Le seul plat anglais que vous serez un jour content de bouffer
Photo by Farideh Sadeghin

FYI.

This story is over 5 years old.

Le seul plat anglais que vous serez un jour content de bouffer

Une escalope de poulet panée, de la béchamel et du cheddar fondu : apprenez à cuisiner le Parmo, ce plat qui apaise traditionnellement la faim des Anglais quand ils sont imbibés.
Photo by Farideh Sadeghin

Dans le Nord de l'Angleterre, il y a un vieux dicton qui dit que « le seul truc à être pire que la météo, c'est la bouffe ». Si les rosbifs ne sont pas réputés pour la qualité de leur cuisine, il y a une chose dans laquelle ils excellent : leur capacité à inventer des casse-dalles complètement décadents pour éponger tout l'alcool qu'ils picolent dans les pubs le week-end.

Et le Parmo, un plat traditionnel que l'on trouve dans le North East, est sûrement le plus abusé de tous.

Publicité

Si vous pensiez qu'on avait déjà atteint les sommets de l'abus le jour où KFC a sorti le Double Down, c'est le moment de reprendre votre souffle. Car le Parmo repousse encore un peu plus les frontières du gras et du sale. Le plat consiste en une escalope de poulet, panée dans de l'huile, sur laquelle on vient badigeonner une bonne dose de béchamel maison. Niveau lourdeur, on est pas mal là, déjà.

Mais comme pour défier la résistance de leurs artères, les Anglais du Nord aiment ensuite rajouter une tonne de cheddar râpé on top et passent le tout un dernier coup sous la chaleur du gril pour rendre le bordel encore plus gras, dégoulinant et complètement indécent.

FAITES-LE : La recette du Parmo au poulet

Quand, par miracle contre-nature, cette bombe calorique ne parvient pas à apaiser la faim qui tiraille leur corps imbibé, ils peuvent compter sur les frites, la salade et la sauce à l'ail qui accompagnent habituellement le Parmo dans les snacks de nuit british. Enfin, gardez aussi en tête que la recette que l'on vous file est celle du Parmo dans sa forme la plus traditionnelle… car il existe des milliers de variantes : certain Anglais du Nord n'hésitent pas à empiler les couches de suppléments à base de chorizo, de piment ou de chocolat fondu.

Mais si vous en arrivez là, c'est qu'on vous a définitivement perdu.