Les plus grands dealers de weed de l'Histoire vivaient à l'âge du bronze

La meilleure weed de tout le Caucase, mec.
11.7.16

Il y a environ 5000 ans, une mystérieuse tribu venue des steppes de l'actuelle Russie s'est répandue en Europe et en Asie, apportant avec elle de précieuses connaissances dans des domaines aussi divers que la métallurgie ou l'équitation, et des technologies estimables telles que la roue.

Mais les historiens pensent que ces migrants de l'Antiquité transportaient aussi avec eux un autre bien précieux : le meilleur cannabis de tout le Caucase. Et d'après des travaux récents, publiés dans la revue Vegetation History and Archaeobotany, ils furent à une époque les dealers attitrés de tout le continent eurasien.

Publicité

Les anthropologues pensent que le peuple Yamna fait partie des trois ou quatre cultures préhistoriques qui ont fondé la civilisation occidentale - inondant l'Europe de nouveaux langages, de mélanges génétiques et d'outils en métal qui marquèrent le début de l'âge du bronze. Au même moment, ils migrèrent également vers l'est, en Chine et en Asie centrale.

Cette tribu de bergers nomades trouve ses origines dans un territoire baptisé la steppe pontique, et parlait sans doute le Proto-Indo-Européen, l'ancêtre de centaines de langues indo-européennes encore parlées aujourd'hui. Certaines populations, comme par exemple les Norvégiens, partagent encore 50% de leur ADN avec ces peuples anciens.

Les bijoux de l'âge du bronze sont connus pour leur la finesse de leurs ornementations en or. Bracelets retrouvés à Woolaston, Gloucestershire. Image: Flickr

Le peuple Yamna consommait beaucoup de drogue, ce que les scientifiques ont pu établir grâce à de nombreuses preuves archéologiques. Mais le cannabis est cultivé en Eurasie depuis des centaines de milliers d'années.

De la marijuana momifiée, certainement utilisée au cours de rituels chamaniques, a été découverte dans les tombes royales de la région du Xinjiang, en Chine. Des graines de cannabis vieilles de plus de 5000 ans ont été retrouvées dans les nécropoles kourganes de Sibérie. Et les Scythes, un clan de guerriers redoutables, consommaient des substances "qu'aucun bain de vapeur grec ne peut surpasser… transportés par les fumées, ils hurlent et rient", rapportait l'historien grec Hérodote.

Mais ce n'est qu'à partir de l'âge du bronze que le cannabis est devenu véritablement populaire. "Il semblerait que le cannabis ait commencé à être largement distribué il y a 10.000 ans, et peut-être même avant", a expliqué Tengwen Long, co-auteur de l'étude, à New Scientist. Mais il fallut encore attendre 5000 ans pour que la consommation massive de marijuana apparaisse dans les registres archéologiques.

Carte du corridor du Hexi, également connu sous le nom de corridor du Gansu Corridor. Image: Wikipedia

Même si la plante était déjà établie en Eurasie, les auteurs de l'étude pensent que le commerce international florissant à l'âge du bronze a permis à des champs de cannabis de se développer dans de nouvelles régions. Bien avant la route de la soie, une autre route baptisée "corridor du Hexi" était très prisée des marchands, et a sans doute facilité la circulation de la ganja préhistorique.

"Cette hypothèse nécessite des recherches supplémentaires", admet Long, qui ajoute également que l'expansion rapide du cannabis sur tout le continent indique qu'il a pu servir "de culture commerciale avant l'apparition formelle du commerce."

Depuis lors, la marijuana est cultivée et domestiquée par d'innombrables cultures partout dans le monde. Aujourd'hui, de nombreuses variétés ont été choisies avec soin pour permettre à tous ceux qui le souhaitent de profiter des effets, disons, relaxants de la plante.

Mais sans la tribu Yamna, la culture du cannabis telle que nous la connaissons n'existerait peut-être même pas. Alors la prochaine fois que vous allumerez un joint, ayez une pensée pour nos ancêtres des steppes, vous leur devez bien ça.