans ce domaine. Le premier, Edward Mermelstein, est un avocat spécialisé dans l'immobilier adressé aux clients fortunés. Le second, Aaron Kirman, est un agent immobilier de Los Angeles qui a vendu des maisons à d'innombrables célébrités.

Ceci étant dit, passons aux choses sérieuses, voulez-vous ? Il vous suffit de suivre ces six étapes et vous serez en un rien de temps l'heureux propriétaire d'une maison inutilement luxueuse et scandaleusement chère.

Étape 1 : Décidez où vous voulez acheter

Si vous n'êtes pas un YouTubeur de 17 ans, vous possédez déjà une résidence principale et vous êtes à la recherche d'une résidence secondaire, voire d'une troisième, d'une quatrième ou d'une vingt-quatrième. Bien que vous puissiez, bien sûr, acheter une maison n'importe où dans le monde, il est conseillé aux personnes de votre niveau de richesse et de votre stature d'acheter une propriété dans des destinations réputées comme Los Angeles, New York, Miami, Londres ou Paris. Il y a deux raisons principales pour lesquelles c'est une bonne idée, selon Mermelstein et Kirman. La première est que vous vous rendez probablement régulièrement dans l'un de ces endroits pour des raisons professionnelles – par exemple, pour un tournage de film – et que vous en avez assez de devoir rester à l'hôtel à chaque fois. Une maison à vous vous offre un niveau d'intimité, de confort et de sécurité que même une suite penthouse ne peut rivaliser. La deuxième raison est d'ordre financier : vous achetez cette maison parce que vous voulez y vivre (parfois, pendant une semaine ou plus), mais vous devez aussi la considérer comme un investissement. Tout achat effectué dans une grande ville est pratiquement assuré de prendre de la valeur au fil du temps. Et quand vous voudrez encaisser le chèque, selon Mermelstein, « vous pourrez vendre assez rapidement ».

Étape 2 : Contactez votre comptable

Presque toutes les célébrités ont un comptable qui s'occupe de leurs finances, les conseille sur leurs investissements et s'occupe de l'ennuyeuse logistique liée à l'achat de biens très chers. Puisque vous êtes riche et célèbre, vous en avez probablement un aussi. Une fois que vous avez décidé de l'endroit où vous voulez acheter, appelez votre comptable et faites-lui savoir. Il jettera un coup d'œil à votre portefeuille et établira un budget. Vous pouvez ignorer ce budget si vous le souhaitez – l'« argent » est un concept théorique pour vous de toute façon – mais il est préférable de tenir compte de ses conseils. Il veut juste s'assurer que vous ne ferez pas comme Nic Cage et que vous ne dépenserez pas tant d'argent en immobilier (et en crânes de dinosaures, en tombes funéraires, et en un tas d'autres trucs bizarres) que vous finirez par avoir des dettes envers le fisc.

Selon Mermelstein, il est « très rare » qu'une célébrité puisse se permettre de dépenser plus de 25 millions de dollars pour une maison. À moins que vous ne soyez Oprah, considérez 25 millions de dollars comme votre plafond. Si vous dépassez cette somme, vous risquez de finir ruiné et de faire les gros titres. Une fois le budget fixé, votre comptable contactera un courtier immobilier en votre nom et l'informera que vous êtes à la recherche d'une maison – ou plutôt, que quelqu'un l'est. Selon Mermelstein, il se contentera de dire quelque chose de vague et de mystérieux, comme : « J’ai un client qui est intéressé par l'achat d'une propriété. » Avant d'aller plus loin, il obligera ce courtier, et tous les membres de son personnel, à signer des accords de confidentialité. Tant que ces accords de confidentialité ne seront pas signés, votre comptable ne dira même pas au courtier qui vous êtes.

Étape 3 : Découvrez quelques propriétés, en toute discrétion

Une fois qu'il s'est engagé à garder le secret, votre courtier compile une liste de propriétés qu'il pense pouvoir vous plaire et vous les envoie. Si vous souhaitez voir l'une d'entre elles en personne, votre courtier vous fixera un moment pour le faire, mais il fera d'abord signer un accord de confidentialité à l'agent immobilier qui détient le bien, ainsi qu'à tous les membres de son équipe. Même dans ce cas, votre courtier peut ne pas divulguer votre identité à l'agent immobilier, précise Kirman.

