catastrophe naturelle

Californie : pourquoi les feux sont-ils de plus en plus destructeurs ?

On en a discuté avec un sapeur-pompier.
01 août 2018, 8:47am
L’incendie « Carr » à Redding, en Californie. Photo : Justin Sullivan/Getty

Cet article a été initialement publié sur VICE US.

Depuis la semaine dernière, l’incendie baptisé Carr progresse dans le nord de la Californie. Selon CNN, il aurait déjà consumé plus de 40 000 hectares et menace tout particulièrement la ville de Redding.

Si les feux de forêt sont courants dans les régions les plus chaudes et les plus sèches de cet Etat, ils ont pris beaucoup d’ampleur au cours de l’année écoulée et des incendies majeurs ont été signalés à Napa Valley et Anaheim. Carr compte déjà parmi les dix feux les plus destructeurs de l'histoire de la Californie.

Une sapeur-pompier expérimentée, qui n'a pas souhaité divulguer son nom, évoque la catastrophe qui s'abat sur la Californie et distille de précieux conseils de sécurité.

VICE : En ce moment, les cadences de travail doivent être infernales pour les pompiers ?
En effet. Je ne rentre pas à la maison tous les soirs, parfois il m’arrive même de ne pas rentrer du tout pendant deux semaines. Il est commun de travailler pendant 16, 24 ou 36 heures d’affilée. Tout le monde ne peut pas faire ce métier. Il faut avoir les épaules solides. Ceux qui sont en première ligne mettent leur vie en danger.

Les feux deviennent-ils plus agressifs d’année en année ?
Absolument. Cela est dû à plusieurs facteurs : il y a d'abord l'expansion des zones urbaines les gens ont tendance à se déplacer vers les montagnes. Le problème, c’est qu’ils ne débroussaillent pas la végétation qui se trouve autour de leur propriété et cela nourrit les feux et favorise leur progression. Et puis il y a la sécheresse. Une bonne année de pluie ne suffit pas à régler le problème. Ça prend du temps : il faut compter cinq années sans sécheresse pour réparer les conséquences de plusieurs années d'aridité. Les feux sont plus importants et plus explosifs.

Qu’entendez-vous par "plus explosifs" ?
Dès qu'il y a du vent, les braises sont emportées, parfois sur deux ou trois mètres. Ce qui multiplie les foyers - et donc les zones explosives. Surtout avec une végétation huileuse, des feuilles cireuses, qui sont potentiellement explosives et peuvent s'enflammer presque immédiatement. C'est comme une explosion de bombe. Littéralement. Et c'est très destructeur.

Des pompiers tentent de contenir un feu de brousse près de Redding. Photo : Marcus Yam/Los Angeles Times via Getty

On n'avait encore jamais vu des feux capables d’avaler des quartiers entiers.
Exactement ! À Redding, beaucoup de maisons ont des revêtements en stuc [un enduit mural, ndlr] et elles peuvent brûler facilement et rapidement. C'est incroyable. Il suffit de quelques braises sous la ligne de toiture et tout d'un coup, tout flambe. En Californie, nous n’avons pas besoin de protéger nos maisons des intempéries, mais nous devons mettre au point des matériaux plus résistants au feu.

Pensez-vous que les incendies de cette envergure vont bientôt constituer une norme ?
Je pense que ça va empirer, avant de s'améliorer par la suite. L'échelle est difficile à comprendre pour les gens. J’en discutais avec mon copain, il était pompier lui aussi et a pris sa retraite l'an dernier. Le feu ne nous effraie plus autant qu’avant. Les gens ont tendance à paniquer à la vue du feu, car il est vivant. Il vit, il respire, il fait sa vie, mais il suffit de le diriger et il va finir par mourir. Mais si par malheur vous vous trouvez sur son chemin, assurez-vous d’en sortir aussi vite que possible. Munissez-vous d’une bonne assurance et, avec un peu de chance, votre maison sera épargnée.

Quelles sont les précautions de sécurité à prendre ?
Dégagez la végétation dans un rayon de 30 mètres autour de votre maison. Ne laissez que les arbustes de petite taille et peu inflammables. Les arbres doivent être assez éloignés de votre toit pour qu'il ne s'enflamme pas. Et surtout, évitez d’empiler du bois sur votre terrain. Mais même avec ça, il n’est pas dit que vous serez épargné par le feu. C'est sa nature. Il fait ce qu'il veut. Et parfois, il n’y a pas d’autre moyen que de le laisser faire jusqu’à ce qu’il rende son dernier souffle.

Nicole Clark est sur Twitter .