LE NUMÉRO INTERVIEWS

11.27.08

Un ex-matador

Un jour de 1984, un taureau répondant au doux nom de Terciopelo (violet) a encorné le torero colombien Álvaro Múnera, « El Pilarico ». Et depuis ce jour-là il trace en fauteuil roulant. Múnera avait 18 ans à l’époque. Son meilleur ami, « El Yiyo », a...

11.27.08

Eric Wood de Man Is the Bastard

C’est difficile d’imaginer qu’un groupe qui jouait soit super vite, soit super lentement (jamais de midtempo), avec deux basses et des titres comme « Screwdriver in the Urethra of Thomas Lenz », ne soit pas devenu énorme dans les années 1990.

11.27.08

Jonathan Lambert

On avait vraiment envie de rencontrer Jonathan Lambert parce que ce type a fait à peu près 25 % de notre éducation à l'humour.

11.26.08

Vice Fashion - Un détective privé milanais

Vice : Est-ce qu’il existe une école qui forme à la profession ?

11.26.08

Circuit electric

Je les ai invités pour le dernier fiasco system festival, et le trio portugais Gala Drop a hypnotisé le public avec sa musique electropicale, aussi trippante que les Impressions d'Afrique de Raymond Roussel.

11.26.08

Une spécialiste qui a fait un reportage sur la vaginoplastie

Récemment, Heather s'est plongée dans l'univers glauque de la vaginoplastie, également appelée « charcuterie volontaire de ta chatte par un chirurgien plastique ».

Publicité
11.25.08

« La mort, c’est tout » La vie selon Nifelheim

Nifelheim est l’accord parfait entre le black metal et le heavy metal : vulgaire et violent, avec comme un arrière-goût du pire des années quatre-vingt.

11.22.08

Un expert du Turkménistan...

Vice : Donc t’es expert en dictateurs, c’est ça ?

11.21.08

Trois hommes qui travaillent en Antarctique

Andrew G. Fountain, professeur de géologie et de géographie, Portland State University

11.21.08

Une femme urologue

Cette Italienne super mignonne est aussi urologue professionnelle, ce qui signifie qu’elle manipule des bites à longueur de journée, tous les jours.

11.20.08

Booba

On était hyper impressionnés à l'idée d'interviewer Booba parce que c'est notre rappeur préféré depuis bientôt dix ans, et que comme nous, on n'en a pas beaucoup plus de 20, ça représente une bonne partie de nos jeunes existences.

11.19.08

Un Mec qui nous fait tous passer pour des petits chibres

J’ai connu Kavuye il y a deux ans, quand je m’entraînais avec les rangers de l’Advance Force dans le Congo oriental.

0103