Publicité
Cet article a été publié il y a plus de 5 ans
Music by VICE

Les 10 meilleurs clips de 2014

Des culs, des Ewoks, des motos, des combats de gladiateurs et le mystère insondable des routes départementales de l'Est de la France.

par Noisey Staff
09 Décembre 2014, 11:45am



Ça y est, nous y voilà, l'heure est venue à nouveau de mesurer nos spectaculaires aptitudes à la perte de temps en nous livrant à cette tradition obsolète mais cruellement toxique des bilans de fin d'année. Enfin, on râle, on se plaint, mais ça ne nous dérange finalement pas plus que d'entendre un type se masturber dans les toilettes d'une station service pendant qu'on se lave les mains. C'est à dire que tout ça reste assez gênant mais qu'on peut tout de même à peu près gérer la situation. On commence donc bien gentiment aujourd'hui avec nos 10 clips préferés de 2014. Des culs, des Ewoks, des motos, des combats de gladiateurs et le mystère insondable des routes départementales de l'Est de la France : tout ce qu'il faut pour s'amuser.

10. MARIJUANA DEATHSQUADS - « Ewok Sadness »
Réalisé par Isaac Gale
Avez-vous déjà essayé de vous mettre à la place d'un Ewok ? De comprendre que que c'est vraiment d'être un Ewok ? Vous pensez peut être qu'ils se mettent bien sur Endor, mais vous êtes-vous déjà demandé quel était leur quotidien sur Terre ? En janvier dernier, Marijuana Deathsquads, groupe protéiforme de Minneapolis (dans lequel on a pu croiser Eric Wareheim de Tim & Eric, ainsi que des membres de Red Hot Chili Peppers, Bon Iver, The Jesus Lizard et Poliça) nous montrait ce que c'était d'être un Ewok en 2014, avec '"Ewok Sadness", un clip dans lequel le spectateur assistait, impuissant, au suicide d'une de ces singulières créatures poilues.

09. BISON BISOU - « Naive »
Réalisé par Mister Bi
Bison Bisou n'auraient jamais dû figurer dans cette liste, parce qu'ils se décrivent comme
« une formation rock-tendresse » et qu'ils ont un nom qui évoque instantanément ces groupes de néo-théâtre de rue pour associations d'école de commerce, type Salut C'Est Cool. Le fait est que ces lillois citent At The Drive-In parmi leurs influences et qu'ils sont en réalité tout ce qu'il y a de plus fréquentable, voire même un peu plus, si l'on en croit le clip de « Naive », présenté en avril dernier, et porté par la performance hors-norme d'un quidam qu'on a instantanément élu meilleur acteur du Système Solaire de 2014.

08. JESSICA 93 - « Asylum »
Réalisé par Matthieu Blestel & Geoff Laporte
Le morceau le plus toxique de l'automne, un des meilleurs disques de l'année, un des clips les plus chers de toute l'Histoire de la musique populaire. Ils vont faire quoi les quadras qui ont raté le coche parce qu'ils étaient trop occupés à faire leurs danses d'arbres mystiques en soirée goth ? Appeler la police ?


07. PRINCIPLES OF GEOMETRY - « Lonnie »
Réalisé par
le Prince Noir
De quoi a vraiment besoin un Homme ? D'une moto, d'une combi cuir, d'un casque noir et d'une justice à faire régner. Soit exactement tout ce qu'on trouve dans les 13 épisodes de la série Tonnerre Mécanique, résumés en 5 minutes chrono et avec une classe impériale par Principles Of Geometry, en novembre dernier.

06. SKATEGANG - « Péplum »
Réalisé par
Martin Dupraz
Remake libre de La Bataille de Gournay Sur Marne, « Péplum » de Skategang a été tourné un week-end de janvier, entre Lutèce et la Vallée de Seine-Saint-Denis, dans des décors à couper le souffle. Le final, prenant place au coeur d'arènes millénaires, fut légèrement perturbé par quelques gladiateurs du ballon rond, qui visiblement, n'étaient pas très férus de reconstitutions historiques. Cependant, aucun animal n'a été blessé sur le tournage, et le Tropico a évidemment coulé à flots.

05. BODY COUNT - « Talk Shit, Get Shot »
Réalisé par
Frankie Nasso
On a beaucoup parlé de Body Count en 2014. Et ça a commencé avec ce clip incroyable et son tournage chaotique qui avait été annoncé de la façon suivante sur Twitter : « ATTENTION - Pour tous ceux qui comptent venir au tournage du clip de Body Count AUJOURD'HUI, c'est une Vidéo Hard Core. À vos risques et périls. Le PIT va être très VIOLENT ». Et en effet, dans « Talk Shit, Get Shot », l'hymne qui ramène la fusion dans Internet, Ice-T décide de nettoyer les rues de Los Angeles à la sulfateuse, éliminant tour à tour, hipsters, vegans, mecs qui parlent mal sur Twitter et parfois même les trois en même temps ! Un clip qui leur a valu l'aversion de plusieurs associations de consommateurs. Mission accomplie. Vive le retour du premier degré !

