guide

Le guide VICE pour choper sur Tinder, à destination des mecs

Ce que vous devez faire pour enchaîner les swipes avec succès, selon une fille.

par Allison Tierney
13 Décembre 2016, 6:00am

Illustration de Ben Ruby

On entend souvent les mecs se plaindre du mal qu'ils ont à choper des meufs sur Tinder. Ça ne me surprend pas vraiment, vu que je passe 95 % de mon temps à swiper vers la gauche. Si vous vous demandez pourquoi vos matches sont si rares ou pourquoi ces derniers vous esquivent rapidement, ne cherchez pas très loin : vous êtes sans doute en tort.

246 personnes ont liké votre profil, ou la dure réalité d'être une femme en 2016

Je n'ai pas su résister à Tinder. J'ai utilisé cette misérable application pendant près d'un an. Avant de la désinstaller il y a peu, j'avais des centaines de matches par jour – un véritable gang bang social, et un bon nombre de numéros et de comptes Snapchat bloqués. Je faisais défiler les profils les uns après les autres pendant des heures et j'ai ainsi pu identifier quelques erreurs classiques commises par les mecs. Traitez-moi de succube, détestez-moi, mais je suis ici pour vous donner quelques astuces en tant qu'utilisatrice chevronnée.

Évitez les photos de groupe comme photos de profil

Personne ne veut perdre de temps à se demander qui vous êtes sur votre photo – d'autant plus si cette photo de groupe est votre photo de profil principale. Il est plus prudent de ne pas le faire.

D'après ma petite expérience, il semblerait que les mecs soient effrayés à l'idée de prendre un selfie. C'est une peur injustifiée, sérieusement. OK, vous pourriez avoir honte si vos potes venaient à tomber sur cette photo, mais n'oubliez pas que Tinder est une incarnation numérique du capitalisme agonistique : si vous ne parvenez pas à vous vendre, vous n'arriverez à rien. C'est triste mais si vous avez téléchargé Tinder, c'est que vous acceptez les règles qui régulent ce bas monde.

Ne racontez pas n'importe quoi dans votre biographie


Quand il s'agit de vous présenter, tenez-vous en au minimum. Faites bref, quelques phrases suffisent – une ou deux lignes pour nous montrer que vous êtes un homme créatif, marrant et que vous avez d'autres traits particulièrement enviables. Par contre, vous n'êtes pas obligé d'indiquer votre taille ou d'autres caractéristiques physiques. Ça serait redondant – vu que, je vous le rappelle, votre selfie est là pour en témoigner – et ça sous-entendrait que vous passez votre temps à contempler vos triceps devant votre miroir. Personne ne veut d'un homme qui passe son temps à contempler ses triceps.

Les quelques profils susmentionnés vous donneront une idée des biographies à éviter à tout prix :

  1. « Je suis mon propre boss et j'ai six voitures. » Mec, je pense que tu ferais mieux d'adhérer à En Marche et d'arrêter de nous faire chier avec ta passion pour la libre-entreprise, l'uberisation et Friedrich Hayek.
  2. « Swipe vers la droite si tu as d'autres sujets de conversation que la téléréalité et les célébrités + émoji voiture de police + pas de droguée. » Alors là, respect. Rien à dire, sous tes airs de mec un peu au-dessus de la masse, du genre à se gargariser des derniers films de Xavier Dolan et Wes Anderson, tu es en fait un sinistre con, bien décidé à répandre sur la Terre ta verve éculée et à couvrir de louanges les mecs les plus conventionnels.
  3. [Un immense pavé de texte]. Tu ne régurgiteras pas les paroles d'une chanson de R. Kelly pour choper aurait dû être l'un des dix commandements remis à Moïse sur le mont Sinaï. Ça vaut également pour PNL, Jul, Kendrick Lamar et tous les trucs qui font penser que vous êtes un mec ironique ou moralisateur.
  4. « J'ai ma propre opinion sur les femmes, prouve-moi que j'ai tort. » En plus de ta photo de profil qui laisse penser que tu possèdes un sens de l'humour limité, tu montres brillamment à toutes les femmes présentes sur l'appli que tu es un gros misogyne. Bonne chance à toi, l'aventurier.

Tant qu'à faire, parlons de l'utilisation des animaux sur Tinder


Selon un certain nombre d'êtres humains – dont Sébastien, mon collègue et rédacteur en chef de Motherboard France – les animaux sont mignons, délicats et beaucoup plus intéressants que les homo sapiens. Je suis d'accord avec ça. J'ai donc un truc à vous révéler : j'ai moi-même swipé vers la droite à cause d'un chien ou d'un chat mignon. Ça peut vraiment marcher, tout dépend de la fille. Toutefois, il y a certaines limites à respecter.