Peut-être que la famille qui occupe la maison que vous voulez voir est égoïste et qu'elle ne veut pas sortir pour que vous puissiez la visiter seul. Peut-être, et c'est exaspérant, ne comprennent-ils pas que vos désirs et vos besoins sont bien plus importants que les leurs. Si c'est le cas, votre courtier sortira – vous l'aurez deviné – encore plus d'accords de confidentialité. Selon Kirman, toute personne susceptible de vous repérer pendant votre visite est soumise à un tel accord, y compris les propriétaires et leurs enfants, les femmes de ménage, les jardiniers, les agents d'entretien et les autres personnes impliquées dans la gestion et la vente de la propriété. Votre courtier n'obligera pas le chien de la famille à signer un accord de confidentialité, mais de justesse.

Étape 4 : Choisissez la maison que vous voulez acheter, avec précaution

Étant donné que votre maison coûtera autant qu'une copie originale de la Magna Carta, deux douzaines d'orques vivants ou le diamant frontal de Lil Uzi Vert, vous voulez être sûr d'être satisfait de votre achat. Mais décider quelle maison acheter n'est pas aussi simple que de choisir celle qui vous plaît le plus, selon Kirman. Une fois que les paparazzi auront découvert où vous vivez – et ils le feront, ces petits bâtards sournois –, ils afflueront chez vous tous les jours, s'approchant aussi près de votre porte d'entrée qu'ils le peuvent physiquement et/ou légalement. Vous devez en tenir compte avant de franchir le pas.

Si vous êtes à la recherche d'un appartement plutôt que d'une maison – par exemple, dans une ville comme New York –, il peut être judicieux d'acheter dans un immeuble où vivent de nombreuses autres célébrités, dit Mermelstein. Non seulement vous éviterez les regards désagréables et les salutations bizarres de vos voisins non célèbres, mais vous dormirez sur vos deux oreilles en sachant que toutes les personnes avec lesquelles vous entrez en contact, des agents de sécurité à la porte aux concierges dans les couloirs, ont l'interdiction légale de parler de vous à un quelconque journaliste.

Étape 5 : Achetez cette foutue maison (à l'aide d'une manœuvre juridique compliquée orchestrée par divers tiers afin de ne laisser aucune trace de ce que vous avez fait)

Une fois que vous avez trouvé une maison qui remplit toutes les conditions requises – de la place pour vos enfants et les nounous de vos enfants, une clôture de trois mètres équipée d'assez d'électricité pour terrasser un éléphant, une porte cachée qui mène à votre donjon sexuel tantrique – il est temps de conclure l'affaire. Malheureusement, vous ne pouvez pas simplement virer de l'argent au vendeur, ou demander à votre majordome de se balader avec 25 millions de dollars en liquide dans une mallette. Vous devez être discret ! Lorsque vous achetez votre maison, les détails de la transaction entrent dans le domaine public. Il est essentiel que vous gardiez votre nom en dehors de la transaction, afin que la presse people ne sache pas où se trouve votre maison et combien vous l'avez payée.

C'est à vous de décider comment préserver votre anonymat. Deux options s'offrent à vous : acheter par l'intermédiaire d'une SARL ou d'une société fiduciaire, ou demander à quelqu'un d'autre d'acheter votre maison pour vous, en votre nom seulement. Selon Mermelstein et Kirman, de nombreuses célébrités choisissent la première solution. Lorsque vous achetez par l'intermédiaire d'une SARL ou d'une société fiduciaire, le nom de cette entité apparaît dans les registres publics en tant qu'acheteur, et non en votre nom. En décidant du nom de cette entité, vous pourriez être tenté de lui donner un titre ayant une signification personnelle ; peut-être voulez-vous lui donner le nom de votre animal de compagnie, de votre mère ou de votre marque préférée. Ne faites pas cela ! Les journalistes – bêtes impitoyables et méprisables qu’ils sont – ont le don de passer au crible les registres de propriété et de découvrir les identités qui se cachent derrière des SARL aux noms curieux. Par exemple, en 2011, Jennifer Aniston a acheté plusieurs biens dans un immeuble de West Village de manière anonyme, par le biais d'une société fiduciaire. Mais son achat a fait la une des journaux lorsque les journalistes ont réalisé que l'entité à l'origine de l'acquisition – Norman's Nest Trust – portait le nom de son corgi-terrier, Norman.