04. FAT WHITE FAMILY - « Touch The Leather »
Réalisé par
Roger Sargent
Affreux, sales et suants, les Fat White Family se sont battus sans relâche pendant plusieurs années pour conserver leur titre de groupe le moins hygiénique du South London, à grand coups de prestations crasseuses et déliquescentes et de morceaux sous influence Gun Club / Cramps / The Fall / Gallon Drunk et ont enfin fini cette année par asseoir leur suprématie. En même temps, dès février, c'était déjà plié avec le gigantesque clip de « Touch The Leather », dans lequel on voyait le chanteur Lias Sadi fumer une clope en transpirant, pendant qu'un type montrait son cul en arrière-plan. Un mec, une clope, un cul : parfois, il n'en faut pas plus.

03. VIET CONG - « Continental Shelf »
Réalisé par
Yoohna Park
Regardez cette vidéo. Regardez-là trois fois, onze fois, vingt-huit fois. Il y a un film incroyable là dedans, tout un scénario à reconstituer. Que signifient tous ces masques, ces emballages en plastique, ces tâches noires ? Qui sont ces gens dans la brume, ces gens qui vous tournent le dos, ces gens dont les photos brûlent ? Que fait cette fille attachée sous l'eau ? Et d'où sortent ces poils ? Est-ce que quelqu'un s'est transformé en berger allemand ? Ou est-ce qu'un berger allemand s'est transformé en quelqu'un ? On ne sait pas. On a envie de savoir, mais en même temps c'est très bien comme ça. Alors on regarde encore la vidéo. Pour réécouter le morceau, aussi. Trois fois, onze fois, vingt-huit fois. Parce que c'est un des tubes les plus spectaculaires de cette fin d'année.

02. IRON REAGAN - « Miserable Failure »
Réalisé par
Whitey McConnaughy
Après le très raffiné clip de « Eyeball Gore », Iron Reagan, le supergroupe de thrash/crossover formé par deux membres de Municipal Waste a fêté la sortie de son deuxième album The Tyranny Of Will en septembre dernier avec la vidéo de « Miserable Failure », de très loin, le clip le plus jouissif que vous pouviez voir cette année. On y apprend grosso merdo deux choses : 1/ qu'il est possible de lancer un circle-pit n'importe où et 2/ qu'on ne peut décidément plus faire ses courses sans tomber sur ces pipes de Red Fang. Si vous ne vous moshez pas une seule fois au cours de ces deux minutes et cinquante-neuf secondes, c'est que vos rêves ont la couleur de l'intérieur d'une boîte de sardines.

01. QOSO - « Ardmore »
Réalisé par Kevin Elamrani

On reçoit beaucoup de clips chez Noisey. Mais vraiment beaucoup. Pour tout dire, on ne pense pas avoir regardé un nombre aussi pharaonique de vidéos musicales depuis l'époque où MTV en diffusait encore. Ce qu'on en retient ? 1/ que vous avez vraiment trop de temps libre pour réaliser ces conneries, et 2/ qu'il arrive parfois, au milieu de 126 vidéos en attente, de tomber sur un clip qu'on se prend à réellement, profondément, apprécier, et qu'on regardera peut-être même 3 ou 4 fois dans l'année. « Ardmore », le clip de Qoso sorti le 31 mars dernier, ne fait pas partie de ces exceptions. La vidéo de Qoso entre dans une toute autre catégorie : celle des clips pour lesquels on développe une véritable fascination, à la limite de l'obsession, et qu'on regarde entre 7 et 8 fois par jour. Est-ce parce que Kevin Elamrani -le réalisateur- réussit en quelques images à peine, à recréer à la perfection l'atmosphère trouble et méphitique qui plane sur les aires d'autoroute de l'Est de la France ? Est-ce parce qu'il exploite avec une classe et une originalité qu'on n'attendait plus vraiment les créneaux pourtant archi-cramés de l'immersion en territoire hostile et de l'horreur sociale ? Ou juste parce que le morceau défonce par-delà les limites du tolérable ? C'est sans doute un peu de tout ça. En tout cas, c'est de loin, de très très loin, notre clip de l'année.

Tagged:
Music
video
Noisey
Noisey Blog
Marijuana Deathsquads
Best of 2014
iron reagan
Fat White Family
Principles of Geometry
Body Count
Viet Cong
skategang
Jessica 93
Qoso
Bison Bisou
pas de discussion
c'est la loi
irréfutable
c'est écrit
on sait de quoi on parle
on a un permis pour ça
100 % vrai
authentique
garanti
certifié