FYI.

This story is over 5 years old.

Le musicien qui a cartographié l’Univers

On a demandé à Pablo Carlos Budassi si c'était simple de dessiner le cosmos en entier.
1.2.16
Wikipedia image

Tout ce que l’on sait de l’univers dans une seule et même image. Cette cartographie créée par le musicien Pablo Carlos Budassi est partout sur internet depuis une quelques jours. Le cosmos, cet ensemble infiniment expansible de corps gazeux, d’énergies et de forces gravitationnelles, fascinera toujours. La proposition de Budassi de réduire cet ensemble à un plan lisible en deux dimensions est en soi aussi ahurissante que les galaxies elles mêmes. L’idée est née alors que l’auteur réalisait des hexaflogones pour l’anniversaire de son fils - il s’est alors mis à tracer des vues centrales de l’espace. The Creators Project a voulu en savoir plus sur le processus créatif de ce projet démentiel.

Hexaflexagones fréalisé pour l'anniversaire du fils de Budass, image publiée avec l'aimable autorisation de l'artiste.

The Creators Project: Cette carte est extrêmement détaillée. Comment vous y êtes-vous pris ?

Pablo Carlos Budassi: Je suis parti du centre en plaçant une nébuleuse d’étoiles en arrière-plan. J’ai ensuite ajouté l’image de la Voie Lactée en cherchant la bonne perspective. La transition entre notre système solaire et le reste de notre galaxie n’a pas été facile. Le choix des couleurs pour nos planètes m’a également pris pas mal de temps - il fallait trouver un bon équilibre entre leur couleur réelle et une teinte plus marquée, afin que chacune d'entre elles soit identifiable.

Publicité

Les galaxies voisines sont des photographies prises par le télescope Hubble - j’ai toujours été fasciné par ces images de contrées lointaines émettant des faisceaux lumineux de toutes les couleurs. Les galaxies que l’on voit au milieu ainsi que toutes les grappes de galaxies autour sont également des photographies prises par des télescopes en orbite que j’ai trouvé sur Internet. Puis j’ai adapté la toile cosmique, cet ensemble composé de milliards de galaxies, à l’échelle du cosmos - ce qui nous donne cette grande toile d’araignée en périphérie, faite de filaments et de trous noirs.

J’ai voulu reproduire l’effet Doppler sur les ondes lumineuses en peignant la partie la plus éloignée de cette toile cosmique en rouge pour revenir vers des teintes plus jaunes à mesure que l’on se rapproche du centre : selon ce principe, les objets les plus éloignés semblent reculer plus rapidement et paraissent plus rouges que ceux qui sont plus proches. Grâce à Photoshop, nous lui avons donné un aspect en trois dimensions, puis le plasma a été ajouté, bien qu’il soit invisible.

Crobards du projet, image publiée avec l'aimable autorisation de l'artiste.

Quels obstacles as-tu rencontré ?

Le respect de l’échelle m’a posé pas mal de problèmes : le résultat devait être aussi exact que possible tout en restant lisible et agréable. Le positionnement et la perspective des différents éléments a aussi été complexe à gérer. Les planètes, les ceintures d’astéroïdes et les anneaux de Saturne ne s’inscrivent pas toujours sur le même plan : j’ai choisi de ne pas en tenir compte dans cette cartographie afin de ne pas en gêner la compréhension. Par exemple, la galaxie d’Andromède est placée plus proche du centre du dessin que le centre de la Voie Lactée, ce qui n’est pas correct, comme me l’a fait remarquer un concepteur Allemand quand nous avons adapté le dessin pour en faire un atlas.

Que vas-tu faire de cette carte? Penses-tu te lancer dans de nouveaux projets de ce type?

Je suis très pris par mon job de musicien, et mon temps libre est consacré à l’écriture de musique et de poésie. Cela me va très bien. Si l’envie m’en prend, je poursuivrai ce travail. Je n’ai jamais cherché à me faire de l’argent, je voulais simplement contribuer à Wikipédia. C’est une chose merveilleuse. N’importe qui possédant un vieil ordinateur ou un téléphone bon marché peut avoir accès à une source honorable et plutôt fiable de connaissance – qui de plus est actualisée en permanence. Nous vivons vraiment une époque unique.

Plus d'images sur la page Facebook du projet. Traduction Sylvain Clavero.