Food by VICE

J’ai mangé « comme Jésus » pendant une semaine

Du poisson, du pain et pas de couvert : j'ai suivi la Bible pour manger comme un Dieu.

par Vincenzo Ligresti; traduit par Sandra Proutry-Skrzypek
31 Janvier 2020, 8:27am

 Photos : CAMILLA LUCIA REBECCA DALLA BONA. 

Je suis un type normal, c'est-à-dire que je mange parfois de la merde. Récemment, un collègue m'a fait remarquer que je pouvais apprendre beaucoup de Jésus, en particulier de son « régime alimentaire sain, sans aliment transformés ». J'ai donc décidé d'essayer et de manger comme le Fils de Dieu pendant une semaine. Pour être sûr de n'offenser personne, j'ai demandé à des amis catholiques ce qu'ils pensaient de mon expérience. Ils m'ont dit que cela ne pouvait que me faire du bien.

Comme beaucoup d'Italiens, je suis né dans une famille catholique. Ma mère est professeure de catéchisme, mon père chante dans la chorale de l’église. À l'école du dimanche, j’ai appris un tas d'histoires tirées de la Bible, sur l'esclavage, le fratricide, la polygamie – tout ce qu'il y a de plus amusant. J'ai aussi appris que Jésus était un révolutionnaire, surtout au niveau de son alimentation.

L'Évangile parle souvent du rapport de Jésus à la nourriture. L'Évangile de Marc, par exemple, nous dit que Jésus « a rendu tous les aliments purs ». En gros, il a autorisé la consommation des aliments interdits par l'Ancien Testament, comme le porc, les crustacés et le lapin. Nous savons également, grâce au Nouveau Testament, que Jésus était un rebelle qui aimait déjeuner avec les collecteurs d'impôts, les pêcheurs et les travailleurs du sexe. Il était aussi capable de nourrir des milliers de personnes avec seulement deux poissons et cinq miches de pains, ce qui est assez impressionnant.

Dieta gesù

Pour me préparer à relever le défi, je me munis d'un livre de recettes italiennes rempli de plats
« décrits en détail » ou simplement « cités » dans le Livre saint. Une fois les ingrédients achetés, je me rends compte que je viens de faire les courses les plus saines de ma vie.

mangiare-come-gesù
Les courses de Jésus.

Pendant ma semaine de régime de Jésus, je prends le même petit-déjeuner tous les matins et je mange les restes du déjeuner tous les soirs. Et au cas où vous vous poseriez la question, je n'utilise pas de couverts, comme Jésus.

JOUR 1

Petit-déjeuner : lait ou yaourt, figues sèches ou raisins secs, jus de grenade et miel.

mangiare come gesù

Le premier jour, je prends mon petit-déjeuner sur mon balcon, me prélassant à la lumière du Père. J'ai l'impression que mon repas est béni d'en haut.

mangiare-come-gesù
mangiare come gesù

Plus je reste assis là à regarder mes fruits secs, plus je me sens comme un disciple ordinaire du bien-être. J’avale une gorgée de ce jus de grenade, décrit dans les écrtis comme un « symbole de fertilité et d'abondance ». Ça manque de sucre et de joie à mon goût.

Déjeuner : poisson grillé (de préférence en provenance d'un lac).

Jésus aimait multiplier les choses, y compris les poissons. Après sa résurrection, il a demandé à ses disciples de lui donner quelque chose à manger. Ils avaient peur de lui parce qu'ils pensaient qu'il était un fantôme, mais « ils lui présentèrent un morceau de poisson grillé. Il le prit et le mangea sous leurs yeux ».

J'aime beaucoup le poisson frais, mais ça coûte cher et ça empeste tout l'appartement si, comme moi, vous vivez dans une boîte à chaussures. D'habitude, je n'ai que du thon en boîte, mais pour Jésus, je fais un effort :

pesce grigliato dieta gesù

Même si je ne suis pas un excellent cuisiner, mettre quelques tranches de citron dans un bar préalablement nettoyé, l'assaisonner et le mettre sur le grill n’est pas un grand défi. Les arêtes de poisson, par contre, représentent un risque pour mon corps de mortel.

Lisca pesce

JOUR 2

Ragoût de veau au vin, poireaux, potiron et pain plat.

