Publicité
Culture

En Inde, les enfants apprennent à coder avant d’apprendre à parler

Le but est de préparer la prochaine génération à un avenir dominé par les données.

par Lex Celera; traduit par Sandra Proutry-Skrzypek
16 Juillet 2019, 7:44am

Photo via Unsplash

Quand on pense au codage, on imagine des caractères verts compliqués recouvrant un écran noir à la Matrix. On pense au cyberpunk, au néon, peut-être au personnage d'Angelina Jolie dans le film culte Hackers sorti dans les années 1990. Ou peut-être au prestige de la Silicon Valley incarné par Steve Jobs et Mark Zuckerberg.

Mais pour une nouvelle génération d’enfants indiens, le codage peut être quelque chose de plus banal, quelque chose qui vient aussi naturellement que la parole. Avec l’aide de leurs parents, ces enfants apprennent à coder en même temps qu’ils apprennent à parler.

« Les écoles doivent réaliser l’importance du codage en tant que compétence », a déclaré à Quartz India Karan Bajaj, fondateur de la plateforme éducative de codage Whitehat Jr.

Selon Bajaj, le codage est à nous aujourd'hui ce que les mathématiques étaient à la révolution industrielle : sous-estimées à l'époque, mais inestimables des décennies plus tard.

Les enfants d'aujourd'hui sont immédiatement immergés dans des technologies qui les obligent à swiper ou à appuyer sur des boutons avant même de marcher. Il est tout simplement logique de donner à ces enfants les connaissances nécessaires pour développer les outils avec lesquels ils jouent déjà à un très jeune âge.

Partout dans le monde, les gens se rendent compte que la programmation deviendra une compétence très précieuse pour les prochaines générations. Et si les langages de programmation changent au fil du temps, ils reposent tous sur quelque chose de rudimentaire : la logique.

Pour apprendre aux enfants à coder sans se soucier de la syntaxe, les langages de programmation qu'ils utilisent se présentent sous la forme de commandes qui peuvent être agencées de manière à avoir un sens fondamental. Mais même dans sa forme la plus élémentaire, le code permet d’être aussi créatif que possible.

Les centres qui enseignent aux enfants à coder constituent une industrie croissante en Inde et dans le reste du monde. Alors que les cours varient en fonction du centre, leur point commun à tous est de préparer la prochaine génération à un avenir dominé par les données.

« Loin de nous l’idée que tous les enfants qui suivent ces cours deviendront des ingénieurs, a déclaré à Quartz India Bharat Divyang, fondateur de la ZugZwang Academy. Peut-être qu’ils seront artistes, médecins, peintres ou professeurs. Mais nous pensons que le codage et la pensée informatique les aideront à exceller dans tout ce qu’ils feront dans un monde connecté. »

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.