Dans tous les profils ci-dessus, vous pouvez observer des moyens inefficaces de mettre en scène des animaux : faire apparaître une tonne d'oiseaux morts afin d'insister sur votre masculinité mortifère, prendre un selfie en très gros plan avec un cheval, laisser entendre que vous avez l'habitude de frapper une gamine de trois ans avec un poisson – mort, lui aussi. Tout cela équivaut à un swip vers la gauche sans discussion possible.

Inspirez-vous des deux mecs qui suivent. Matez-moi ce chat (borgne ?) super mignon ou cet homme chevauchant majestueusement un cheval dans un paysage idyllique. Oui, c'est cliché, mais la vie n'est-elle pas une succession de poncifs qui s'accumulent jusqu'à constituer une montagne nommée Réalité ?


Tant qu'à faire, parlons de l'utilisation d'éléments non-vivants sur Tinder


Aucun doute, vous voulez montrer votre force. Certaines femmes pourraient être séduites mais elles ne constituent absolument pas la majorité. Non, la plupart des femmes penseront que vous êtes ringard, fétichiste ou dénué d'émotions. Le type sur la gauche bosse dans un restaurant. Alors OK, les pièces de viande sont alléchantes, mais avez-vous vraiment envie d'évoquer une passion pour la barbaque lors de votre premier rendez-vous amoureux ? Et le type à droite, parlons-en quelques secondes. Pourquoi, mec ? POURQUOI ? Ton salon n'est pas forcément impressionnant et la présence de deux écrans et d'un clavier sans fil suggère que tu passes ton temps à tuer des adolescents prépubères sur Counter-Strike. Penses-tu vraiment pouvoir baiser sur une table dont la solidité n'a d'égale que le charisme ?

Évitez les super likes


En ce qui me concerne, j'ai toujours une crampe à l'estomac lorsque je reçois la notification d'un super like sur mon téléphone. Je n'ai pas de véritable explication – je dois attirer les vicelards – mais neuf fois sur dix les super likes proviennent de gars dégueulasses, qui me font frissonner à l'idée de copuler avec eux.

L'un des premiers mecs rencontrés grâce à Tinder m'avait contactée via un super like : on avait fini par coucher ensemble deux fois et je l'avais ignoré car il devenait obsédé et possessif. Maintenant, je prends les super likes comme des signaux d'alarme.

Ne mentez pas sur vos intentions

Lorsque vient le moment de se rencontrer, certains hommes restent très vagues quant à leurs véritables intentions. Si vous voulez baiser – ce qui est sans doute le cas – dites le clairement au lieu de rester faussement pudique. Ne prétendez pas être à la recherche d'une « bonne rencontre ». À mon humble avis, la plupart des femmes préfèrent savoir ce qui les attend plutôt que d'aller boire un verre puis de se faire agripper l'entrejambe après cinq minutes de rendez-vous.

Néanmoins, ouvrir la conversation par un « on baise ? » ou un « je vais la jouer comme Rocco » n'est pas une très bonne idée. Encore une fois, le but n'est pas d'effrayer les femmes. Prenez la température en échangeant quelques messages puis placez quelques allusions lubriques pour voir si elle peut être intéressée.

Entamez la conversation avec soin


Voici plusieurs attitudes à éviter pour bien entamer une conversation sur Tinder : être ringard – « quoi, t'as pas écouté le dernier Frank Ocean ?!? » – ou trop branché – « quoi, t'as pas vu la non-exposition de Tino Sehgal au Palais de Tokyo ?!? », être en manque ou encore demander à une parfaite inconnue de vous offrir un cadeau d'anniversaire.

Si vous voulez mon avis, le mieux est de faire simple. Un « Hey, ça va ? » ou l'une de ses variantes suffit. Sinon, posez une question anodine par rapport à un détail évoqué dans la présentation de la fille en question.

Choisissez avec soin le lieu du premier rendez-vous

Tout d'abord, ne demandez jamais, je dis bien JAMAIS, à une femme de venir chez vous pour votre première rencontre. Ou alors insérez cette option parmi d'autres. Si elle évoque l'idée, foncez. Sachez tout de même que vous ne pouvez pas commander une femme comme on commande une pizza.

Dealez


Et hop, un swip vers la droite.

Si vous êtes blanc, évitez les dreads


Bonne chance à toi, compagnon de la Rue Ketanou et de la Ruda Salska.

Allison Tierney est sur Twitter.