Élections 2017

Tout ce qu'il faut savoir sur le programme d'Emmanuel Macron

Retour sur les principales propositions du candidat, ainsi que son équipe, son mouvement, sa marotte et sa pire idée de communication.
25.4.17

Entre 2006 et 2009, Emmanuel Macron était encarté au Parti socialiste. À 39 ans, il se présente aujourd'hui sous l'étiquette de son propre mouvement, En Marche! Son credo : se placer parmi les « progressistes » de l'échiquier politique, en opposition aux « conservateurs », ce qui lui permet de rassembler aussi bien sur sa gauche que sur sa droite.

Macron fut Ministre de l'Économie sous le gouvernement Valls de 2014 à 2016, promu par François Hollande. Jamais élu, il met régulièrement en avant le fait d'émerger de la « société civile ». Avant sa carrière politique, Macron est passé par Sciences Po, l'ENA et la banque Rothschild.

TOP 5 DES PROPOSITIONS

Loi de moralisation de la vie publique : les parlementaires et les élus ne pourront plus exercer des activités de conseil parallèlement à leur mandat, embaucher un membre de leur famille, cumuler de plus de trois mandats successifs et se présenter à une élection avec un casier judiciaire.

Réforme du système de retraites : les pensions seront calculées selon un système universel, (« principe d'égalité ») sans que l'âge à la retraite et le niveau des pensions ne soient modifiés. Cela revient donc à fusionner 37 systèmes de retraites en un seul.

Retour de la police de proximité : sous le nom de « police de sécurité quotidienne », à travers la création de 10 000 postes de policiers et gendarmes supplémentaires.

Transformation de l'ISF en « Impôt sur la Fortune Immobilière » : il ne taxerait plus que l'immobilier et non les droits de succession, la détention d'entreprises ou d'actions.

Division par deux du nombre d'élèves dans les classes de CP en ZEP : création de 12 000 nouvelles classes de primaire, niveau d'éducation prioritaire selon Macron.

Lire la suite sur VICE News