Selon le livre The Food and Feasts of Jesus, le « pain quotidien » était un élément fondamental du régime du Moyen-Orient au Ier siècle – dans de nombreux endroits, il l'est toujours. Pour les chrétiens, le pain est devenu une métaphore de la nourriture spirituelle. Et pour moi, un substitut aux couverts.

Me voici en train de rompre le pain, comme Jésus :

Spezzare il pane gesù

Le ragoût de veau, cuisiné à la perfection par ma collègue Camilla, nous amène à une question plus délicate. Certains disent que Jésus était végétarien et qu'il trouvait répugnant de tuer des animaux. « Jésus vivait dans un contexte culturel où le végétarisme n'existait pas, [mais] dans le Royaume de Dieu, tout le monde suivait un régime végétarien », écrit l'expert de l'Ancien Testament Gianfranco Nicora dans un article pour l'Institut italien de bioéthique de l'université de Gênes.

Ma seule certitude, pour l'instant, c’est que le ragoût de Camilla est délicieux.

Spezzatino di agnello

JOUR 3

Herbes amères.

Le troisième jour m’inquiète un peu. C'est l'heure des herbes amères, un plat consommé lors de la Cène et de la Pâque. Le livre de recettes conseille d'ajouter des câpres, des olives et des pistaches. Le résultat final n'est pas dégueulasse visuellement, presque instagrammable :

Erbe amare dieta gesù

Cette expérience sans couverts retourne lentement mais sûrement mes collègues contre moi. Je déjeune seul.

mangiare-come-gesu pausa pranzo
Photo : Roberta Abate.

JOUR 4

Ricotta au lait de chèvre et oignons cuits.

Pour cette recette, je reviens à l'Ancien Testament, à l'époque où les Juifs traversaient le désert après avoir fui l'Égypte. Un voyage qui leur a sans doute donné très faim. Je pleure en préparant les oignons, non pas à cause d'une réaction physique ou parce que je compatis à leur sort – je suis juste triste de devoir manger ça.

1576960620230-DSC_3160-copia
Photo de l'auteur.

JOUR 5

Salade de boulghour.

Le livre de recettes qualifie cela de réinterprétation du « blé grillé », un « pop-corn ancien obtenu par la cuisson de grains sur des pierres brûlantes ». Ma version contient du boulghour bouilli avec des olives, des amandes grillées et du fromage.

Bulgur dieta gesù
La salade de boulgour.

J'aimerais vous dire que je n'ai pas tout mangé, mais c'est mon premier repas décent depuis longtemps et je me prépare à relever un défi de taille le lendemain.

dieta di gesu vino

JOUR 6

Jour de jeûne.

Si Jésus était capable de jeûner pendant 40 jours et 40 nuits, je dois bien être capable de jeûner une journée. Mais je travaille dans un endroit pleine de journaliste spécialisés dans l'alimentation, et la tentation est grande. Sur le point de céder, je décide d'appeler mon professeur de catéchisme préféré : ma mère.

gesu vice
L'auteur a refusé de se faire photographier le jour du jeûne. Le graphisme du t-shirt a été réalisé par Juta.

Elle se lance dans un monologue sur la façon dont le Diable a essayé de convaincre Jésus de transformer quelques pierres en pain pour le faire échouer dans sa désintoxication spirituelle. C'est à la fois angoissant et encourageant.

JOUR 7

Soupe de lentilles.

D'où je viens, l’expression « perdre son âme pour un plat de lentilles » est synonyme de « qui va à la chasse perd sa place ». L'histoire est tirée de l'Ancien Testament, comme nous l’apprend le livre de recettes, lorsque Jacob dupe son frère Esaü en le convainquant de lui vendre son droit d’aînesse contre une assiette de lentilles chaudes.

Pour faire court, je n'ai vraiment pas envie de manger ces lentilles.

lenticchie dieta gesù
Selfie de l'auteur.

Résultats de mon expérience : J'ai perdu 2,6 kg en une semaine, j'ai prié plus souvent (pour demander à Dieu si c'était une bonne idée) et je me suis accidentellement saoulé tout seul deux ou trois fois avec un verre de vin de trop. Je constate aussi que j’ai plus d'énergie et moins de gaz.

Merci, Jésus. Maintenant, je sais pourquoi tu as parfois l'air si arraché dans les peintures.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.

Tagged:
jesus
bible
regime