C'est peut-être le seul cas où vous ne voulez pas ressembler à Jennifer Aniston. Si vous achetez par l'intermédiaire d'une société, donnez-lui un nom ennuyeux, comme 123 Wilshire Boulevard ou Greenwich Village Apartment Holdings Limited. Parce que la presse est devenue si habile à démasquer les célébrités qui se cachent derrière ces sociétés, beaucoup d'entre elles ont décidé d'acheter des maisons par procuration, explique Kirman. C’est relativement simple. Vous demandez à une personne peu connue de remplir votre contrat de vente et elle réalise la transaction, avec votre argent. Tant que votre ami n'est pas un escroc, tout devrait se passer en douceur. Il est préférable de passer par quelqu'un que la presse ne peut pas relier à vous. Votre père, par exemple, ne serait pas un bon choix, mais votre baby-sitter de longue date pourrait l'être.

Étape 6 : Profitez de votre maison jusqu'à ce que vous vous en lassiez, puis achetez-en une autre

Au début, bien sûr, vous aimerez votre nouvelle maison, mais que faire si les choses changent ? Si vos enfants grandissent et que vous avez soudainement trop de place ? Si vous fondez une société de spiritueux au succès incompréhensible et que vous voulez agrandir ? Et si, alors que vous pensiez que l'achat d'une maison à 25 millions de dollars vous rendrait plus heureux, votre vie vous semble toujours aussi petite et insignifiante ; une existence vaine aux tortures quotidiennes à laquelle il vous est impossible d'échapper ? La réponse est évidente : achetez une autre maison, mon chou !

Avant cela, vous voudrez peut-être vendre votre ancienne maison. Si vous y habitez depuis quelques années et que vous avez suivi notre conseil d'acheter dans une grande ville, elle vaut probablement plus que ce que vous avez payé à l’époque. Dans certains cas, ajoute Mermelstein, des célébrités comme vous peuvent même avoir fait grimper la valeur d'une propriété « simplement parce qu'elles y ont vécu ». Appelez votre comptable, faites-lui savoir que vous voulez quitter cet enfer que vous appelez maison depuis bien trop longtemps maintenant, et encaissez l’argent. Puis retournez à l'étape 1 de notre guide et recommencez le processus. Le plaisir ne s'arrête jamais !

Mais peut-être que vous n'êtes pas prêt à vendre. Vous voulez peut-être conserver votre maison pour des raisons sentimentales, ou vous avez peut-être acheté une propriété si chère que personne d'autre ne peut se permettre de l'acheter pour l’instant. Dans ce cas, vous pouvez envisager de la mettre en location. Cela ne veut pas dire que vous devrez perdre de précieux moments de votre vie à réclamer des loyers à vos locataires et à effectuer toutes les autres corvées exigées d'un propriétaire. Au lieu de cela, votre gestionnaire d'entreprise engagera un gestionnaire immobilier pour vous, et percevra les loyers lui-même ou chargera quelqu'un d'autre de recevoir vos chèques, puis vous fera parvenir cet argent. Tout ce qui concerne la location de votre propriété sera traité avec la même discrétion que pour l'achat. Si tout se passe comme prévu, vos locataires ne sauront même pas que vous êtes propriétaire de la maison dans laquelle ils vivent. « Je gère personnellement deux ou trois maisons qui appartiennent à des célébrités assez importantes, dit Kirman. Les locataires n’en ont pas la moindre idée. »

Nous comprenons que l'achat d'un bien immobilier puisse être stressant, même si vous disposez d'une quantité gargantuesque de liquidités et de plusieurs employés rémunérés pour faire le plus gros du travail à votre place. Si vous vous sentez dépassé par les événements, rappelez-vous simplement que vous êtes un dieu. Vous gagnez plus d'argent en un an que la plupart des gens en toute une vie. Maintenant, allez-y et dépensez votre butin, champion, vous le méritez !

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.
VICE Belgique est sur Instagram et Facebook