htrk

  • Quelques heures à Rungis avec Liars

    On a interviewé Angus Andrew dans une accablante odeur de poisson, pour lui demander ce qui merdait avec l'indie-rock et pourquoi il refusait de lire la notice d'utilisation de ses synthés.

Publicité